En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

05.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

06.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

07.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

ça vient d'être publié
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 7 min 33 sec
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 1 heure 34 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 1 heure 51 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 2 heures 20 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 14 heures 50 min
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 18 heures 25 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 19 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 49 min 30 sec
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 1 heure 41 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 2 heures 20 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 2 heures 22 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 2 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 14 heures 32 min
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 17 heures 2 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 18 heures 54 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 19 heures 29 min
© Reuters
© Reuters
Politico Scanner

Pourquoi le vote musulman n’existe pas

Publié le 07 janvier 2015
Dans une interview accordée à l'Obs, Michel Houellebecq évoque la question d'un vote des musulmans pris entre deux feux : une droite qui ne serait pas prête à les accueillir, malgré une entente possible sur les questions sociétales, et une gauche trop moderne, en référence à la légalisation du mariage homosexuel. Aux élections de 2012 pourtant, 86% d'entre-eux auraient voté pour François Hollande (Ifop). Une diversité qui illustre l'hétérogénéité de cet électorat beaucoup plus complexe qu'imaginé par l'auteur de Soumission.
Haoues Seniguer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Haoues Seniguer est maître de conférences en science politique à l'Institut d'Études Politiques de Lyon (IEP)Il est aussi chercheur au Triangle, UMR 5206, Action, Discours, Pensée politique et économique à Lyon et chercheur associé à l'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une interview accordée à l'Obs, Michel Houellebecq évoque la question d'un vote des musulmans pris entre deux feux : une droite qui ne serait pas prête à les accueillir, malgré une entente possible sur les questions sociétales, et une gauche trop moderne, en référence à la légalisation du mariage homosexuel. Aux élections de 2012 pourtant, 86% d'entre-eux auraient voté pour François Hollande (Ifop). Une diversité qui illustre l'hétérogénéité de cet électorat beaucoup plus complexe qu'imaginé par l'auteur de Soumission.

Atlantico : A l’occasion de la présidentielle de 2012, 86 % des musulmans ont voté pour François Hollande au second tour selon une enquête de l’Ifop (voir ici), et même 93 % selon OpinionWay (voir ici). Peut-on pour autant parler de vote musulman ? Quelles sont les différences de comportement électoral que l’on peut constater chez cette catégorie d’électeurs ?

Cliquez pour agrandir

Haoues Seniguer : Il m'est avis qu'il faut être très prudent quand on parle, du moins sans y adjoindre de cruciales précisions, de "vote musulman". On peut comprendre l'expression essentiellement de deux manières: d'une part, si l'on entend par là que des électeurs de confession musulmane votent majoritairement plutôt pour tel candidat et/ou tel parti, alors oui, des tendances se dégagent manifestement, à l'instar des 86% lors de l'élection présidentielle de 2012 que vous mentionnez dans votre question; d'autre part, si l'on entend par là que des électeurs votent ou s'abstiennent en fonction de leur islamité, en d'autres termes à raison de leur vision du monde sur la base d'une certaine compréhension de l'islam, alors de nouveau oui, il y a "un vote musulman"; mais ce n'est pas du tout une spécificité musulmane. Enfin, rappelons tout de même qu'il n'y a pas de vote musulman uniforme ou homogène, car la variable religieuse n'est, très généralement, qu'un paramètre parmi d'autres dans la détermination du choix ultime. Les musulmans sont tout simplement différents.

Comment expliquer que les musulmans de France votent traditionnellement plus à gauche que le reste de la population, au moins lors de chaque élection présidentielle selon les enquêtes de l’Ifop ?

Cela confirme quelque peu ce que je vous disais précédemment. Les musulmans, ou des musulmans plus précisément, voteraient donc moins en raison de convictions religieuses définitivement arrêtées qu'en fonction de leurs positions ou trajectoires socioéconomiques. Je m'explique rapidement à ce sujet: le candidat à la présidentielle 2012, François Hollande en l'occurrence, est celui qui promettait la légalisation du mariage pour les couples homosexuels. Or, chacun sait qu'une majorité de croyants conservateurs s'y oppose ouvertement. Ce sont par conséquent certainement d'autres mobiles et/ou motivations qui ont présidé au choix des électeurs de religion musulmane.

