En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 53 min 56 sec
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 2 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 5 heures 7 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 9 heures 7 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 9 heures 22 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 18 heures 55 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 heure 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 6 heures 41 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 7 heures 58 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 8 heures 45 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 8 heures 52 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 9 heures 18 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 9 heures 27 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 19 heures 8 min
© Reuters
© Reuters
Revue d'analyses financières

Le populisme économique ne permet pas de redresser un pays qui va mal

Publié le 15 décembre 2015
La seule chose que l’on peut espérer est que le gouvernement comprendra que ce n’est pas quand un pays se droitise qu’il faut mettre encore plus le cap à gauche et décourager un peu plus les entrepreneurs…
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Jacques Netter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La seule chose que l’on peut espérer est que le gouvernement comprendra que ce n’est pas quand un pays se droitise qu’il faut mettre encore plus le cap à gauche et décourager un peu plus les entrepreneurs…

L'application stricte de l'actuel programme économique du Front National donnerait dans les grandes lignes, le même résultat que celui qui s'est produit en Argentine, au Venezuela et même à Cuba. L'étatisme-économico-protectionniste n'a produit dans ces pays que de l'inflation, de la pénurie de biens de consommation et une baisse importante de l'activité. Pourtant cette analyse du programme économique du Front National a été totalement absente de la campagne électorale. Il est donc étonnant qu’au moment où l’on assiste à la défaite en Argentine du péronisme populiste des Kirchner à l’effondrement de l’économie marxiste populiste vénézuélienne de Monsieur Chavez et bien sûr à la capitulation économique de Cuba par le frère de Fidel Castro, les électeurs français fassent du FN le premier parti de France…

Malheureusement, le populisme ne se développe pas qu’en France. Le même phénomène se produit ailleurs avec notamment Donald Trump aux Etats Unis et Viktor Orban en Hongrie….

L'incapacité de François Hollande et de ses gouvernements à apporter des solutions aux problèmes du terrorisme islamiste et de l'immigration expliquent pour l’essentiel ce vote. Le débat politique ayant balayé les enjeux économiques, cela conforte paradoxalement la position du Président de la République. A gauche les modérés l’emportent largement sur la gauche dure. A droite ce sont les durs qui arrivent en tête avec les modérés de la droite classique qui mordent la poussière. Il n'y a donc aucune raison pour lui de changer quoi que ce soit dans la composition du gouvernement et surtout dans sa politique…

La réalité économique triste en France n'a pas disparu pendant la campagne électorale. Les créations d'emplois sont toujours trop faibles pour faire baisser le chômage. D'ailleurs, la création d'emploi marchand, la seule qui compte, a connu un coup d'arrêt au troisième trimestre. L’agence de notation Standard&Poor maintient la note de la dette française, mais avec une perspective négative, ce qui obligera la France à remonter ses taux d’intérêts.

La seule chose que l’on peut espérer est que le gouvernement comprendra que ce n’est pas quand un pays se droitise qu’il faut mettre encore plus le cap à gauche et décourager un peu plus les entrepreneurs…

En Allemagne, les carnets de commande sont en hausse de 1,8% en octobre par rapport au mois dernier. Cela résulte d’une demande qui provient pour l'essentiel de l’Europe.

La production industrielle progresse de  + 0,2% et même si l'excédent courant a baissé en octobre  la tendance à la hausse reste forte. Le premier client de l'Allemagne n’est plus la France mais les Etats-Unis.

L'Europe du nord sans l'Euro va beaucoup mieux que l'Europe du sud

La Suède  est la championne de la croissance des pays nordiques. La Norvège résiste bien malgré la baisse du prix du pétrole. La Grande Bretagne va globalement bien. Il faudra bien, un jour, que les économistes nous expliquent pourquoi les pays qui  ne sont pas dans l’Euro ont des performances économiques bien meilleures que les pays, en dehors de l'Allemagne, qui s’y trouvent.

En Espagne, la production industrielle est en légère progression mais les séquelles de la crise sont loin d’être toutes refermées. Abengoa, le fleuron espagnol des énergies vertes est au bord du gouffre. Cela pourrait devenir la plus importante faillite de l’histoire de l'Espagne.

En Italie quatre banques régionales ont fait faillite : Banca Etruria, Banca Marche, CariChieti, Cassa di Ferrara. Les quatre établissements ont été regroupés dans une nouvelle structure avec le passif viré dans une « bad bank ». Le montant perdu par les clients et les actionnaires s'élève à 790 M€….

Le risque de contagion sur le Hi Yield existe

Aux Etats-Unis, les taux d'intérêts sont proches de zéro depuis le début de la crise financière en 2008. Ils vont être relevés par la Fed dans un environnement où la croissance du crédit est toujours forte.

