En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
ça vient d'être publié
light > High-tech
Générosité en cette période difficile
Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, donne 1 milliard de dollars pour lutter contre le coronavirus
il y a 1 heure 14 min
light > Culture
Tristesse pour les fans
Coronavirus : l'édition 2020 du festival Hellfest de musique metal, organisé à Clisson, est annulée
il y a 2 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un automne de Flaubert" d'Alexandre Postel : Flaubert se libère du démon de la mélancolie. Un roman captivant

il y a 3 heures 32 min
pépites > France
Joies du confinement en province
Selon l’Insee, un Parisien sur dix a quitté Paris depuis le début du confinement
il y a 4 heures 23 min
pépites > Economie
Nouveau record
Coronavirus : 6,3 millions de salariés sont au chômage partiel en France
il y a 7 heures 29 sec
light > Science
Quasar
Event Horizon Telescope : des scientifiques capturent l'image d'un trou noir émettant des jets à haute énergie
il y a 9 heures 7 min
pépites > France
Soulager les services de réanimation
Le Conseil scientifique se prononce pour la prolongation du confinement
il y a 10 heures 57 min
décryptage > Santé
Le mal français

Ces raisons qui empêchent le secteur public français de gérer son argent efficacement

il y a 12 heures 8 min
décryptage > Economie
Production relocalisée

Ces faillites qui détermineront bien plus le monde de demain que tous les Grenelle sur un nouvel avenir...

il y a 13 heures 12 min
décryptage > Environnement
Quel cinéma

Parlementaires à la dérive : leur film s’appelle "Le jour d’après" et c’est un navet !

il y a 13 heures 50 min
light > Justice
Star des 12 Coups de midi
Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison ferme pour pédopornographie
il y a 1 heure 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oldyssey, un tour du monde de la vieillesse" de Julia Mourri et Clément Boxebeld : pour déconstruire beaucoup d'idées reçues sur "les vieux" !

il y a 3 heures 7 min
pépites > Politique
Président de la République
Coronavirus : l’Elysée annonce que le confinement sera "prolongé" au-delà du 15 avril
il y a 3 heures 52 min
pépites > International
Boulevard pour Joe Biden ?
Démocrates : Bernie Sanders arrête sa campagne et renonce à la course pour la présidentielle américaine
il y a 6 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : l’assaillant a été mis en examen pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 7 heures 25 min
pépites > Europe
Action entravée
Covid-19 : Mauro Ferrari, le président du Conseil européen de la recherche (CER), démissionne
il y a 10 heures 3 min
pépite vidéo > Santé
Mental d'acier
Les conseils de l’aventurier Mike Horn pour surmonter le confinement
il y a 11 heures 31 min
décryptage > Santé
Comparaisons

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

il y a 12 heures 31 min
décryptage > Santé
La bêtise aussi est pandémique

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Société
Petite réflexion de confinement

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

il y a 14 heures 45 min
© REUTERS/Rick Wilking
© REUTERS/Rick Wilking
Atlantico Bourse

Google, Amazon, Facebook ou Apple : de bonnes affaires pour les portefeuilles ?

Publié le 16 février 2015
Rester à l’écart ou acheter ? Voici quelques conseils pour investir dans les "Gafa", ces quatre entreprises symboliques de la puissance numérique des États-Unis.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rester à l’écart ou acheter ? Voici quelques conseils pour investir dans les "Gafa", ces quatre entreprises symboliques de la puissance numérique des États-Unis.

Cette semaine nous quittons l’Europe sa croissance qui reprend tout doucement et ses sujets d’inquiétude pour lesquels la bourse semble anticiper une résolution prochaine…

Google, Amazon, Facebook et Apple, les « GAFA »,  sont des « entreprises-symboles » d’internet et de la domination américaine dans la technologie, à tel point qu’un peu partout des voix s’élèvent pour contester l’influence excessive de ces entreprises. La capacité qu’elles ont développé à « optimiser » leurs impôts à travers la planète finit également par irriter les gouvernements et les populations.

L’idée ici est d’analyser comment ces grands noms se comportent en bourse et envisager la manière dont les investisseurs pourraient agir sur ces titres.

