En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

05.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

06.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 10 heures 38 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 11 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 14 heures 15 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 14 heures 27 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 15 heures 27 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 16 heures 33 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 18 heures 19 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 18 heures 19 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 11 heures 10 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 12 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 14 heures 18 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 14 heures 55 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 16 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 17 heures 23 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 18 heures 1 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 18 heures 19 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 18 heures 19 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico bourse

Effondrement des marchés après le discours de Mario Draghi : que faire dans ce contexte ?

Publié le 07 décembre 2015
Il ne faut ni "sur" ni "sous-estimer" les impacts des décisions qui viennent d’être prises par le président de la BCE. Explications.
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il ne faut ni "sur" ni "sous-estimer" les impacts des décisions qui viennent d’être prises par le président de la BCE. Explications.

Le discours de Mario Draghi a déçu. Une intense communication des membres de la BCE faisait que les marchés anticipaient énormément avant la réunion de jeudi 3 décembre. Le CAC s’envolait dans la matinée en revenant près de 5000 points. En début d’après-midi au moment des annonces et après la conférence de presse habituelle qui suit, les marchés se sont effondrés. Le recul était à la hauteur des attentes :

  • Le CAC finissait en baisse de 3,58% (soit une baisse de 5% par rapport aux plus hauts du jour !)
  • Les taux 10 ans Allemands ont bondi de 0,47% à 0,67%
  • Le Dollar s’est lui aussi effondré de 1,05 à 1,09 contre l’euro en quelques heures
  • Les valeurs liées au dollar ont logiquement mené la baisse,  telles par exemple L’Oréal ou Airbus.

 

Visiblement les marchés avaient trop anticipé. En particulier les positions pariant sur la poursuite de la baisse de l’euro étaient historiquement très importantes…mêmes choses sur les taux ou les actions : les débouclements de positions trop consensuelles se font généralement dans la panique et conduisent parfois à des excès.

Que faut-il faire dans ce contexte ?

Il ne faut ni « sur » ni « sous-estimer » les impacts des décisions qui viennent d’être prises.

La croissance de la zone Euro ou mondiale est-elle directement affectée par ce qui s’est passé hier ? Non.

Nous avons la conviction depuis des mois que la croissance mondiale restera durablement modérée. Depuis longtemps la reprise est soutenue par des taux bas et des injections de liquidités massives mais toute reprise trop forte est « coiffée » par un endettement global élevé des agents économiques. Même si la Fed monte ses taux en décembre, en absolu ses taux resteront très bas et même si la BCE a déçu, le message de jeudi dernier était : les taux en zone Euro resteront bas jusqu’en 2017. La zone Euro devrait donc poursuivre sa lente reprise.

Notre scénario consiste toujours à envisager une poursuite du redressement des marges des entreprises européennes : taux bas, matières premières effondrées, Euro entre 1,0 et 1,15 contre le dollar constituent un soutien net en termes de résultats…et un peu partout l’investissement et/ou la consommation repartent. Dans cet environnement, il nous semble que les valeurs exportatrices, pendant longtemps favorisées par la décrue de l’Euro sont désormais à leur prix. Par contre, les valeurs domestiques,  dont l’activité est centrée sur la zone Euro, ont selon nous encore du potentiel. En particulier les moyennes et petites valeurs nous semblent attractives. Loin de l’idée de « bulle », beaucoup de titres sont, selon nous, sous-évalués et ont parfois été lourdement pénalisés par les investisseurs justement car elles étaient trop « européennes ».

Quelques exemples de valeurs à potentiel pour les 2-3 prochaines années selon nous :

  • Korian, premier exploitant européen de prise en charge de personnes dépendantes.
  • Chargeurs, film de protection de surfaces, produits techniques
  • Edenred, spécialiste dans les prestations de services prépayés
  • Valtech, services informatiques
  • Cegid, éditeur de logiciel

 

De plus, la croissance organique des sociétés étant modérée et les accès au crédit facile avec des taux bas, les opérations de fusions vont soutenir les marchés. Des opérations sont encours, par exemple sur GFI Informatique… d’autres dossiers comme Gameloft (éditeur de jeux) font déjà l’objet d’une forte spéculation.

Tous ces dossiers sont assez indépendants des soubresauts à très court-terme des marchés et nous semblent intéressants. Comme toujours lorsque nous citons des titres : il faut garder en tête les règles de prudence élémentaire : bien diversifier ses risques, investir en plusieurs fois…et être patient !

En conclusion, les marchés se sont violemment réajustés après les décisions de la BCE mais cela ne change pas fondamentalement la donne pour 2016 selon nous. Beaucoup d’entreprises dont l’activité est centrée sur la zone Euro devraient voir leurs marges s’améliorer encore et leur cours de bourse devrait en profiter dans les mois à venir.

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires