En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 2 heures 7 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 5 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 7 heures 52 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 8 heures 53 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 9 heures 55 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 17 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 27 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 11 heures 28 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 11 heures 29 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 4 heures 34 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 21 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 8 heures 32 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 14 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 10 heures 58 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 26 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 27 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 11 heures 31 min
© Reuters
© Reuters
Silence radio

Radio France : pas d’émissions pendant huit jours, mais c’est pour notre bien

Publié le 29 mars 2015
La radio est à peu près le seul secteur où le public fait objectivement mieux que le privé. Lui couper le sifflet et refuser tout changement est-il vraiment le meilleur moyen de l’empêcher de plonger ?
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La radio est à peu près le seul secteur où le public fait objectivement mieux que le privé. Lui couper le sifflet et refuser tout changement est-il vraiment le meilleur moyen de l’empêcher de plonger ?

A chaque grève un peu longue de Radio France, c’est la même chose : on ré-explore les fréquences non-présélectionnées de sa chaîne et on redécouvre à quel point le service public est supérieur, en qualité comme en diversité, au reste de la bande FM. C’est intéressant parce que ce n’est pas si fréquent, cette supériorité objective du public sur le privé. On est souvent aussi bien soigné dans une clinique que dans un hôpital, on n’étudie pas plus mal dans un établissement “sous contrat” que dans une école gérée par l’EN, on a plus de chance de recevoir un colis à l’heure s’il est déposé par Kiala à l’épicerie du quartier que s’il arrive par la Poste… Mais on n’a pas souvent l’occasion d’entendre un débat philosophique un peu pointu ou une mélodie paysanne de Bartok dans les émissions de Jean-Marc Morandini ou les libres antennes de Jean-Jacques Bourdin.

Oh, je n’ai rien contre Europe 1, RTL ou RMC, qui font très bien ce que leurs auditeurs et surtout leurs annonceurs attendent d’eux, mais leurs matinales bruyantes entrecoupées de réclames pour le jambon sans couenne chez Carrefour et les voitures toutes options chez Volkswagen me font mal aux oreilles. Ce n’est pas du snobisme, c’est une inclination personnelle.

Mais à chaque grève de Radio France, lorsque mes rendez-vous sonores habituels sont remplacés par de la musique enregistrée et que j’apprends qu’il suffit en fait d’une poignée de grévistes (ce coup-ci, à peu près 7% des quelque 5 000 salariés de la maison) pour bouleverser mes habitudes et me pourrir le petit-déjeuner pendant huit jours, je me demande la chose suivante : est-ce que les 93% de non-grévistes sont en désaccord avec les jusqu'au-boutistes ou est-ce qu’ils s’abritent derrière eux sans prendre de risque ?

Les raisons du conflit ? Silence radio


On ne sait pas. Ça n’est jamais expliqué clairement, au-delà du fameux “En raison d’un appel à la grève par plusieurs organisations syndicales bla bla bla…”, le mystère est toujours total sur les raisons de fond de ces mouvements, les débats internes à la “maison ronde”, les conflits de pouvoir et les stratégies spécifiques des uns et des autres. Officiellement bien sûr, on a bien compris que “certaines catégories de personnels” n’aimaient pas le nouveau boss (trop jeune, trop libéral, trop gestionnaire, trop tout ce ce qu’on veut en fait) et ses goûts en matière de décoration intérieure. Mais on a aussi compris, par la bande, que Fleur Pellerin était plus ou moins chargée de virer Mathieu Gallet et qu’il y avait du rififi entre le CSA et le gouvernement dans la perspective de la nomination d’un nouveau président de France télévisions. Les histoires de moquettes neuves et de lambris en bois précieurx, on le voit, sont assez secondaires dans l’affaire même si c’est à peu près l’essentiel de ce qu’investigue Le Canard enchaîné et de ce que les bien-intentionnés outragés likent sur Facebook.

Dans cette partie de billard à bandes multiples, lorsque les syndicats publient des tribunes dans une presse complaisante pour m’expliquer que si je ne peux pas écouter France inter, France culture ou France musique, c’est pour mon bien, ça me rappelle un peu trop les fois où on m’interdit de prendre le train ou le métro pour m’aider à me déplacer. Je ne vais pas réutiliser la métaphore usée de la “prise d’otages”, dont on sait bien à quel point elle est grotesque par les temps qui courent, ma vie n’étant pas menacée par une pub pour la banque truc et une imitation pas marrante de Nicolas Canteloup, mais il y a tout de même quelque chose de frustrant à être instrumentalisé par des intérêts sans rapport avec la qualité des émissions que j’apprécie.

Je ne sais pas si Mathieu Gallet est vraiment le type idéal pour changer ce qui doit l’être à Radio France, rationaliser les pratiques, foutre en l’air les archaïsmes organisationnels et RH hérités de l’ORTF, réduire des coûts incontrôlés, bref, remettre de l’ordre dans la baraque et, après tout, je m’en fiche un peu. Lui ou un autre… Mais je sais que ni la poignée de techniciens corporatistes qui tiennent surtout à ce que rien ne change même si c’est le plus sûr moyen d’arriver à la catastrophe, ni un gouvernement surtout préoccupé de contrôler ce qui se passe avenue Kennedy façon Peyrefitte ne se préoccupent vraiment de mon bonheur d’auditeur (et de contribuable, ce qui n’est pas antinomique). S’il y avait des émissions de philo plutôt qu'une playlist ces jours-ci sur mes stations préférées, ça ferait d’ailleurs un bon sujet

Tiens, je me demande si je ne vais pas appeler Jean-Jacques Bourdin pour gueuler un bon coup. Ça me soulagera. Puis j’irai m’acheter de tranches de jambon sans couenne à Carrefour avec ma Volkswagen parce qu’il parait qu’il y a une super promo en ce moment. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 30/03/2015 - 15:55
11% de grévistes, en majorité des techniciens, qui font la loi !
le côté positif de la situation : empêcher COHEN de s'exprimer, au moins, sur France-Inter, lui qui avec la clique à Lapix/ Ruquier et tant d'autres sur le service public, se trouvent les meilleurs !!! quelle bande de prétentieux payés royalement voir même nourri (chez Lapix)grâce à notre redevance. Il est grand temps que tout ça change. Je vous recommande de livre SCANDALES à la TV (le grand copnage).......attendons de voir si le roquet/RUQUIER va inviter l'auteur de ce futur BEST SELLER Francis Guiltenhem
Anouman
- 30/03/2015 - 13:34
Grève
Je dois admettre que sur France Musique la grève nous libère de la matinale bavarde et rarement intéressante pour avoir de la musique en continu. Ce n'est donc pas une mauvaise chose. Quant à écouter les radios privées, elles sont encore plus bavardes le matin et en plus il faut supporter la publicité.
Cerisier
- 30/03/2015 - 12:24
Radiofrance de "qualité" ?
Les rédactions de Radiofrance sont un ramassis de gauchistes, et un chroniqueur chez Atlantico trouve que Radiofrance de qualité.
Quel vent nouveau ! Ça décoiffe !