Amazon : le titre a presque quadruplé en 5 ans, passant de 100$ à 380$, proche désormais de ses plus hauts historiques. Le leader mondial de la distribution en ligne de produits grand public a souvent déçu par une rentabilité faible. En effet Amazon a préféré longtemps investir à long-terme. Le dernier trimestre a montré un changement de comportement : la rentabilité court-terme est désormais la cible prioritaire…le titre a bien rebondi.

Avis : Rester à l’écart après la forte hausse récente. Malgré le système d’abonnement « Prime » qui fonctionne bien, l’ambition logistique de l’entreprise est tel que les coûts de développement seront toujours importants pour rester leader. La stratégie de rentabilisation à court-terme n’est pas cohérente avec cette nécessité.

Facebook : Le titre a doublé depuis son introduction en fanfare en 2012. Les niveaux de 80$ sont frôlés depuis plusieurs mois sans être dépassés. Le virage vers le mobile a bien fonctionné : l’usage du mobile pour utiliser Facebook et la rentabilité, via la publicité, ont explosé. Depuis plusieurs mois la nouvelle stratégie est claire : Facebook se veut une entreprise internet globale au delà du « simple » réseau communautaire. Facebook achète des entreprises, investi à tour de bras dans la technologie. Cette stratégie a un coût élevé et un risque d’exécution fort.

Avis : rester à l’écart, attendre les premiers signes de rentabilité avant de venir sur la valeur.

Google :Introduite à 50$ en 2004, l’action vaut 549$ désormais. Le profil boursier de Google ressemble étrangement à celui de Facebook sur des niveaux différents un peu pour les mêmes raisons. Pour Google c’est le niveau de 600$ qui semble constituer une barrière depuis près d’un an. La raison est la même : Google croît sur un rythme désormais modéré sur son « cœur » business et multiplie les investissements et les développements à marche forcée. Les coûts de recherche développements s’élèvent à près de …10 Milliards de $. L’idée de voir ses revenus futurs moins dépendant du seul moteur de recherche et de la publicité paraît une stratégie porteuse à terme. La question va être : Google va t’elle pouvoir mener de front la recherche et développement en même temps que la gestion d’une entreprise de 50000 employés qui progressent de 4 à 5000 par semestre. La course au gigantisme mène parfois au désastre…

Avis : Achat vers 520$. L’investissement est audacieux et doit être envisagé à très long-terme…il faut également croire à la vision un peu « mystique » des fondateurs qui travaillent sur les aspects santé-espérance de vie… Le mysticisme et la bourse ne font généralement pas bon ménage…

Apple : La star incontestée de la technologie (et du marketing). Les chiffres annoncés récemment ont dépassé toutes les attentes. Les résultats d’Apple ont de quoi impressionner : 75 Milliards $ de Chiffres d’Affaires et 18 Milliards $ de résultats au dernier trimestre 2014, avec 39% de marge ( !!!).Les produits Apple se vendent remarquablement dans le monde entier. Changement de management après le décès de Steeve Jobs, nouveaux produits, hausse du $, économie en croissance molle…rien n’y fait Apple continue à vendre ses produits à travers la planète. Le modèle « intégré », fermé, disaient les détracteurs, fonctionne parfaitement. La firme gagne de nouveaux utilisateurs chaque trimestre. L’inquiétude en 2012-2013 provenait de l’interrogation sur la capacité d’innovation d’Apple et sur le fait que les 178 Milliards de cash était stérilisé. Il semble qu’Apple avance ses pions vers « la vie quotidienne » : la santé avec I-watch, la montre d’Apple ; la voiture connectée ; l’énergie ; Apple a en effet investi dans une usine solaire ; la maison connectée…

Avis : Achat dans une optique long-terme si on croît au modèle et que l’on n’est pas effrayé par l’aspect « i-vie » qui nous est promis par les développements en cours. Par ailleurs quitte à acheter un produit Apple qui génère une marge de 40% autant avoir quelques actions de l’entreprise en question !

Les GAFA sont très souvent cités comme symbole de la technologie et la puissance internet des Etats-Unis. L’histoire boursière a été intéressante jusqu’à maintenant mais comme on l’a vu les investissements nécessaires pour croitre encore, font que la suite devrait être plus nuancée et consiste à faire des paris forts sur l’avenir… Le pari est moins risqué avec Apple qu’avec les autres car elle est d’ores et déjà une « cash machine » incroyable.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires