En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Les dangers du jeunisme

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 12 min 6 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 1 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 17 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 18 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 18 heures 51 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 21 heures 8 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 22 heures 10 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 22 heures 36 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 23 heures 28 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 23 heures 42 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 29 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 16 heures 45 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 18 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 18 heures 48 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 20 heures 35 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 21 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 22 heures 17 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 22 heures 50 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 23 heures 36 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 23 heures 43 min
© REUTERS/Ralph Orlowski
© REUTERS/Ralph Orlowski
Atlantico bourse

Les banques centrales : un facteur de risque pour les marchés ?

Publié le 16 novembre 2015
Après des années de politique monétaire convergente à travers la planète, le fait d’avoir 2 des 3 ou 4 principales banques centrales qui entament des politiques divergentes peut avoir des conséquences néfastes.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après des années de politique monétaire convergente à travers la planète, le fait d’avoir 2 des 3 ou 4 principales banques centrales qui entament des politiques divergentes peut avoir des conséquences néfastes.

Après un mois d’octobre très positif pour les marchés financiers grâce aux banques centrales, poser la question de savoir si les banques centrales sont devenues un facteur de risque peut paraître incongru.

Pourtant, il n’est pas illégitime de se demander si après des années de politique monétaire convergente à travers la planète, le fait d’avoir 2 des 3 ou 4 principales banques centrales qui entament des politiques divergentes ne va pas avoir des conséquences néfastes.

En résumé : la FED devrait augmenter ses taux prochainement… Peut-être dès décembre. La BCE, quant à elle, a indiqué qu’elle allait poursuivre sa politique accommodante.

Chacun poursuit sa politique dans une logique qui lui est propre.

La BCE indique clairement que l’inflation reste trop basse et que l’activité économique est encore fragile même si les signaux sont meilleurs. Elle va donc continuer longtemps à injecter des liquidités. La FED de son coté, s’appuyant sur des chiffres de création d’emplois très élevé, envisage désormais de débuter un cycle de "normalisation de sa politique monétaire". En clair, elle va augmenter ses taux.

Dans le monde financier particulièrement interconnecté dans lequel nous évoluons, ces décisions ne peuvent être sans conséquence.

D’abord peu visible, les évolutions peuvent devenir plus marquées : à l’image des plaques tectoniques entre les continents. Rien ne bouge en apparence jusqu’aux premiers craquements…

Sur les marchés, les situations évoluent beaucoup plus vite. D’une semaine sur l’autre les paysages changent. Ainsi ces derniers temps après l’euphorie d’octobre, les taux se sont un peu tendus, la hausse du dollar a été forte enfin les matières premières et les actions ont baissé.

Il est en effet illusoire de penser que des décisions importantes aux Etats-Unis soient sans effet pour l’économie des pays émergents ou le niveau des taux dans le monde par exemple.

Dans le discours des banques centrales récemment le plus étonnant a été de ne lire aucune mention sur la parité euro/dollar. La réaction du marché a été claire : hausse du dollar contre euro, tensions sur les taux et baisse des actions !

Le message envoyé par les marchés est sans équivoque, nous pourrions le résumer ainsi : sans un minimum de concertation sur leurs grands messages des banques centrales, la volatilité sur les changes, les taux et les actions va rester élevée voire monter encore.

Les risques liés à la volatilité des changes sont bien connus : cela perturbe les échanges mondiaux et in fine pénalise le commerce et l’investissement des entreprises.

Tout le problème, dans l’analyse de ce que vont entreprendre la FED et la BCE, réside dans le fait de savoir ce qui va primer entre les considérations "domestiques" et les considérations "internationales".

Les grandes multinationales américaines ont déjà indiqué souffrir d’un dollar trop fort, les pays émergents sont, pour leur part coincés entre dollar fort et prix bas des matières premières. L’Europe est un peu plus à l’abri des aléas conjonctures internationales du fait d’une exposition moindre et bénéficie de ce fait d’une activité "intra-européenne" qui la protège un peu.

Après les perturbations actuelles, nous pensons qu’une forme d’équilibre et de concertation devront être trouvée pour envisager un retour au calme sur les changes en particulier. La FED devrait certes remonter ses taux mais en accompagnant cette action d’un discours apaisant sur la suite de sa politique. La BCE devrait annoncer, comme elle l’a fait maintes fois, indiquer qu’elle se tient prête à agir "au cas où" !

L’équilibre est donc très fragile et le suspense va durer au moins jusqu’aux réunions des banques centrales prévues d’ici mi-décembre.

Si les choses se passent correctement à cette date, un retour à une activité plus normale sera possible : les informations sur les entreprises et les secteurs reprendront un rôle clé dans la construction des portefeuilles. En attendant, nous considérons qu’il ne faut pas augmenter le risque des portefeuilles ; rester centrer sur les valeurs européennes les plus sensibles à l’activité intra-européenne ;  garder quelques positions en dollar et enfin éviter les investissements sur les pays émergents pour le moment, il sera toujours temps d’y revenir en 2016.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Les dangers du jeunisme

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bjorn borg
- 16/11/2015 - 11:06
La B.C.E. fera du Q.E.
Et cela se règlera par une bataille de monnaie. L'Euro va se dévaluer, et les Français vont s'appauvrir de plus en plus. Nous ne sommes plus bien loin du cas de la Grèce !