En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

07.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

01.

Interdire le survol de la Libye ? Politiquement et militairement délicat

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 1 heure 41 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 2 heures 28 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 4 heures 29 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 5 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 7 heures 32 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 7 heures 53 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 8 heures 25 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 9 heures 8 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 2 heures 3 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 3 heures 17 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 5 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 5 heures 54 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 6 heures 53 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 7 heures 37 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 8 heures 8 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 8 heures 32 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 9 heures 7 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 9 heures 29 min
© Reuters
© Reuters
Revue d'analyses financières

Entre points de ruptures économiques et géopolitiques : quand l'Europe sombre dans une éclipse de l'intelligence

Publié le 22 décembre 2015
Régulièrement, Jean Jacques Netter, Vice Président de l’Institut des Libertés, publie les notes de son cahier concernant les ruptures économiques, les frictions géopolitiques, les fractures idéologiques et les évolutions technologiques de notre société. Cela peut permettre, essentiellement à partir de livres qui ne s’inscrivent pas forcément dans le court terme ou le politiquement correct, de regarder la réalité telle qu’elle est aujourd’hui ou de faire apparaître de nouveaux angles d’évolution…
Jean-Jacques Netter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Régulièrement, Jean Jacques Netter, Vice Président de l’Institut des Libertés, publie les notes de son cahier concernant les ruptures économiques, les frictions géopolitiques, les fractures idéologiques et les évolutions technologiques de notre société. Cela peut permettre, essentiellement à partir de livres qui ne s’inscrivent pas forcément dans le court terme ou le politiquement correct, de regarder la réalité telle qu’elle est aujourd’hui ou de faire apparaître de nouveaux angles d’évolution…

Points de frictions géopolitiques:

L’Europe est dans une éclipse de l’intelligence avec une France qui vit à crédit, menacée de sortir de l’histoire…

Mensonges économiques : selon Jean Marc Daniel,  professeur d’économie à l’ESCP,depuis 40 ans nos gouvernements successifs ont pratiqué une  double tromperie vis à vis de leur opinion publique et de leurs partenaires européens. Dans son dernier livre « Le gâchis français » il passe en revue ces années de mensonges économiques qui se sont déroulées toujours selon le même scénario: 1/chaque gouvernement veut lutter contre le chômage en ne pratiquant que la redistribution 2/ le dérapage des comptes oblige de corriger la trajectoire, ce qui conduit à davantage de chômage 3/après des élections perdues, le nouveau gouvernement recommence la même chose. A l’égard de l’Europe, la France est dans une impasse qu’elle ne pourra quitter qu’à condition de jouer pleinement le jeu des traités européens qu’elle a suscités, réclamés et signés...

Complexification : Nos sociétés sont menacées des mêmes rigidités que l'URSS d'antan.La complexification des modes d’organisation qui avaient fait le malheur de l’URSS sont à l’œuvre aujourd’hui. C’est ce que pense Hubert Rodarie, assureur dans son livre « La pente despotique de l’économie mondiale » Les élites sont coupées de la base comme l'était à l'époque "la Nomenklatura". Les multiples comités qui peuplent les entreprises et les administrations n'ont rien à envier aux "Soviets"…

Responsabilisation: c'est la première condition pour que la France sorte du chômage de masse. Pour Robin Rivaton auteur de "La France est prête" le début de la responsabilisation c'est de reconnaître que la France est le pays où le nombre d'heures de travail annuelles par adulte est le plus faible du monde. C'est ensuite concéder que la précarité mesurée par le nombre de travailleurs pauvres ou de temps partiel subis n'est pas moins forte en France qu'en Allemagne ou au Royaume Uni...

France 3.0 :Dans ce nouveau livre,  « France 3.0 », Christian Saint-Étienne formule des propositions originales pour rétablir la confiance du peuple dans ses élites. La République doit réécrire son contrat social et rénover ses institutions. Il faut casser la défiance entre les dirigeants et le peuple en faisant participer ce dernier à la décision et en l’intéressant aux bénéfices de la prospérité.Nous pouvons passer rapidement d’une France 2.0 en difficulté à une France 3.0 à la pointe du progrès économique, social et culturel, avec plusieurs millions d’emplois à la clé. Notre capacité de rebond dans une iconomie entrepreneuriale est réelle. Mais il faut agir… vite….

Start Up Nation : Pour Jean-Baptiste Rudelle, fondateur de Criteo il devrait être tout à fait possible de répliquer pour la France, ce qui a fait le grand succès de sa société. Dans son livre « On m’avait dit que c’était impossible » il recommande une greffe culturelle qui serait un métissage subtil entre l’excellence mathématique, la débrouillardise et la créativité française et le génie du marketing, le goût du risque et une culture collaborative pratiquée à grande échelle aux Etats Unis….

Bon sens :Thomas Sowell est un grand économiste américain qui croit avant tout au bon sens. Il réédite pour la cinquième fois son livre « Basic Economics » tant il a du succès.  Il a mis au point des concepts qui permettent de décrypter la vie économique, sociale ou politique de façon particulièrement utile. L’un de ces concepts est celui  des « oints du Seigneur (« the anointed ») », ceux qui savent bien sur mieux que le peuple ce dont le peuple a vraiment besoin….

