En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

04.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

05.

Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth

06.

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

07.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

ça vient d'être publié
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 21 min 28 sec
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 3 heures 21 min
pépite vidéo > France
Images révoltantes
Un homme violemment agressé dans une laverie pour avoir demandé de porter un masque
il y a 5 heures 21 min
décryptage > France
Rébellion, sauvagerie ou les deux ?

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Société
Antisémitisme

Adrénochrome : une vieille théorie complotiste de récolte forcée de sang sur des humains resurgit puissamment sur les réseaux sociaux

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

il y a 10 heures 13 min
pépite vidéo > International
Scènes de chaos
Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth
il y a 22 heures 3 min
light > Media
Délai supplémentaire
France Télévisions : confirmation de l'arrêt de France Ô "à compter du 23 août", la fin de France 4 est reportée d'un an
il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > Europe
Deux ans après le drame
Italie : les images de l'inauguration du nouveau pont de Gênes
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Politique
Soutien du chef de l'Etat
Emmanuel Macron annonce le versement de la prime Covid pour les aides à domicile
il y a 1 jour 4 heures
light > Science
Impact de l'homme sur les écosystèmes
La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment
il y a 1 heure 10 min
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 3 heures 55 min
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 6 heures 49 min
décryptage > Santé
Enseignements

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : jetez vous à l’eau ! Fine Calvados, parjure pour certains, divin pour tous

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Eva" de Simon Liberati

il y a 21 heures 13 min
pépites > International
Catastrophe
Liban : des dégâts importants et de nombreux morts après deux fortes explosions au port de Beyrouth
il y a 23 heures 4 min
pépites > Politique
Travaux parlementaires
Benjamin Griveaux sera chargé d'une mission parlementaire sur l'alimentation des jeunes
il y a 1 jour 2 heures
pépites > High-tech
Failles exploitées
Covid-19 : Interpol alerte sur une hausse des cyberattaques "exploitant la peur"
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > International
Tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

Haut-Karabagh : plaidoyer d’un député français pour la paix et l’avenir

il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
© Reuters
Chronique du pot aux roses

Faux-semblants, chiffres truqués, mensonges et impostures : la méthode Hollande se répand en Europe

Publié le 15 juillet 2015
Après d'âpres négociations, un accord a a finalement été trouvé entre la Grèce et l'EuroGroupe. Un bal de faux-semblants : les Grecs font semblant d'engager des réformes, l'Europe fait semblant d'y croire et l'Allemagne fait semblant de payer...
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après d'âpres négociations, un accord a a finalement été trouvé entre la Grèce et l'EuroGroupe. Un bal de faux-semblants : les Grecs font semblant d'engager des réformes, l'Europe fait semblant d'y croire et l'Allemagne fait semblant de payer...

1 - De Charybde en Syriza

Quel magnifique accord que voilà ! En résumé, les Grecs font semblant d'engager des réformes, l'Europe fait semblant d'y croire et l'Allemagne fait semblant de payer. L'usage de termes contradictoires et d'adjectifs aussi imprécis que grandiloquents rythme l'accord conclu au sein de l'Eurogroupe. Des "mesures directes pour améliorer la viabilité à long terme du système des retraites (seront prises) dans le cadre d'un programme global de réforme des retraites". On appréciera la conjonction du direct, du long terme et du global sans autre forme de précision. Une "rationalisation" du régime de TVA sera "engagée" pour "un élargissement de l'assiette fiscale afin d'accroître les recettes". Bienheureux celui qui traduira cet engagement en termes précis tout comme celui qui définira la savoureuse "pleine mise en oeuvre des dispositions pertinentes du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l'Union économique et monétaire, notamment en rendant opérationnel le conseil budgétaire avant la finalisation du protocole d'accord et en introduisant des réductions quasi automatiques des dépenses en cas de dérapages par rapport à des objectifs ambitieux d'excédents primaires". Ouf ! L'important étant bien sûr le mot "quasi". S'agissant des retraites, les Grecs avancent du bout des lèvres que l'âge de départ sera repoussé à 67 ans... ou à 40 ans de cotisations, ce qui est loin du compte pour la deuxième branche de l'alternative et très éloigné de ce qui se fait ailleurs en Europe et même en France.

