En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Crise de foi

Extrémistes de gauche et de droite croient-ils vraiment en leurs propres balivernes ?

Publié le 13 décembre 2015
Leaders et pamphlétaires de la droite radicale ou de la gauche ultra-orthodoxe rêvent-ils réellement de vivre dans les dystopies pour l'avènement desquelles ils militent ? La réponse n'est pas dans l'article.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Leaders et pamphlétaires de la droite radicale ou de la gauche ultra-orthodoxe rêvent-ils réellement de vivre dans les dystopies pour l'avènement desquelles ils militent ? La réponse n'est pas dans l'article.

OK, OK, ne vous inquiétez pas, je ne vais pas en remettre une couche sur la nécessité d'aller voter même si c'est le jour des sermons –à ce stade, ça n'aurait plus beaucoup de sens– mais plutôt partager une interrogation avec vous.

 

Je me flatte d'être un type raisonnablement intelligent, voyez-vous... En tout cas, je sais utiliser Windows 10 quelques semaines à peine après sa sortie et j'ai lu pas mal de grands auteurs, ce qui est au moins un commencement de preuve, mais je ne parviens pas à me déterminer de façon définitive sur les motivations des leaders d'opinion extrémistes qui servent de surmoi à la gauche "normale" autant qu'à la droite "standard".

 

Les Marine Le Pen, les Florian Philippot, les Renaud Camus d'une part, les Olivier Besancenot, les Clémentine Autain, les Edwy Plenel d'autre part, eux aussi au moins aussi raisonnablement intelligents que moi (accordons-leur le bénéfice du doute même s'ils sont peut-être sur Mac, qui est plus facile à utiliser), pensent-ils vraiment, en leur for intérieur, toutes les conneries objectives qu'ils débitent de meetings en tribunes et d'éditos en pamphlets ?

 

C'est sûr, il y a toujours la dimension purement égotiste du désir d'exister, de compter, de peser sur l'opinion de ses semblables en énonçant des idées qui décoiffent. L'ambition pure et simple, quoi. C'est humain, après tout : tout le monde veut être aimé, admiré, respecté. Moi le premier. 

 

Mais est-ce que Marine Le Pen, cette grosse nana truculente et certainement bonne camarade le week-end, rêve vraiment –je veux dire vraiment vraiment– de lever une armée de sans-emplois désabusés et d'ex-skinheads en costume-cravate pour prendre le pouvoir et transformer la France en un petit machin provincial et rabougri où tout le monde va à la messe, ne mange que du jambon et fait 15 gosses parce que le planning familial a fermé et qu'il faut bien occuper les femmes renvoyées dans leurs foyers pour réduire le chômage de toute manière ?

 

Elle pense ça pour de bon, la Marine ? Et la perspective de réussir ne lui fiche-t-elle pas un peu les jetons, en vérité ?

 

Et Autain ou Plenel, lorsqu'ils font du gringue aux islamistes, passent le féminisme, la lutte contre l'antisémitisme ou la laïcité par profits et pertes, défendent les pires crapuleries, ils sont sérieux ? Lorsqu'ils nous serinent à quel point être blanc, européen et non totalement hostile à l'économie de marché fait de nous des impérialistes esclavagistes (en substance s'entend, il s'agit d'exagérations intentionnelles destinées à appuyer mon argument de façon plaisante, pas de diffamation, je dis ça pour éviter la correctionnelle), est-ce que c'est une conviction ou juste une posture ?

 

Est-ce qu'ils rêvent vraiment d'un pays sans passé, où une bonne femme sur deux porterait la burqa et marcherait cinq pas derrière son barbu de mari pour se rendre au magasin d’État ayant désormais le monopole de la distribution alimentaire (j'exagère toujours, on se calme !) ?

 

Franchement, je n'en sais rien. Peut-être qu'ils y croient vraiment après tout. Ou pas. Peut-être que c'est juste leur truc et que les conséquences potentielles de leur baratin sur le monde réel, ils s'en contrefichent. Ou peut-être que je ne suis finalement pas si intelligent que ça, en fait, et que ça me dépasse même si je suis super à l'aise avec Windows 10 (alors que je n'ai même pas d'écran tactile et que je fais tout au clavier et à la souris).

 

Allez savoir. Bah, j'attendrai la sortie de Windows 11 pour me faire une religion et on en reparle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MONEO98
- 14/12/2015 - 15:34
preuve d'intelligence?
utiliser windaube parce que c'est plus compliqué-:)
G.L.
- 14/12/2015 - 09:40
Un extremisme du sarcasme...
.... Tout le monde n'a pas saisi que le billet d'humeur et d'humour d'Hugues Serraf se servait de la bonne vieille ficelle de l'hypertrophie pour nous faire sourire et mourir de rire...
C'est caricatural certes mais le projet de société du FN ressemble vraiment à cette France figé dans des traditions, une histoire officielle, planqué derrière son rideau de fer. La France du FN ça n'est pas non seulement des droits et des devoirs communs à tous mais une véritable façon de vivre son quotidien, manger, penser, consommer.
Et l'Extreme gauche n'est pas en reste. Eux aussi veulent imposer une France conforme à leur idéologie xénophile et anti-nationaliste. On plébiscite l'immigré mais on refuse son contraire "français de souche". La race blanche auquel je ne crois pas, elle existe pour cette extreme gauche que pour la culpabiliser et l'accabler de tout les maux et soi-disants pêchés comme l'esclavagisme ou le capitalisme. Oui l'auteur exagère dans les traits mais ces partis ne prônent pas la liberté de l'individu mais un égalitarisme, un conformisme pour tous.
patamoto
- 14/12/2015 - 05:48
Sa conclusion est bonne, il n
Sa conclusion est bonne, il n'est pas si intelligent que ça.