Alstom : la vente des activités énergie d'Alstom à  General Electric est un scandale d'Etat affirme le journaliste Jean Michel Quatrepoint dans son livre "Alstom scandale d'Etat". C’est la dernière liquidation de l'industrie française. On est selon lui dans le pire du libéralisme et du socialisme.  Nos dirigeantsnous ont plongé dans le grand bain de la mondialisation avec en guise de bouée un petit canard alors que les autres avaient des palmes et un tuba...….

Points de frictions géopolitiques:

L’Europe est dans une éclipse de l’intelligence avec une France qui vit à crédit, menacée de sortir de l’histoire…

La Grande Bretagne montre le chemin à la France

Europe : Philippe de Villiers dans son livre « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu »cite Soljenitsyne sur l’Europe : "Vous en Europe vous êtes dans une éclipse de l'intelligence. Vous allez souffrir. Le gouffre est profond. Vous êtes malade. Vous avez la maladie du vide. Toutes vos élites ont perdu le sens des valeurs supérieures" Il décrit une classe politique coupable d’avoir abandonné et trahi la France.  Il légitime son entrée en résistance contre un système qui dépossède la France de son destin. Il décrit très bien "les carrières essuie glaces"  qui se traduisent par des va-et-vient incessant des oligarques entre la sphère publique et la sphère privée. Il veut résister à l'hégémonie culturelle de la gauche. L'Ena ne produit que des individus conformes, dociles et policés …

France-Allemagne : La France doit faire les réformes nécessaires en abandonnant l'idée que la dépense publique est la solution,  puisque les nôtres sont les plus élevées d'Europe  et que nous y avons les plus mauvais résultats. Telle est la recommandation de Bertrand de Montferrand et Jean Louis Thénot dans leur livre« France-Allemagne. L’heure de vérité » Il faut cesser de parler d’austérité alors que les dépenses publiques représentent 57% de la richesse et que la France continue de vivre à crédit à partir du mois d’octobre

France :Régis Debrayancien révolutionnaire devenu adorateur du Général de Gaulle et croisé de la souveraineté de notre pays. Il pose la question essentielle dans son dernier livre « Madame H »: à partir de quand et de quoi une grande nation comme la France sort de l'histoire? Les marchés terrorisent les états, les comptables mènent la danse, les gouvernements ne gouvernent plus grand chose. Il pointe les contradictions et les faiblesses de l'Occident face à ses terroristes prêts à assumer le risque de mort. Un homme sans ennemis est un homme sans destin et un pays qui refuse d'en avoir rejoint les bas-côtés de l'histoire…

Grande Bretagne : La France attend son David Cameron estime Christian Baudoin dans son livre « La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne ». Le Royaume Uni montre le chemin à la France. Fort de sa large victoire à la Chambre des Communes, David Cameron a commencé à renégocier les conditions de la participation de son pays à l'Union Européenne. Parmi ses demandes figure celle du "carton rouge"  contre une proposition de la Commission. Les parlementaires nationaux ne pourrontainsi  plus faire de l'Europe le bouc émissaire commode de leur manque de courage et de leurs renoncements...

Algérie : le président Bouteflika très malade  a miné son pays selon BoualemSansal, auteur du livre "2084". Le jour de son trépas, écrit il,  tout explosera, l'Algérie disparaitra avec lui, c'est son plan. Il ne veut laisser ni aux généraux qu'il abhorre, ni au peuple qu'il méprise, ni aux islamistes qu'il trouve peu assurés dans leurs démarches pour mériter de lui succéder. En vérité seul le peuple est condamné...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 23/12/2015 - 07:53
Borgowrio
Pourriez-vous nous détailler un peu en quoi consiste selon vous l'austérité, et les réformes ''indispensables'', que vous semblez appeler de vos vœux ? Diminuer le Smic de 50 % ? Revenir au 19 ème siècle et laisser les pauvres crever sans soins médicaux ? Faire ''disparaitre'' la moité des fonctionnaires ? Vous êtes un riche retraité qui vit au soleil ?
Borgowrio
- 22/12/2015 - 15:56
Les politques responsables ? non : le peuple
Ce constat , ce diagnostic est publié depuis ... On va dire 10 ans . Cependant l'entreprise France tient toujours . De quoi faire douter ceux qui pensent comme ça . Nous entendons quand même la populace dire : ... Droite et gauche n'ont rien fait depuis quarante ans . Il faut évidemment agir avant la faillite . Mais quand les anti- austérités ont une large audience alors que L'austérité n'a pas commencé , quel homme politique oserait mettre en oeuvre les réformes indispensables et surtout , impossible de se faire élire avec ce programme ... En Europe du sud tous les réformateurs perdent les élections contre les anti-austérité qui les font rêver
vangog
- 22/12/2015 - 15:44
Tout cela, nous le savons M.Netter!
le problème, c'est que comparer la France à une dictature d'avant-mur n'apporte pas la solution d'un problème récurrent depuis quarante ans! COMMENT réécrire son contrat social et rénover ses institutions? Car tel est l'enjeu! Précedant la résolution de cet enjeu, il faut avoir en tête que la social-démagogie ne peut plus perdurer, et que les corps intermédiaires noyautés par les petits trotskystes avides de décroissance et de dilution ethnique doivent laisser la place...aucune ré-écriture ni rénovation sans ces préalables!