En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

02.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

03.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

04.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

05.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

06.

Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente

07.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

01.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 11 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 13 heures 45 min
pépites > France
Onzième arrondissement
Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 15 heures 38 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 17 heures 27 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 18 heures 43 sec
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 18 heures 20 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 18 heures 36 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 19 heures 14 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 20 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 1 jour 11 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 13 heures 36 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 15 heures 33 min
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 16 heures 59 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 17 heures 45 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 18 heures 9 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 18 heures 53 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 20 heures 1 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 1 jour 10 heures
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 1 jour 12 heures
© Reuters
© Reuters
« Politico Scanner »

Crise : Nicolas Sarkozy a convaincu

Publié le 03 novembre 2011
L'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy a été jugée convaincante par 55% des Français. Plébiscité dans ses rangs, jugé crédible par les électeurs, le Président de la République est perçu comme un bon gestionnaire de crise.
Guillaume Peltier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Peltier est député de Loir-et-Cher et vice-président délégué des Républicains. Il a été professeur d'histoire-géographie, chef d'entreprise et porte-parole de Nicolas Sarkozy.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy a été jugée convaincante par 55% des Français. Plébiscité dans ses rangs, jugé crédible par les électeurs, le Président de la République est perçu comme un bon gestionnaire de crise.

Jeudi dernier, la prise de parole de Nicolas Sarkozy devant les Français dans « Face à la crise » a créé l’événement. Au lendemain des  négociations avec l’Allemagne pour le sauvetage de l’euro et à la veille du G20 de Cannes, la parole du chef de l’Etat était attendue, d’autant plus qu’il ne s’était pas exprimé depuis février. Entre un Président en action et un candidat en campagne, Nicolas Sarkozy a su intéresser 12 millions de Français… Soit quatre fois plus que le nombre de votants au second tour de la primaire socialiste !

55% des Français interrogés par OpinionWay pour le Figaro ont trouvé le Président de la République convaincant lors de sa prestation sur TF1 et France 2 jeudi 27 octobre. Fait notable, avec plus d’un Français sur deux convaincu, c’est 19 points de plus par rapport à son intervention du 27 février 2011.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les électeurs de François Bayrou, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy en 2007 confirment cette tendance. Chez les téléspectateurs de l’intervention de jeudi dernier ayant voté Ségolène Royal, 21% ont trouvé le chef de l’Etat convaincant (+ 19 points / février). Chez les électeurs de François Bayrou, ce chiffre passe la barre des 50% et dépasse la moyenne de l’ensemble des Français interrogés, 56% l’ont trouvé convaincant, soit 32 points de plus qu’en février. Enfin, c’est bien entendu chez les sympathisants UMP que le Président de la République séduit le plus, et connaît comme chez les autres couleurs politiques une ascension depuis 8 mois. 91% de ses électeurs en 2007 l’ont trouvé convaincant, (+13 points / février).

Un président convaincant et crédible

Indéniablement, le président est crédité d’une forte légitimité face à la plus grande crise économique et financière depuis 1929. Une nette majorité de Français ayant vu son intervention télévisée considère le chef de l’Etat convaincant et adhère à ses prises de position au niveau international, notamment dans la mission de coopération entre l’Allemagne et la France (69%), la mise en place du principe de réciprocité des échanges mondiaux (61%), la situation de la Grèce et l’effacement de la moitié de sa dette (60%) ou encore les conséquences de l’accord européen sur la situation financière des banques (59%).

Sur le terrain national, Nicolas Sarkozy séduit tout autant les téléspectateurs de « Face à la crise », qui sont  60% à trouver le Président de la République convaincant sur le thème de la réforme des retraites, 57% sur la nécessité du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, le refus de la hausse généralisée de la TVA qui a séduit 55% des Français et enfin, 52% des Français convaincus par le chef de l’Etat sur l’adoption de la règle d’or.

Selon un sondage Sofres pour i>Télé datant du 28 octobre dernier, le Président de la République est plébiscité par son camp. Alors que seulement 44% des Français dans ce sondage l’ont jugé convaincant, 81% des sympathisants de droite ont trouvé l’intervention de Nicolas Sarkozy concluante. Dans les rangs de l’UMP, c’est la quasi-unanimité : 96% se disent convaincus par cette prestation.

Cette dernière enquête met en lumière la perception que les Français ont eu de l’implication cruciale du chef de l’Etat dans la sortie de crise. Ainsi, Nicolas Sarkozy a convaincu 52% des Français sur l’importance de son rôle au niveau européen (dont 27% très convaincus). De même, 52% des Français reconnaissent le volontarisme du chef de l’Etat pour sortir de la crise (dont 29% très convaincus), et 98% à l’UMP.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Enfin, et selon Ipsos pour France Télévision, Radio France et le Monde, le Président de la République, fort d’une récente intention de vote le portant à 24% au premier tour (+3 points depuis le précédent sondage de l’institut), est désormais plus crédible que son principal opposant socialiste (36%, -7 pour François Hollande) pour réduire les déficits et la dette (37%, +1 pour Nicolas Sarkozy). Au regard de ces résultats, le chef de l’Etat, bientôt candidat, aura donc tout à fait matière à faire valoir sa capacité à tenir le cap de sa politique malgré la crise. Fait marquant, les Français semblent aujourd’hui lui accorder un regain de confiance, peut-être conscients que ce n’est pas en pleine tempête que l’on change de capitaine.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
fms
- 04/11/2011 - 06:47
Sarkozy champion du monde de l'affichage...
toujours excellent en communication, même au plus mal dans les sondages, un affichage exceptionnel de ses qualités présupposées de volontarisme et d'activisme... mais au bilan aucun résultat.
Moins en faire pour mieux le faire ?
bacal
- 03/11/2011 - 21:59
Flamby
Et pendant ce temps là, FH est en tournée souspréfectorale en Corrèze. Il est tout juste bon à nous garantir pour demain ce que vivent les grecs aujourd'hui: la débâcle.
Demystificateur
- 03/11/2011 - 19:18
Les Français finiront par reconnaître que ''le bougre'' se donne
du mal pour que la France demeure la tête hors de l'eau !!!