En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

06.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 11 heures 9 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 12 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 14 heures 45 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 14 heures 57 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 15 heures 57 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 17 heures 4 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 18 heures 24 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 18 heures 46 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 18 heures 50 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 18 heures 50 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 11 heures 40 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 12 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 14 heures 49 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 15 heures 26 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 16 heures 39 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 17 heures 54 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 18 heures 47 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 18 heures 50 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 18 heures 50 min
Le Nettoyeur

Pourquoi le Nasdaq n'est pas en train de nous refaire le coup de la bulle

Publié le 06 mars 2015
L'indice Nasdaq a atteint 5 000, valeur jamais atteinte depuis 2000, juste avant l'explosion de la bulle Internet.
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'indice Nasdaq a atteint 5 000, valeur jamais atteinte depuis 2000, juste avant l'explosion de la bulle Internet.

Cette semaine, l'indice Nasdaq des valeurs technologiques américaines a à nouveau atteint 5 000, son niveau le plus haut de l'époque de la bulle Internet.

Cela signifie-t-il que nous sommes dans une nouvelle bulle Internet ?

En un mot : non.

Comme le signale Alexandre Delaigue, il y a des raisons macroéconomiques à la bonne santé des Bourses depuis quelques années : une très grande croissance des capitaux, liée à la montée des pays émergents, combinée à des taux d'intérêts très faibles, qui poussent ces capitaux à chercher des sources de rendement plus spéculatives.

Mais il y a une grande différence microéconomique entre les valeurs Internet aujourd'hui et les valeurs Internet il y a quinze ans : et, en deux mots, c'est "modèle économique".

Apple est aujourd'hui l'entreprise la plus valorisée de la planète, avec une capitalisation boursière de 700 milliards de dollars. Il y avait eu beaucoup d'encre versée quand Apple était au coude-à-coude avec Exxon, depuis longtemps l'entreprise la plus valorisée au monde—aujourd'hui Apple est loin devant Exxon. Pourquoi cela ? En un seul mot : Apple génère énormément de chiffre d'affaires, énormément de produits, et ce avec un fort taux de croissance. Apple a des économies d'échelle qui lui permettent de produire des produits à bas coût, ainsi qu'une marque et une stratégie marketing qui lui permettent de les vendre à des prix premium, ce qui lui génère une marge très confortable. Les produits d'Apple continuent de se vendre comme des petits pains, et avec une part de marché encore réduite et la très forte croissance des marchés de biens électroniques en Chine et dans le reste du monde, Apple a encore de fortes perspectives de croissance. Qu'une entreprise très rentable avec une forte croissance et de réelles perspective de croissance soit généreusement valorisée, c'est tout l'inverse d'une bulle, c'est tout ce qu'il y a de plus normal.

Et que penser de Facebook, alors? Facebook est valorisée à 200 milliards de dollars. N'est-ce pas énorme ? Peut être, oui. Mais peut être que non. Si Facebook réalise ses prédictions de croissance, il les vaudra. Lorsque Google est rentré en Bourse en 2004, tout le monde a passé tout son temps à crier à la bulle avec sa valorisation : et pourtant, Google était une entreprise très rentable, et ceux qui ont crié à la bulle se sont mordu les doigts. Facebook est une entreprise dont les marges sont de hauteur de 20% et avec une forte croissance. Peut être qu'elle est surévaluée, mais une surévaluation à un instant T n'est pas la même chose qu'une bulle ; le point est que Facebook, contrairement aux valeurs de la bulle Internet, est une vraie entreprise avec des vrais profits et un vrai modèle économique et de vraies perspectives de croissance.

La mesure la plus fréquente de valorisation est ce qu'on appelle le price-to-earnings ratio (PE), le ratio entre la valorisation d'une entreprise et ses profits. A l'époque de la bulle, le PE du Nasdaq était de 70, ce qui sous-évalue l'étendue de la bulle puisque beaucoup de valeurs Internet n'avaient pas de profits et donc pas de PE (on ne peut pas diviser par zéro). Aujourd'hui le PE du Nasdaq est de 25. C'est plus élevé qu'un PE “normal” aux alentours de 15, mais les valeurs technologiques ont toujours eu plus de croissance que la moyenne, donc le PE des valeurs technologiques, même en temps normal, devraient être plus élevées que la moyenne.

Une bulle ne signifie pas que certaines valeurs sont fortement évaluées. Une bulle, c'est une folie collective. Lorsqu'on regarde les chiffres du Nasdaq, on se rend compte qu'il n'y a pas de telle folie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Henrik Jah
- 07/03/2015 - 12:14
@Ganesha bien dit
Dès que la Fed remontera ses taux dans un futur plus ou moins proche, on verra l'auteur se planter lamentablement sur son diagnostic.
Ganesha
- 06/03/2015 - 15:50
Avenir
Ce monsieur nous écrit un petit article, destiné à être très sévèrement contredit lors du prochain krach boursier ! Espérons qu'il a été au moins correctement payé pour rédiger cette petite crotte !