En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

04.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

05.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tsunami : les pays du Pacifique épargnés

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 15 min 40 sec
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 46 min 47 sec
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 1 heure 43 min
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 16 heures 19 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 20 heures 37 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 22 heures 3 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 23 heures 17 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 23 heures 30 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 23 heures 47 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 1 jour 19 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 23 min 54 sec
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 1 heure 18 min
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 1 heure 57 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 19 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 21 heures 32 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 23 heures 24 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 23 heures 38 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 1 jour 3 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 1 jour 36 min
© Reuters
© Reuters
Politico Scanner

Pourquoi le vote musulman n’existe pas

Publié le 07 janvier 2015
Dans une interview accordée à l'Obs, Michel Houellebecq évoque la question d'un vote des musulmans pris entre deux feux : une droite qui ne serait pas prête à les accueillir, malgré une entente possible sur les questions sociétales, et une gauche trop moderne, en référence à la légalisation du mariage homosexuel. Aux élections de 2012 pourtant, 86% d'entre-eux auraient voté pour François Hollande (Ifop). Une diversité qui illustre l'hétérogénéité de cet électorat beaucoup plus complexe qu'imaginé par l'auteur de Soumission.
Haoues Seniguer est maître de conférences en science politique à l'Institut d'Études Politiques de Lyon (IEP)Il est aussi chercheur au Triangle, UMR 5206, Action, Discours, Pensée politique et économique à Lyon et chercheur associé à l'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Haoues Seniguer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Haoues Seniguer est maître de conférences en science politique à l'Institut d'Études Politiques de Lyon (IEP)Il est aussi chercheur au Triangle, UMR 5206, Action, Discours, Pensée politique et économique à Lyon et chercheur associé à l'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une interview accordée à l'Obs, Michel Houellebecq évoque la question d'un vote des musulmans pris entre deux feux : une droite qui ne serait pas prête à les accueillir, malgré une entente possible sur les questions sociétales, et une gauche trop moderne, en référence à la légalisation du mariage homosexuel. Aux élections de 2012 pourtant, 86% d'entre-eux auraient voté pour François Hollande (Ifop). Une diversité qui illustre l'hétérogénéité de cet électorat beaucoup plus complexe qu'imaginé par l'auteur de Soumission.

Atlantico : A l’occasion de la présidentielle de 2012, 86 % des musulmans ont voté pour François Hollande au second tour selon une enquête de l’Ifop (voir ici), et même 93 % selon OpinionWay (voir ici). Peut-on pour autant parler de vote musulman ? Quelles sont les différences de comportement électoral que l’on peut constater chez cette catégorie d’électeurs ?

Cliquez pour agrandir

Haoues Seniguer : Il m'est avis qu'il faut être très prudent quand on parle, du moins sans y adjoindre de cruciales précisions, de "vote musulman". On peut comprendre l'expression essentiellement de deux manières: d'une part, si l'on entend par là que des électeurs de confession musulmane votent majoritairement plutôt pour tel candidat et/ou tel parti, alors oui, des tendances se dégagent manifestement, à l'instar des 86% lors de l'élection présidentielle de 2012 que vous mentionnez dans votre question; d'autre part, si l'on entend par là que des électeurs votent ou s'abstiennent en fonction de leur islamité, en d'autres termes à raison de leur vision du monde sur la base d'une certaine compréhension de l'islam, alors de nouveau oui, il y a "un vote musulman"; mais ce n'est pas du tout une spécificité musulmane. Enfin, rappelons tout de même qu'il n'y a pas de vote musulman uniforme ou homogène, car la variable religieuse n'est, très généralement, qu'un paramètre parmi d'autres dans la détermination du choix ultime. Les musulmans sont tout simplement différents.

Comment expliquer que les musulmans de France votent traditionnellement plus à gauche que le reste de la population, au moins lors de chaque élection présidentielle selon les enquêtes de l’Ifop ?

