En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Atlantico Bourse

Reprise en zone euro : comment en profiter sans risque sur les marchés

Publié le 18 mai 2015
La semaine boursière a ressemblé aux précédentes : hausse du pétrole, hausse des taux longs, hausse de l’euro, baisse des actions, hausse de la volatilité quotidienne sur l’ensemble des marchés… le tout dans un climat de données économiques américaines et chinoise moroses.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La semaine boursière a ressemblé aux précédentes : hausse du pétrole, hausse des taux longs, hausse de l’euro, baisse des actions, hausse de la volatilité quotidienne sur l’ensemble des marchés… le tout dans un climat de données économiques américaines et chinoise moroses.

La hausse des taux longs, en particulier en zone euro, est le sujet qui peut apparaître le plus menaçant pour l’économie européenne et pourrait si elle perdure casser la dynamique des marchés.

Nous considérons que nous n’en sommes pas là, n’oublions pas d’où viennent les taux : un tiers des emprunts de la zone euro se traitaient récemment avec des taux négatifs… ce qui n’avait en fait aucun sens et ne reflétait en rien les fondamentaux de la zone euro. Pour notre part, nous trouvons, malgré leur rebond, les taux encore beaucoup trop bas. Nous limitons nos investissements dans ces supports qui ne rapportent toujours pas assez selon nous. Mais le jeu qui consiste à faire comme certains gérants de hedgefunds américains et à défier la Banque centrale en pariant sur une poursuite rapide de la hausse des taux longs nous paraît bien risqué. Vendredi, Mario Draghi, le président de la BCE, a rappelé que les opérations de rachat de dettes (qui correspondent, de fait, à l’émission de 60 milliards d’euros par mois) allaient durer jusqu’en septembre 2016. Ceux qui parient sur le fait que la BCE risque de ralentir ces rachats de dettes à un moment donné pourraient donc le regretter amèrement.

En attendant un retour au calme sur les marchés, nous pouvons analyser les informations provenant de la zone euro et des entreprises françaises qui ont publié leurs résultats ou leurs chiffres d’affaires au 1er trimestre.

Sur le front économique, mois après mois la reprise en zone euro s’installe : au premier trimestre la France a surpris positivement avec une hausse du PIB de 0,6%. Même si une large partie provient de la variation de stocks et que, malgré un euro faible, les exportations ne redémarrent pas vraiment, il faut saluer ce résultat. C’est en phase avec notre scénario de reprise modérée en Europe.

Sur le front des chiffres d’affaires des entreprises du CAC 40 publiés ces dernières semaines, là aussi, les nouvelles ont été plutôt bonnes : en moyenne les CA ont augmenté de 7.6%, ce qui dans un contexte de croissance modérée dans le monde est excellent. Etant donné que les entreprises sont extrêmement raisonnables dans leur gestion des coûts, les profits devraient croître sensiblement en 2015. Bien évidemment, l’effet devise a été déterminant pour beaucoup d’entreprises : en moyenne le dollar valait 1.37€ il y a un an et 1.13€ en moyenne au premier trimestre, cela s’est traduit mécaniquement dans le niveau des facturations.

Le discours des chefs d’entreprises, bien qu’encore teinté de prudence, est aussi beaucoup plus positif pour la fin de l’exercice 2015 et pour 2016.

Toutes ces informations nous confortent dans l’idée que les analystes devraient revoir leurs prévisions de profits à la hausse et non à la baisse comme souvent depuis plusieurs années à cette période de l’année. Ceci justifierait les niveaux actuels de marché et pour certaines entreprises, une poursuite de la progression de leur valeur boursière.

Notre scénario reste donc toujours optimiste pour la fin d’année en particulier sur la zone euro. Les risques que nous surveillons sont toujours les mêmes : La Grèce et la Chine.

En Grèce, les négociations se poursuivent, il est probable qu’il faille aller jusqu’en juillet pour en savoir plus. Pour la Chine : les chiffres vont tous dans le sens d’un ralentissement de l’économie. Dimanche dernier, la Banque centrale de Chine a une nouvelle fois baissé ses taux courts et montre ainsi qu’elle veut conserver le contrôle du rythme de croissance.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

05.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

06.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

07.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

François de Rugy a démissionné

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires