En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 5 min 21 sec
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 42 min 59 sec
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 1 heure 44 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 13 heures 24 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 16 heures 5 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 17 heures 35 min
pépites > Religion
"Urbi et Orbi"
Vatican : le pape François va présider une prière planétaire et bénir le monde entier face au Covid-19
il y a 19 heures 18 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le bulldog baille et quand les clous d’or piquent le ciel : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 20 heures 29 min
pépite vidéo > Santé
Immense tristesse
Julie, 16 ans, est la plus jeune victime du Covid-19 en France
il y a 21 heures 26 min
décryptage > Europe
Commission européenne

Union européenne : l’intérêt général otage des bien-pensants ?

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 25 min 10 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 1 heure 28 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 12 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 13 heures 57 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 17 heures 8 min
light > France
Changement d’heure
Malgré le confinement, n’oubliez pas le passage à l’heure d’été ce week-end
il y a 18 heures 53 min
pépites > Politique
Face à la vague
Covid-19 : Edouard Philippe alerte contre "la vague extrêmement élevée" qui "déferle"
il y a 19 heures 54 min
décryptage > Politique
Ami entends-tu...

Et Didier Guillaume lança un appel à l'armée des ombres !

il y a 21 heures 17 min
pépites > Europe
Nouvelle personnalité
Royaume-Uni : le Premier ministre Boris Johnson a été testé positif au coronavirus
il y a 21 heures 56 min
décryptage > Politique
Conséquences politiques

Philippe Gosselin : "Nous avons refusé que l’équivalent des pleins pouvoirs soient votés pour le Premier ministre. Mais nous devons rester vigilants"

il y a 1 jour 1 min
© Reuters
© Reuters
Revue de blogs

"Breaking the silence" : les témoignages de soldats israéliens sur la dernière guerre à Gaza

Publié le 05 mai 2015
La publication de nouveaux témoignages de soldats israéliens par l'ONG israélienne "Breaking the silence" augmente le malaise à propos de cette guerre très "sale", mais permet aussi d'évoquer sur les réseaux sociaux ce dont Israël ne veut pas parler.
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La publication de nouveaux témoignages de soldats israéliens par l'ONG israélienne "Breaking the silence" augmente le malaise à propos de cette guerre très "sale", mais permet aussi d'évoquer sur les réseaux sociaux ce dont Israël ne veut pas parler.

L'ONG israélienne "Breaking the silence" (Rompre le silence) sait qu'elle révèle des faits de guerre tabous, ceux de l'armée israélienne (IDF), et l'assume depuis 2004. Elle a même été créée pour ça, et ses membres fondateurs ne se cachent pas derrière l'anonymat. même si les témoignages de soldats, eux, sont anonymes. Ce n'est pas le premier site de témoignages sur les horreurs des guerres. Ceux des combattants en Irak, en Afghanistan, en Colombie, y ressemblent beaucoup.

Mais les 60 nouveaux témoignages de soldats à Gaza l'été dernier, signalent, selon l'ONG, une dégradation du strict minimum d'éthique ou de discipline militaire, la banalisation de l'assassinat de civils et des destruction massives d'infrastuctures à Gaza.

 

Capture d'écran du site Breaking the silence.

Les nouveaux témoignages mis en ligne sont classés, cliniquement, en catégories telles que "destructions", "civils", "occupation", et d'après ces soldats, lors de l'opération "Barrière protectrice" de 2014, aucune limite n'a été posée aux destructions, aucune procédure ou ordre clair n'a encadré ravages, pillages et opérations militaires ou de sécurisation à la puissance disproportionnée. Extraits de quelques témoignages, disponibles (en anglais) sur le site.

"Stérilisé"

Le commandant : "Tout ce que vous voyez dans les quartiers où vous êtes, tout ce qui est à une distance raisonnable, disons entre zéro et 200 mètres, est mort sur la place. Aucune autorisation nécessaire."

Nous lui avons demandé : "Je vois quelqu'un qui marche dans la rue, puis-je lui tirer dessus?" Il a dit oui.

"Pourquoi dois-je lui tirer dessus?"

"Parce qu'il n'est pas censé être là. Personne, sain d'esprit, qui n'est pas un terroriste, n'a à faire à moins de 200 mètres d'un tank. (...) C'est une zone qui doit être stérilisée, de notre point de vue."

Le vieux Palestinien

"On nous a dit [pendant les briefings] que tout le monde dans la zone dangereuse était suspect. Surtout si il ou elle était en véhicule - dans ce cas, vous pouvez vraiment l'arroser de balles.

