En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 8 min 59 sec
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 41 min 39 sec
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 1 heure 9 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 1 heure 38 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 2 heures 3 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 2 heures 15 min
pépite vidéo > Media
Scène surréaliste
Emeutes à Minneapolis : des journalistes de CNN ont été arrêtés en plein direct
il y a 14 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle" de François Lachaud : le confinement volontaire d’un sage japonais, plein de surprises et de poésie

il y a 17 heures 45 min
pépites > Politique
Lyon
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
il y a 18 heures 37 min
Embellie pour le commerce
Les Galeries Lafayette à Paris vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 30 mai
il y a 19 heures 38 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 18 min 16 sec
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 54 min 56 sec
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 1 heure 24 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 2 heures 14 min
pépites > International
Vers une nouvelle guerre froide ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé
il y a 14 heures 12 min
pépite vidéo > Insolite
Visage humain
Covid-19 : une entreprise indienne propose des masques avec la photo du visage des clients
il y a 15 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Moura, la mémoire incendiée" d'Alexandra Lapierre : épique, palpitant, et romanesque en diable

il y a 18 heures 4 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les couleurs éclatent et quand les sportives rayonnent : c’est l’actualité des montres en mode prairial
il y a 19 heures 10 min
pépites > Justice
Secret des sources
Affaire Geneviève Legay : suspension à Nice d'un policier soupçonné d'avoir renseigné Mediapart
il y a 20 heures 21 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico bourse

Les banques, véritable baromètre des marchés : faut-il acheter maintenant ?

Publié le 12 janvier 2015
Depuis la crise de 2008, les valeurs bancaires ont toutes connu des difficultés plus ou moins marquées. Et dès la première semaine de l'année 2015, elles ont été particulièrement chahutées sur les marchés.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis la crise de 2008, les valeurs bancaires ont toutes connu des difficultés plus ou moins marquées. Et dès la première semaine de l'année 2015, elles ont été particulièrement chahutées sur les marchés.

Dans cette semaine de tristesse, mes pensées vont aux familles des victimes et à leurs proches.

La semaine dernière, j’évoquais la volatilité des marchés et le fait qu’il allait falloir se tenir prêt à saisir des opportunités. Dès la première semaine de l’année, les marchés ont eu un comportement incroyable, alternant baisses et hausses rarement vues.

Parmi les secteurs chahutés les valeurs bancaires se sont distinguées… négativement ! Faut-il profiter de ce mouvement pour renforcer ou commencer à investir dans ces valeurs ?

Depuis la crise, les valeurs bancaires sont à la croisée de beaucoup de sujets, et, tour à tour, toutes ont connu des difficultés plus ou moins marquées.

Certaines ont disparu dans la tourmente, d’autres ont dû revoir leur modèle de fond en comble, la plupart ont changé d’organisation, de direction et ont coupé des branches entières d’activités : plus de 90 000 emplois ont été supprimés dans le secteur en Europe depuis 2008.

La liste est longue des problèmes et des situations rencontrées par l’ensemble des banques européennes ces dernières années : les prêts subprimes, la crise de la zone euro, la conjoncture économique morose en zone euro, la crise Russie-Ukraine.

Tout ceci couplé à des erreurs de management, en particulier des prises de risques excessifs dans la partie banque d’investissements et des fraudes en tout genre avec, en toute logique, des amendes sanctionnant ces failles ! Pour éviter que cela se reproduise, de nombreuses règlementations ont été mises en place pour mieux contrôler le secteur.

Dans ce contexte, il n’a pas été rare de voir des valeurs bancaires perdre jusqu’à 70-80% de leur valeur entre 2008 et 2011.

Le rebond de 2012 et 2013 a permis de rattraper une partie des pertes. Mais les interrogations sont revenues en 2014 : les performances ont été contrastées et le secteur suscite de nombreuses interrogations. Le sujet est important car on imagine mal les marchés européens afficher de bonnes performances avec un secteur bancaire à la traîne.

Nous allons, selon nous, entrer en 2015 dans une période de fortes différenciations. En effet, certaines banques ont pris des mesures de survie : restructuration de leur bilan, réduction des risques et des coûts… C’était indispensable mais cela ne fait pas un projet à moyen-long terme. A l’inverse, d’autres ont su pratiquement se réinventer et sont prêtes à se déployer, dans un environnement incertain, de manière finalement assez peu risquée.

Les valeurs à privilégier sont celles qui ont une base domestique solide et dont les revenus sont diversifiés. Surtout aussi, celles qui ont un bilan solide leur permettant de bénéficier de l’accroissement du bilan de la BCE. En effet, ces banques vont pouvoir agir rapidement pour offrir du crédit dans de bonnes conditions sans ajouter de risque à leur bilan : il y a généralement une bonne corrélation entre le bilan de la BCE et les volumes des crédits distribués.

Dans ce contexte, des achats sur repli sont envisageables sur certaines valeurs. Inutile de se précipiter dans le contexte de marché actuel : Crédit Agricole et BNP sont nos favorites respectivement vers 9,5€ et 43€.

A contrario, nous restons à l’écart des banques dont les revenus dépendent encore trop de la banque d’investissement ou qui sont exposées à un risque comme la Russie : Société Générale, Deutsche Bank, BBVA…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bjorn borg
- 12/01/2015 - 13:06
Voilà
l'économiste d'Atlantico que je salue avec plaisir. Sur les banques, je préfère attendre encore. Le marché ne sait pas où aller, peut-être que Mario va le décoincer. Si non, pour le long terme, je serai favorable à Natixis. Je ne conseille pas l'achat ni la vente pour le moment. Au plaisir de vous revoir Monsieur Pitous.