Selon une note Fondation Jean Jaurès (voir ici) publiée juste avant les dernières municipales, "les musulmans de gauche" se singularisent idéologiquement par des valeurs conservatrices sur les questions de société et par une plus forte proportion à l’abstention. Ce constat vous parait-il toujours d’actualité alors que des villes populaires notamment en banlieue parisienne sont tombées dans l’escarcelle de la droite et du centre-droit lors des municipales ? La droite peut-elle récupérer les musulmans déçus de la gauche grâce aux questions sociétales ?

Votre question montre apparemment une forme de volatilité du vote dit musulman. Mais, assurément, chez certains musulmans, notamment parmi les plus engagés d'entre eux, prédomine effectivement une adhésion aux "valeurs conservatrices" portées par les formations de droite. Mais le type de vote peut varier d'une élection à une autre. À ce propos, il est tout à fait possible que la droite, notamment au niveau national, puisse à terme "récupérer les musulmans déçus de la gauche", non pas seulement "grâce aux questions sociétales", mais également selon les positions relatives à la Palestine. La gauche est perçue, en particulier chez l'électorat musulman conservateur, comme trop favorable à Israël contre les intérêts palestiniens. 

Quel est le poids politique des électeurs musulmans, qui constitue selon le CEVIPOF (voir ici) et une enquête de l’Ifop 5 % des inscrits ? Peuvent-ils peser dans les débats ?

Il est difficile, et à mon avis totalement infondé, de parler de "poids politique des électeurs musulmans", eu égard même aux indications du CEVIPOF; ils ne représenteraient que 5% des inscrits, ce qui est très peu. Par ailleurs, cela supposerait, de surcroît, que ces 5% aient une intention et des projets unifiés en se portant sur tel ou tel candidat ou tel ou tel parti. On n'en est absolument pas là, car je l'ai dit, il n'y a pas plus d'homogénéité de l'ethos musulman que, partant, de l'électorat musulman !

Peut-on finalement parler de vote immigré plus que de vote musulman ? Quelles sont les différences que l’on constate à ce sujet selon les origines des immigrés ?

Si par "vote immigré" on désigne le vote des électeurs issus de l'immigration, la position sociale est sans aucun doute, une fois de plus, déterminante. Mais rien, en la matière, n'est univoque et définitif. On le voit avec le vote ouvrier qui a progressivement glissé de l'extrême gauche à l'extrême droite et, désormais, un individu peut être issu de l'immigration, y compris nord-africaine et musulmane, et voter Front national !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AlainLeChat
- 08/01/2015 - 14:51
vote musulman en 2012
Mettez-vous dans la peau d'un musulman en 2012: il n'a pas lu les 60 propositions de François Normal, mais il "sent" à l'instinct que le ventre mou de la République est plutôt du côté gauche et qu'il en obtiendra davantage de dérogations aux principes républicains.
L'histoire lui a donné raison: généralisation des exceptions scolaires, médicales, sportives ...etc.
Tout ce qui est présenté comme progressisme sociétal par la gauche, il s'en moque parce que ses propres structures familiales et religieuses y sont totalement imperméables: pas la peine de s'associer à la manif pour tous, sauf pour y vendre des merguez !
Arbannais
- 08/01/2015 - 08:54
Etranges statistiques
Si avec 86 ou même 93% des votes à gauche, le "vote musulman" n'existe pas.... Pour exister, il doit falloir qu'il dépasse les 100%.
Nicolas V
- 08/01/2015 - 02:34
Vote musulman
Regardez les tracts du 93 (municipales ) on fait voter indifféremment PS/UMP/PC ou autre : celui qui ne va pas être tatillon sur la laïcité "respect" et qui va promettre la mosquée ou le terrain . Donc on squeeze la loi de 1905. Les élus st corrompus et veulent les jobs, une horreur !