Cela confirme quelque peu ce que je vous disais précédemment. Les musulmans, ou des musulmans plus précisément, voteraient donc moins en raison de convictions religieuses définitivement arrêtées qu'en fonction de leurs positions ou trajectoires socioéconomiques. Je m'explique rapidement à ce sujet: le candidat à la présidentielle 2012, François Hollande en l'occurrence, est celui qui promettait la légalisation du mariage pour les couples homosexuels. Or, chacun sait qu'une majorité de croyants conservateurs s'y oppose ouvertement. Ce sont par conséquent certainement d'autres mobiles et/ou motivations qui ont présidé au choix des électeurs de religion musulmane.

Selon une note Fondation Jean Jaurès (voir ici) publiée juste avant les dernières municipales, "les musulmans de gauche" se singularisent idéologiquement par des valeurs conservatrices sur les questions de société et par une plus forte proportion à l’abstention. Ce constat vous parait-il toujours d’actualité alors que des villes populaires notamment en banlieue parisienne sont tombées dans l’escarcelle de la droite et du centre-droit lors des municipales ? La droite peut-elle récupérer les musulmans déçus de la gauche grâce aux questions sociétales ?

Votre question montre apparemment une forme de volatilité du vote dit musulman. Mais, assurément, chez certains musulmans, notamment parmi les plus engagés d'entre eux, prédomine effectivement une adhésion aux "valeurs conservatrices" portées par les formations de droite. Mais le type de vote peut varier d'une élection à une autre. À ce propos, il est tout à fait possible que la droite, notamment au niveau national, puisse à terme "récupérer les musulmans déçus de la gauche", non pas seulement "grâce aux questions sociétales", mais également selon les positions relatives à la Palestine. La gauche est perçue, en particulier chez l'électorat musulman conservateur, comme trop favorable à Israël contre les intérêts palestiniens. 

Quel est le poids politique des électeurs musulmans, qui constitue selon le CEVIPOF (voir ici) et une enquête de l’Ifop 5 % des inscrits ? Peuvent-ils peser dans les débats ?

Il est difficile, et à mon avis totalement infondé, de parler de "poids politique des électeurs musulmans", eu égard même aux indications du CEVIPOF; ils ne représenteraient que 5% des inscrits, ce qui est très peu. Par ailleurs, cela supposerait, de surcroît, que ces 5% aient une intention et des projets unifiés en se portant sur tel ou tel candidat ou tel ou tel parti. On n'en est absolument pas là, car je l'ai dit, il n'y a pas plus d'homogénéité de l'ethos musulman que, partant, de l'électorat musulman !

Peut-on finalement parler de vote immigré plus que de vote musulman ? Quelles sont les différences que l’on constate à ce sujet selon les origines des immigrés ?

Si par "vote immigré" on désigne le vote des électeurs issus de l'immigration, la position sociale est sans aucun doute, une fois de plus, déterminante. Mais rien, en la matière, n'est univoque et définitif. On le voit avec le vote ouvrier qui a progressivement glissé de l'extrême gauche à l'extrême droite et, désormais, un individu peut être issu de l'immigration, y compris nord-africaine et musulmane, et voter Front national !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

04.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

05.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tsunami : les pays du Pacifique épargnés

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AlainLeChat
- 08/01/2015 - 14:51
vote musulman en 2012
Mettez-vous dans la peau d'un musulman en 2012: il n'a pas lu les 60 propositions de François Normal, mais il "sent" à l'instinct que le ventre mou de la République est plutôt du côté gauche et qu'il en obtiendra davantage de dérogations aux principes républicains.
L'histoire lui a donné raison: généralisation des exceptions scolaires, médicales, sportives ...etc.
Tout ce qui est présenté comme progressisme sociétal par la gauche, il s'en moque parce que ses propres structures familiales et religieuses y sont totalement imperméables: pas la peine de s'associer à la manif pour tous, sauf pour y vendre des merguez !
Arbannais
- 08/01/2015 - 08:54
Etranges statistiques
Si avec 86 ou même 93% des votes à gauche, le "vote musulman" n'existe pas.... Pour exister, il doit falloir qu'il dépasse les 100%.
Nicolas V
- 08/01/2015 - 02:34
Vote musulman
Regardez les tracts du 93 (municipales ) on fait voter indifféremment PS/UMP/PC ou autre : celui qui ne va pas être tatillon sur la laïcité "respect" et qui va promettre la mosquée ou le terrain . Donc on squeeze la loi de 1905. Les élus st corrompus et veulent les jobs, une horreur !