En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Revue d'analyse financière
La France toujours sans croissance : ce qu'il faudrait faire pour relancer l'investissement
Publié le 06 octobre 2015
Dans l'œil des marchés : Jean-Jacques Netter, vice-président de l'Institut des Libertés, dresse, chaque mardi, un panorama de ce qu'écrivent les analystes financiers et politiques les plus en vue du marché.
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Jacques Netter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans l'œil des marchés : Jean-Jacques Netter, vice-président de l'Institut des Libertés, dresse, chaque mardi, un panorama de ce qu'écrivent les analystes financiers et politiques les plus en vue du marché.

L’économie française patine toujours, car si la consommation soutient un peu la croissance, le redémarrage de l’investissement des entreprises se fait toujours désirer. La situation ne changera pas tant que la France continuera à montrer au monde entier comment des syndicats ultra-minoritaires peuvent pousser à la faillite par la violence, en toute impunité, des sociétés comme Air France.

La déprime du marché du bâtiment s’installe bien dans la durée, ce qui est la conséquences très directe des mesures stupides prises par Cécile Duflot quand elle était ministre.

L’endettement de la France devrait atteindre 96,5% du PIB l’année prochaine. Pour faire diversion, Michel Sapin fournit régulièrement des chiffres sur "les repentis fiscaux" en entretenant une confusion permanente sur les capitaux rapatriés, le montant des impôts mis en recouvrement et la somme recouvrée effectivement.

L’examen du budget 2016 montre bien que le quinquennat de François Hollande est terminé. Il ne faut plus attendre de lui aucune mesure courageuse dont l’économe française a tant besoin. D’ailleurs, on est content d’apprendre que le président de la République a maintenant le temps d’aller au cinéma. Il a vu récemment dans la salle de cinéma de l’Elysée un court métrage sur les dix ans des émeutes dans les banlieues et un documentaire sur Roosevelt réalisé par Laurent Joffrin, le patron de Libération, et enfin un film sur Charlie Hebdo !

Dans son élan cinématographique, on pourrait lui suggérer de regarder "La loi du marché" de Stéphane Brizé. Le film constitue paradoxalement une charge violente contre l’ascenseur social, pilier de la République, qui est en panne à cause d'un système éducatif défaillant, de la gabegie d'une formation professionnelle qui ne forme personne et surtout pas ceux qui en ont besoin, d’un Pôle emploi totalement débordé et inadapté au monde du travail à l’heure de la mondialisation. Le film critique aussi l'usage dévoyé des aides sociales et l’obésité d’un Etat providence incapable de se réformer.

On pourrait aussi lui recommander de passer un peu de temps sur l’Argentine et le Vénézuela, deux pays d’Amérique Latine qui vont de plus en plus mal. Quand on se souvient que lors du décès d’Hugo Chavez, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault avait envoyé Victorin Lurel, ministre des Outre-mer... A ses yeux, avait-il dit publiquement, le militaire n'avait rien d'un dictateur, mais se rapprochait bien davantage d'un humaniste : "Le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez, puisqu’on prétend que c’est un dictateur. Il a, pendant ces 14 ans, respecté les droits de l’Homme". Rappelons que le même gouvernement n’avait envoyé personne à Londres pour l’enterrement de Margaret Thatcher !

Dans le reste de l’Europe, l’indice de confiance a progressé légèrement en septembre.

En Italie, par exemple, la confiance des consommateurs progresse grâce à la combinaison d’un euro plutôt faible, d’un prix du pétrole diminué par deux et des premiers résultats des réformes entreprises.

Les marchés émergents en Asie redeviennent intéressants

Les deux tiers des pays figurant dans l’indice des marchés émergents ne sont plus considérés comme attractifs par les investisseurs. Pourtant, l’indice MSCI Asia est revenu à son niveau de valorisation de la crise de 2008. Or ces économies sont peu endettées vis-à-vis de l’extérieur et ont donc encore des marges de manoeuvres.

L’Inde a baissé ses taux de cinquante points de base à 6,75%, soit deux fois plus que prévu. Elle veut soutenir sa croissance. Le pays est le quatrième marché émergent investissable derrière Hong Kong, la Chine et la Corée du Sud.

En Chine, la majorité des investisseurs estime toujours que la dévaluation du renminbi n’est pas terminée. La "Hong Kong Monetary Authority", la banque centrale de Hong Kong, est obligée d’acheter du dollar pour rester dans la bande de fluctuation 7,75-7,78 HKD.

La détérioration de l’économie américaine n’est pas une bonne nouvelle

Le chiffre décevant de créations d’emplois (142 000 au mois de septembre) a provoqué une hausse des marchés actions au nom du fait que "les mauvaises nouvelles sont de bonnes nouvelles, car la Fed va reculer la date de la remontée des taux d’intérêts".

Pour le moment, les anticipations des marchés (pas de hausse avant 2017) ne sont pas du tout les mêmes que celles de la Fed (1,375% avant la fin de l’année). La baisse du prix du pétrole devrait continuer à soutenir la consommation, mais la vigueur du dollar pèse toujours sur la production manufacturière qui a baissé de 1,7% en août par rapport au mois précédent.

Le marché des obligations à haut rendement inquiète des investisseurs. Les cours des obligations émises par Valeant (rachat de Allergan, le producteur du Botox), Endo International, Mallinckrodt ont beaucoup baissé après les commentaires d’Hillary Clinton sur l’industrie pharmaceutique. Dans le secteur des télécomunications, Altice, la société de Patrick Drahi, a été obligée d’augmenter le taux des obligations émises pour payer le dernier rachat de Cablevision aux Etats-Unis. On voit bien que les décrochages sont très rapides. C’est probablement ce qui va aussi se passer sur la dette des Etats trop endettés.

Business Insider racheté par Axel Springer

Business Insider, le site américain fondé par Henry Blodget, vient d’être racheté sur la base de neuf fois son chiffre d’affaires par Axel Springer. Le groupe allemand Axel Springer avait déjà racheté  Auféminin.com, Marmiton, SeLoger.com, LaCentrale.fr, My Little Paris….

Le montant de 343M$ payé pour 88% du capital est supérieur au prix que AOL avait payé en 2011 pour prendre le contrôle de Huffington Post. Le modèle de ces sites repose sur la fourniture de contenu à forte valeur ajoutée élaboré par des contributeurs non rémunérés et des frais de fonctionnement financés par des recettes publicitaires. Le problème est désormais que les "adblockers" se développent beaucoup. Ils permettent aux utilisateurs d’empêcher les publicités de s’afficher sur les sites qu’ils consultent. Bataille à suivre.

Les traders à haute fréquence vont pouvoir profiter du nouveau câble transatlantique installé par Hibernia Express. Il permettra de gagner 5 millisecondes par rapport aux réseaux concurrents. On a toujours beaucoup de mal à comprendre pourquoi on a remplacé le trading pour compte propre des banques qui était une activité régulée et encadrée, par du trading effectué par des Hedge funds, très faiblement encadrés et peu fiscalisés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
04.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
05.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Déjà 10 ans de croissance record aux Etats-Unis : voilà les erreurs françaises et européennes qui nous en ont privé
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
fasanan
- 07/10/2015 - 04:10
"le même gouvernement n'avait
"le même gouvernement n'avait envoyé personne à Londres pour l'enterrement de Mme Thatcher"... Ni pour l'enterrement de M. Lee Kwan Yew, le fondateur de la République de Singapour, décédé un an après Chavez .... Rien à ajouter
bjorn borg
- 06/10/2015 - 19:48
La France :
1 % de croissance envisagé, donc, plus de chômage !