En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Le Nettoyeur
Darty, la Fnac, et l'avenir du commerce
Publié le 06 novembre 2015
La Fnac et Darty ont annoncé avoir trouvé un accord pour fusionner. La Fnac déboursera finalement 859 millions d'euros pour racheter son concurrent.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Fnac et Darty ont annoncé avoir trouvé un accord pour fusionner. La Fnac déboursera finalement 859 millions d'euros pour racheter son concurrent.

Ca y est. Darty et la Fnac vont fusionner. Il y a eu des disputes entre actionnaires, qui ont fait oublier quelque chose d'important. Darty vend de l'électroménager, et la Fnac vend des biens culturels. Les deux groupes sont dans le commerce, mais n'ont pas de liens historiques. Il y a quelques années, personne ne pensait à une telle fusion.

C'est une fusion qui aurait été inimaginable sans l'impact d'internet, qui remet en question les modèles des commerçants.

La Fnac doit complètement repenser son modèle puisqu'elle se concentre sur les biens particulièrement remplacés par internet : le livre, le DVD, la musique. Vous vous souvenez du Virgin des Champs-Elysées ? Moi oui, quand j'étais étudiant j'y passais des heures à errer dans les étals, à regarder des CD, des livres, des albums, des DVD. Je n'y suis plus allé depuis des années.

Pour Darty le péril est moins immédiat. Darty, ce n'est pas seulement de la vente, c'est aussi tous les services autour : le conseil, la livraison, la garantie. Mais fondamentalement, rien n'empêche que ce modèle soit tout aussi mis en péril par le e-commerce. Un géant comme Amazon pourrait très bien fournir des services similaires, comme à son habitude à grandes pertes les premières années pour prendre des parts de marché. Conseil en chat virtuel et avec des guides en ligne spécialement rédigés et des vidéos (sans compter les conseils d'utilisateurs, grande force d'Amazon), livreurs spécialement formés, offres de garantie idoines, et le tout à des prix défiant toute concurrence. Ce serait un investissement énorme, mais le géant de Seattle n'en est pas à son premier coup d'essai.

Alors, quoi ?

Bonne question.

La Fnac et Darty espèrent, en fusionnant, dégager des économies d'échelle pour renforcer leur rentabilité, mais ce n'est pas certain étant donné qu'ils vendent des biens différents.

L'avenir du commerce n'est pas noir partout. Pour certaines catégories de biens—à certains prix—certaines personnes voudront toujours parler à une vraie personne et essayer avant d'acheter. Certaines marques, comme Apple, peuvent également miser sur l'atmosphère irremplaceable de leurs magasins et la qualité de leurs équipes, pour faire revenir les gens. Mais Apple vent des biens à très forte marge, ce qui n'est pas le cas de l'électroménager et du petit électronique.

Il y a également ce que le sociologiste américain Ray Oldenburg appelle les “tiers endroits”, ces lieux publics qui ne sont ni la maison ni le bureau où on peut se retrouver et passer du temps, comme les cafés ou les librairies. Il serait peut être possible pour la Fnac de se transformer en “tiers endroit”, un genre de Starbucks qui accessoirement vend des biens pour une certaine clientèle, ce qui est plus ou moins le modèle vers lequel Barnes & Noble, le plus grand libraire américain, décimé par Amazon, a évolué.

Mais pour la plupart des grandes marques de commerce, y compris la Fnac et Darty, l'avenir n'est pas lumineux.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
02.
Et si le Rassemblement National était en train de faire un bien mauvais coup à l’euro en renonçant à exiger que nous en sortions ?
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Brexit : rien n’est joué pour le royaume-Uni même en cas de sortie sans accord
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
“Le pacifisme, ça suffit” : pourquoi la stratégie de répression judiciaire et policière risque de produire une génération de militants politiques aguerris
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
04.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
05.
Vivons-nous dans un univers-bulle en expansion dans une autre dimension ? ; Hubble nous offre un magnifique portrait très détaillé de la galaxie du Triangle
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clint
- 07/11/2015 - 00:10
Bon courage vu la puissance des syndicats à la FNAC !
Entre Sud et CGT je plains ceux qui seront chargés de mettre en place la fusion.A part la FNAC des Champs Elysées, aucune n'est ouverte à Paris dans les zones commerciales définies, alors que les Darty sont ouverts. En route pour la contamination syndicale de Darty ?