En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

05.

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 2 heures 47 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 4 heures 59 sec
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 5 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 7 heures 4 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 11 heures 20 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 11 heures 33 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 3 heures 23 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 4 heures 40 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 5 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 9 heures 58 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 10 heures 16 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 11 heures 37 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Bourse

Avant de partir en vacances, une petite révision de son portefeuille s’impose

Publié le 27 juillet 2015
Les 2 éléments a priori les plus à craindre restent bien sûr la situation en Chine et encore et toujours la Grèce. Notre préconisation : ne pas bouger quelle que soit l’âpreté des négociations.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les 2 éléments a priori les plus à craindre restent bien sûr la situation en Chine et encore et toujours la Grèce. Notre préconisation : ne pas bouger quelle que soit l’âpreté des négociations.

L’été est souvent riche de surprises… Tantôt bonnes tantôt mauvaises. Une analyse des éléments pouvant influer sur les performances devrait permettre à chacun d’agir, éventuellement, sur son portefeuille pour passer un été à l’abri des aléas de la bourse ou au contraire être serein par rapport à la volatilité des marchés. 

La première chose à faire selon nous, reste définitivement de construire son portefeuille à partir de vision stratégique à long-terme : pour notre part nous avons une vue stratégique qui n'a évolué qu’à la marge depuis le début d’année.

Nous pensons tout d’abord que l’économie mondiale progresse, certes sur un rythme modéré, de l’ordre de 3%. Ceci couplé à des taux toujours très bas permet globalement aux entreprises de continuer à voir leurs chiffres d’affaires et leurs résultats croitre. Si l’on regarde par grandes zones économiques, on s’aperçoit que ce sont surtout les pays développés qui, sur 2015 et 2016, vont contribuer à faire que ce rythme de 3% sera atteint. Ils compenseront le relatif ralentissement que subissent désormais les pays émergents.

Sachant que les marchés saluent généralement très favorablement les actifs qui inversent des tendances négatives : les actions de la zone euro, après des années difficiles, nous semble les actions à privilégier. Les actions américaines sont à conserver : elles sont certes chères mais continuent de voir leurs résultats croitre. Pas de précipitation pour investir en actions sur les autres zones tant que les incertitudes concernant leur croissance ne sont pas levées.

Sur les taux : nous sommes prudents depuis très longtemps…nous ne changeons pas nos positions pour le moment.

En termes de gestion des portefeuilles, cela donne :

  • Surinvestissement en actions en privilégiant la zone euro, puis les Etats-Unis et marginalement l’Asie. Pas d’investissement sur les émergents d’Amérique Latine.
  • Prudence sur les taux en privilégiant largement les obligations de durée de vie courte de la zone euro.

 

Bien évidemment nous n’hésitons pas à prendre des profits quand nous considérons que les valorisations de certains titres sont excessives (ex : mars et avril) et à faire le dos rond voire à renforcer quand les marchés baissent trop à notre avis (ex : pendant la période de tensions sur la Grèce).

Qu’allons-nous surveiller particulièrement cet été ?

Les 2 éléments a priori les plus à craindre restent bien sûr la situation en Chine et encore et toujours la Grèce.

Bien que la Grèce ait fait la une pendant des semaines et qu’un "accord" ait été trouvé un retour dans l’actualité reste possible. En effet, de nombreux intervenants ont souligné les difficultés à venir suite à l’accord de mi-juillet. Les négociations sur le plan d’aide à la Grèce vont seulement commencer dans les prochains jours. Or les tensions et les ressentiments ont été tels depuis avril que l’on peut toujours craindre des périodes de doutes sur les marchés.

Notre préconisation : ne pas bouger quelle que soit l’âpreté des négociations. Le risque majeur résiderait dans un "Grexit" qui ne semble plus d’actualité pour le moment. Au pire pour ceux qui sont les plus inquiets, lorsque le CAC dépasse 5200, prendre quelques bénéfices sur les actions, en particulier sur les banques qui souffriraient fortement en cas de fortes tensions en Grèce.

Le ralentissement en Chine pourrait, quant à lui,avoir des conséquences très négatives pour les marchés s’il s’amplifiait. La mécanique est simple : ralentissement en Chine implique un ralentissement des achats de matières premières par ricochet tensions sur l’équilibre financier de beaucoup de pays émergents. Mais surtout, le passage à vide de la Chine impacte directement des pans entiers d’entreprises en Europe et aux Etats-Unis.

Notre préconisation : alléger les risques pour les plus timorés ; pour ceux qui ont une vison longue, privilégier en Europe les entreprises "domestiques".

Par contre une dynamique plus positive pourrait se mettre en place cet été suite aux résultats des entreprises. Ceci est très concret : les entreprises publient en ce moment leurs résultats et donnent des indications sur la manière dont elles voient les prochains mois. Or, pour le moment, les chiffres et les indications sont plutôt favorables. Il est possible que les intervenants prennent appui sur ces nouvelles pour pousser les marchés au-delà des plus hauts réalisés fin avril. Plusieurs éléments militent dans ce sens : ils ont été répétés à maintes reprises mais restent valables. Le dollar reste fort, le pétrole ne se redresse pas et les OPA se poursuivent à travers le monde…

Deux éléments négatifs mais largement connus… Un élément positif autour des résultats, avec des possibilités de surprise positive… pour notre part nous avons fait notre choix : nous gardons notre vision stratégique… mais nous gardons nos téléphones portables à portée de main et suivons les marchés même sur la plage.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

05.

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires