En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Chroniques du pot aux roses
Allô, allô ? Le 49-3 parle à l'esprit du 11-1
Publié le 18 février 2015
Face à la fronde d'une partie des députés socialistes, le gouvernement a décidé mardi de recourir à l'article 49-3 sur le projet de loi Macron. Un mois après le regain de popularité enregistré par François Hollande, au lendemain des attentats de Paris, la cote de l'exécutif est de nouveau en berne.
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face à la fronde d'une partie des députés socialistes, le gouvernement a décidé mardi de recourir à l'article 49-3 sur le projet de loi Macron. Un mois après le regain de popularité enregistré par François Hollande, au lendemain des attentats de Paris, la cote de l'exécutif est de nouveau en berne.

1 - Sic transit gloria Flanby

La splendide manipulation de l’opinion plus connue sous le nom d’ "esprit du 11 janvier", qui a consisté à masquer l’échec du gouvernement face à la terreur islamiste en le noyant dans l’unanimisme national, n’a décidément que peu d’effets durables. Après une élection gagnée sur le fil du rasoir dans le Doubs par le PS, les députés frondeurs se sont réveillés et ont infligé un camouflet à Valls en l’obligeant à engager la responsabilité du gouvernement sur le projet de loi Macron.

Certes, il ne faut pas prendre cet épisode au sérieux. Les réformettes défendues par Macron sont des trompe-l’oeil pour l’opinion publique et pour Bruxelles. Il s’agit de donner le change à nos censeurs européens afin qu’ils puissent faire mine de croire que nous nous réformons. Nous sommes en plein jeu de barbichette à l’échelle continentale.

Cela étant, la difficulté qu’éprouvent Hollande et Valls à faire adopter des broutilles législatives (essentiellement des dimanches ouvrés dans les grands magasins du boulevard Haussmann à Paris) montre à quel point il est désormais peu envisageable qu'ils prennent la moindre mesure courageuse qui irait contre les attentes de leur électorat. 

Imaginez ce qu’il se passerait si Hollande et Valls devaient réformer l’Agirc et l’Arrco, régimes de retraites complémentaires en très mauvaise passe. A coup sûr, une majorité de députés voterait la censure. Du reste, le gouvernement ne dispose que d’une seule possibilité de recourir au 49-3 par session du parlement, hors loi de finances ou de financement de la sécurité sociale. La nasse se resserre et les élections départementales s'annoncent des déroutes pour le pouvoir exécutif.

Bah ... avec la complicité de quelques médias Hollande peut-être et Valls sûrement parviendront à faire croire que toute cette opération révèle au moins leur courage et leur détermination. Qu'ils agissent avec les mêmes postures martiales que pour Charlie Hebdo, montrent les dents aux terroristes armés de kalachnikovs comme aux trublions du PS.

Hélas, nous sommes surtout renvoyés à la triste réalité de la France, pays à la remorque de l’Allemagne, espérant juste que ses partenaires le laissent vivre à crédit et ne le rudoient pas comme une vulgaire Grèce. Une France paralysée par un gouvernement dont la roublardise le dispute à la veulerie et qui ne peut offrir de distraction à sa population que des comédies parlementaires.

L’esprit du 11-1 était soluble dans le 49-3, c'est sans doute une question d'arithmétique.

2 - Le clair La Fontaine

Selon que vous serez DSK ou misérable, les réquisitoires du parquet vous feront blanc ou noir.

3 - Cinquante nuances de rose

Décidément, il n'y a pas que DSK pour animer la chronique demi-mondaine socialiste.  Roland Dumas est-il sous l’influence de Deviers Joncour ? Présenté comme un flamboyant séducteur, un trousseur de jupons émérite, n'était-il en réalité qu'un homme objet, le jouet de femmes dragons qui l'auraient instrumentalisé durant sa longue carrière judiciaire, diplomatique et politique ? En tout cas, Dumas, instruit par son expérience personnelle, a finement reconnu en Valls un homme sous influence, le commis d'une épouse juive, nouvelle Salomé qui l'a transformé en sioniste fervent, un dominé sous un politicien socialiste. 

Cette sagacité doit sans doute aux qualités impressionnantes des putains de la République, comme une d'entre elles s'est désignée dans un livre, qui auront su domestiquer Dumas, faux maître et véritable esclave de leurs appétits érotico-politiques. 

Le communisme, c'est les soviets plus l'électricité disait naguère Lénine. Le socialisme à la française c'est le copinage plus la bagatelle nous font comprendre ses meilleurs experts.

4 - Le danocharlisme est un humanisme

Ils sont Charlie. Ils sont Danois. Ils sont flics. Ils sont Juifs. Ils sont employés de la Sodexo. Ils sont padamalgamistes. De vrais caméléons. Que seront-ils le mois prochain ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
L'homme qui ne voulait pas être le deuxième flic de France…
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
07.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
01.
Liliane Bettencourt épinglée par le fisc
02.
BHL très critiqué pour son soutien à DSK
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 19/02/2015 - 09:48
Roland DUMAS
Nous le savions tous tordu, mais stupide à ce point dans l'antisémitisme, nous ne le savions pas. Et si pour commencer, les medias, yc J.P. Elkabbach (Bibliothèque Médicis) le rangeaient définitivement sur une étagère lointaine, à prendre la poussière. Voilà qui serait plus sain, il faut savoir se débarrasser des vieux débris.
winnie
- 19/02/2015 - 07:34
A la quetion de S.Federbush,
Que seront ils le mois prochain ?
La réponse est clair: ils se prendront une bonne raclee aux départementales !
vangog
- 18/02/2015 - 23:22
entendu sur C-dans l'air, ce soir...
"il faut élever le taux de croissance!" par Fremiaux, Alternatives économiques...la voix de son maître Flamby! Dans le film que j'avais vu avant, un indien dansait la danse de la pluie en chantant: "il fauw qu'il pleuw, il fauw qu'il pleuw..."