Il faut observer de près le marché des obligations à haut rendement. L'indice Merrill Lynch US High Yield est en baisse de -3,4% depuis le début de l'année. Cela s'explique par le défaut de nombreuses sociétés pétrolières confrontées à la baisse du prix du pétrole, au moment où elles doivent rembourser la dette qui a été contractée. Il y a un vrai risque de contagion.

Les mega fusions continuent

La fusion entre DuPont et Dow Chemical sera la plus grande de l’industrie chimique avec un groupe pesant 130Md$ de capitalisation boursière. Après Pfzier +Allergan (160Md$) et AB InBev + SABMiller (121Md$) ces opérations doivent beaucoup à la facilité des conditions de financement.  Elle devrait donner naissance à trois sociétés : l'une spécialisée dans les produits destinés à l'agriculture, l'autre sur la chimie fine et la troisième sur les plastiques et autres matériaux.

Dans le secteur des matières premières, on voit que Anglo American va ramener le nombre de sites en exploitation de 55 à 25 et supprimer jusqu’à 60% de ses effectifs. Freeport McMoran va réduire considérablement ses investissements et Glencore va procéder à des ventes d’actifs très importantes. La fermeture de capacités de production va donc accélérer en 2016, ce qui devrait entraîner des opérations de fusion très importantes. C’est au moment où elles se produiront que l'on pourra penser que l'on atteint le plus bas.

Le prix du baril de pétrole est au plus bas depuis février 2009. La décision de l’OPEP de ne pas réduire la production au moment où la demande chinoise ralentit

La tempête souffle sur le monde des Hedge Funds

Les performances de certains grands Hedge Funds depuis le début de l’année sont très mauvaises.Pershing Square de Bill Ackmann chute de - 20% suite à sa position dans le groupe pharmaceutique Valeant. Greenlight Capital géré par David Einhorn est en baisse de -15% depuis le début de l'année.

Fortress Investment géré par M Novogratz a fermé après 17,5% de baisse.

Imité par Bluecrest, Bain Capital, Comac Capital et Everest Capital.

Parmi les très bonnes performances figurent Landsdowne European Equity Fund en hausse  de 27% et Marshall Wace Tops Market Neutral en hausse de  +16%

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 20/12/2015 - 11:37
Populisme
Vous avez parfaitement raison, Monsieur Netter; Mais qui franchit, ou au moins regarde, au delà de nos frontières. Argentine, Venezuela, Cuba furent prospères avant Peron, Chavez ou Castro,. Qui oserait espérer que la leçon soit retenue par le Ps aussi bien que le FN?
Mais nous n'avons pas su voir les résultats des pays du Bloc de l'Est, dont la Yougoslavie tant vantée pour sa "politique d'autogestion." Qui pourrait donc,sauf vous, se souvenir de trois pays d'Amérique Latine auquel il deviendra, je le crains, indispensable bientôt d'ajouter le Brésil. Et quitte à paraître un ennemi public, rappelons nous le contre exemple du Chili.
zouk
- 16/12/2015 - 18:31
Redressement économique
Votre excellent article n'est qu'un rëve. Le Président est trop occupé à démolir toute idée et tout rival potentiel qui pourrait lui nuire dans son ambition d'un deuxième mandat. Qu'il est dommage que nous n'ayons pas une procédure de destitution pour incompétence voulue.
vangog
- 16/12/2015 - 00:29
Étatisme economico-protectionniste?????
Où, dans le programme du Front National, avez-vous lu le mot "étatisme", M. Netter? Nous savons que l'hystérie anti FN permet tous les raccourcis, toutes les caricatures, tous les mensonges, mais ceux qui s'y livrent devraient comprendre qu'ils sont devenus contre-productifs, après avoir largement contribué à la manipulation médiatique des Français. Le Front National souhaite un RECENTRAGE fort sur les fonctions régaliennes de l'état et un abandon progressif de toutes les activités extra-régaliennes dans lequel il s'est dispersé et qui, toutes, ont abouti à un échec , autant qu'à des surcoûts gigantesques! Vous qui vous targuez d"economie réelle", devriez savoir que pour une entreprise confrontée à des difficultés croissantes, ce RECENTRAGE est souvent une renaissance: "le recentrage est une stratégie d'entreprise qui consiste à concentrer ses activités sur son cœur de métier" et le cœur de métier de l'état FN sera de fournir un cadre favorable à une économie épanouie. Mais sans tous les péchés d'orgueil coûteux où la gauche ( UMPUDIMODEM inclus) s'est perdue: ingérence étrangère, culture, aide aux pays étrangers, associations immigrationnistes, politique de la ville, CFCM etc...