Il y avait un cas où un soldat, qui se trouvait dans l'un des postes de garde, a vu un vieil homme [palestinien] approcher, alors il a crié qu'un vieil homme approchait. Il n'a pas tiré sur lui - il a tiré près de lui. (...) Je suis allé à la fenêtre pour voir ce qui se passait là-bas, et je l'ai vu, le vieil homme était couché sur le sol, il avait été touché à la jambe et il a été blessé. C'était horrible, la blessure était horrible, et il avait l'air mort ou inconscient selon moi. Donc nous sommes allés en bas et on a dit à l'équipe - ces gars-là étaient tous vraiment tordus - Assez, il n'y a aucune raison de tirer sur lui, il est mort. Et donc une dispute a démarré entre les soldats: Qu'est-ce qui vous rend expert sur la mort ? Vous êtes  docteurs ?. Et après ça, un gars de la compagnie est sorti et a tiré sur cet homme à nouveau, et pour moi, c'était trop".

Les ordres

"Vas-y. Sa femme et son gosse sont dans la voiture aussi ? C'est pas la fin du monde."

"Nous attendons un niveau élevé de dégâts sur les civils."

"Frappez d'une façon qui sera bien prise par les spectateurs israéliens, et mal prise par les spectateurs palestiniens."

Tous les témoignages sont disponibles dans ce PDF (en anglais). 

Les réactions oscillent, comme à l'accoutumée, entre les nombreux remerciements à l'ONG pour le travail qu'elle effectue depuis 10 ans et les réactions officielles tranchantes de IDF (armée israélienne) et des autorités israéliennes. 

CoolAMnews signale déjà un "retour de baton" classique sur ce sujet, qui met en cause la crédibilité et la responsabilité des soldats qui parlent : "Rien ne va plus entre les associations qui partagent la haine d’Israël. Croyant jouer son rôle de diffamation de l’armée israélienne, en publiant son rapport annuel sur les crimes de guerre de Tsahal, cette année à Gaza, Briser le silence est accusée par des associations encore plus extrémistes de couvrir les soldats israéliens !

Fort bien. Sauf que les soldats en question s’expriment à l’abri de l’anonymat. En respectant celui-ci, "Breaking the Silence" se rend ainsi coupable de non dénonciation de crimes, car la place de ces hommes (et, plus encore, des officiers supérieurs qui les commandaient et dont les troufions ont les noms) est à la barre d’un tribunal, pas au confessionnal. "On tire et puis on pleure", est une rengaine du sionisme éclairé, à laquelle nous sommes malheureusement habitués depuis des décennies", peut-on lire sur les sites pro-palestiniens français.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 09/05/2015 - 17:55
Guerre sale
C'est vrai que de nos jours on veut bien des guerres, mais des guerres propres. Je n'ai jamais compris ce que c'était, ou alors il n'y en a jamais eu. La seule chose importante dans une guerre c'est que les belligérants se détestent vraiment. Et ici je crois que c'est le cas.
Amouyal
- 06/05/2015 - 22:08
Ces pseudo temoignages
Se prennent les pieds dans le tapis : le commandant qui explique qu aucun civil ne doit etre la temoigne du fait que Tsahal a prevenu les civils avant d attaquer : vous avez deja vu ça avec d autres armées , meme occidentales ?
D autre part , un terroriste du hamas ne porte aucun uniforme puisque le hamas n est pas une armée : c est donc un civil ?

En voila des questions qui genent la propagande arabo gauchiste au service des petrodollars !
Marie-E
- 06/05/2015 - 16:06
la guerre n'est hélas jamais propre
Ceci dit , Breaking the silence est une ONG créée et financée par certaines "démocraties occidentales" pour nuire à Israël et provoquer des réactions de haine de par le monde. On rappelle qu'Israël (Tsahal) a tué beaucoup de civils et on évacue le problème initial : le Hamas tire sans relâche sur les agglomérations israéliennes (sans compter les roquettes qui tombent sur Gaza) à partir d'écoles de l'ONU, de zones densément peuplées et on s'étonne de la riposte deTsahal qui a envoyé des tracts et des SMS pour avertir de l'imminence des ripostes. Qu'il y ait des abus même dans Tsahal, je ne le nie pas et d'ailleurs des soldats sont actuellement jugés. Par contre excusez moi de ne pas croire aveuglément une ONG anti israélienne (bien qu'israélienne) qui recueille des témoignages anonymes qui ne seront suivis d'aucun effet puisque non dénoncés à l'armée et à la justice. Désolée, je préfère croire mon mari (soldat, puis réserviste, puis volontaire dans Tsahal) et les jeunes de mon entourage qui font partie des troupes combattantes. Ils ne sont pas forcément fiers de tuer mais ils savent pourquoi et ne font pas n'importe quoi (leurs supérieurs non plus d'ailleurs). Rien à dire d'autre