Partout dans l'accord, la Grèce est censée "mettre en oeuvre", "engager", des termes qui en réalité peuvent aboutir à une inaction totale dès lors qu'ils seront interprétés par Tsipras, maître ès manoeuvres retorses. Ainsi, sur le verrouillage syndical de l'économie, la Grèce devra : "en ce qui concerne le marché du travail, entreprendre un réexamen rigoureux et une modernisation des négociations collectives et de l'action syndicale ...". Le fameux fonds de privatisation lui-même ne fait que reprendre un objectif de 50 milliards de recettes défini dès février 2011 et dont moins du dixième a été effectivement encaissé à ce jour. Bref, l'accord européen fait penser à une vulgaire loi Macron : des grandes tirades qui se traduisent surtout par l'ouverture de quelques magasins le dimanche.

Ce que voulait le Premier ministre grec, c'était avant tout la quinzaine de milliards d'euros qui lui permettront de tenir quelques semaines et faire face aux échéances de remboursement qui l'attendent jusqu'à l'automne. Par un tour de passe-passe et le truchement du Mécanisme européen de solidarité, la BCE se remboursera elle-même en rachetant des obligations émises par les créanciers de la Grèce. Pour prix de tous ses bras de fer et de son referendum, Tsipras obtiendra peut être dix milliards supplémentaires "ségrégués" (sic) au MSE pour recapitaliser des banques exsangues. Mais la seule fuite des capitaux observée ces dix derniers jours est largement supérieure à ce montant. Le problème grec s'est singulièrement aggravé durant les dernières négociations.

Au-delà de cette brève échéance, quid ? Rien si ce n'est des formules creuses. "L'Eurogroupe est prêt à envisager, si nécessaire, d'éventuelles mesures supplémentaires (un allongement éventuel des périodes de grâce et des délais de remboursement) afin de faire en sorte que les besoins bruts de financement demeurent à un niveau soutenable. Ces mesures seront subordonnées à la mise en oeuvre intégrale des mesures à convenir dans le cadre d'un nouveau programme éventuel et seront envisagées après le premier réexamen qui aura abouti à un résultat concluant." Plus éventuel tu meurs ! A malin, malin et demi.

Ce qu'il faut malheureusement conclure de toutes ces palinodies est que la Grèce, plombée par un taux de change de l'euro qui ne correspond en rien à ses capacités économiques, ne fera que s'enfoncer dans la déshérence. Le seul homme qui a manifesté un tant soit peu de goût pour la cohérence et la vérité fut Varoufakis, ministre des Finances démissionnaire, qui a avoué quelle était son alternative : émettre des quasi-euros en reprenant le plein contrôle de la Banque de Grèce. Il est probable que cette solution jusqu'au-boutiste réapparaisse rapidement. Elle seule agit comme un épouvantail sur l'oligarchie financière européenne et l'a contrainte au compromis en trompe l'oeil de ces derniers jours.

L'enfumage, que François Hollande a élevé au rang de méthode de gouvernement, gagne l'Europe entière. Pas étonnant qu'il s'en gargarise dans son entretien du 14 juillet ! L'audace dont il se vante sans sourire consiste à répandre ce nuage jusqu'en Grèce.

2 - En attendant Godot

Le président audacieux attend que la reprise vienne de l'Europe et l'Europe attend désormais que la reprise vienne d'ailleurs. Ailleurs, on attend que l'Europe tire la reprise. Il est temps qu'en Avignon on réhabilite le théâtre de l'absurde et Samuel Beckett.

3 - Fous d'artifice

Pendant que le président audacieux protégeait la France et les Français du grand désordre européen et mondial, tous les records de voitures embrasées, commerces et équipements détruits et policiers caillassés ont été battus durant la nuit du 13 au 14 juillet. Toujours de l'audace ...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (32)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Nicolas V
- 17/07/2015 - 16:05
Je vous conseille cette lecture

http://reseauinternational.net/leurope-des-beaufs-cretins-lobotomises/

En aparté, notre dette est proche de 2100 milliards, si la Grèce, qui est un bon débiteur, ne ns avait pas remboursé 2 milliards 400 millions au 1er trimestre, ce serait en +. Mais tt ceci n'est que de l'argent virtuel. Il N'EXISTE PAS.
Nicolas V
- 17/07/2015 - 12:49
Les interets de la "dette"
Cf tableau du FMI, montant : 41 milliards encore dûs.
Mike Desmots
- 17/07/2015 - 06:17
Victoire historique de l'Allemagne de Mme Merkel...>
> qui rappelle à tous les pays européens ..que le mur de Berlin fut bien abattu par de vrais démocrates il a 26 ans ...! et que les nostalgiques et les résurgences du paradis marxo/socialiste... qui se cachait derrière ...ne sont plus reproductibles....