En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

04.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 6 min 6 sec
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 4 heures 19 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 5 heures 39 sec
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 5 heures 31 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 19 heures 12 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 21 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 22 heures 27 min
pépites > Politique
"Agir ensemble"
Création d’un 10e groupe politique, situé dans la majorité, à l’Assemblée nationale
il y a 23 heures 3 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 33 min 43 sec
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 5 heures 19 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 18 heures 2 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 20 heures 13 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 21 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord") de Maxence Van der Meersch : cet été 2020 marchez en Flandres dans les empreintes du dieu

il y a 22 heures 43 min
pépites > Politique
Bataille pour Paris
LREM : Agnès Buzyn annonce qu'elle est toujours candidate pour le second tour des municipales à Paris
il y a 23 heures 41 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico bourse

Chutes sur les marchés : quelques raisons de miser sur Airbus

Publié le 15 décembre 2014
L'entreprise, dont le titre a reculé de 28% depuis l'été (- 17% rien que la semaine passée), pourrait faire les frais du manque de discernement de certains investisseurs.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'entreprise, dont le titre a reculé de 28% depuis l'été (- 17% rien que la semaine passée), pourrait faire les frais du manque de discernement de certains investisseurs.

La semaine boursière a été exécrable avec une baisse de 7% en 5 jours. Les intervenants, inquiets des chiffres de croissance en Europe et en Chine ainsi que de la chute du pétrole, ont précipité la baisse des marchés actions.

Cet épisode rappelle celui vécu en octobre et la forte baisse de la première quinzaine suivie d’un fort rebond.

Nous continuons de penser que les marchés devraient évoluer en dents de scie avec une performance finalement positive. En effet, cela reste notre conviction : la croissance, soutenue par des liquidités toujours abondantes, va rester légèrement positive avec un début de reprise en zone euro.

Bien sûr tout cela est fragile et les phénomènes de "cercles-vicieux" classiques sur les marchés font qu’il faut être prudent dans ses investissements : on le voit sur le pétrole. Ce qui commence par une correction sur une matière première se transforme en catalyseur et touche tous les marchés !

Il faut donc toujours garder du cash pour pouvoir profiter des moments de forte inquiétude et acheter ce que certains vendent sans discernement dans ces moments-là. En particulier les belles valeurs qui sont trop sanctionnées.

Pour ceux qui ont conservé quelques liquidités, le dossier Airbus mérite une attention particulière.

Depuis ses plus hauts de l’été la valeur a reculé de 28%. Rien que cette semaine la valeur a perdu 17%. Elle cotait 40,71€ en clôture.

Plusieurs nouvelles ont perturbé la belle histoire de cette entreprise cette semaine. La direction a communiqué en début de semaine sur le fait que la croissance 2015 et 2016 serait inférieure aux attentes. Cela a déclenché un flot de question sur les rythmes de production de l’A330, sur l’avenir de l’A380 et des interrogations du même ordre sont apparues sur le marché des hélicoptères civils qui ne s’annonce finalement pas sur un rythme de croissance très élevé. Pour couronner une semaine difficile, le Qatar a fait retarder la livraison d’A350.

Dans une semaine de marché déjà compliquée, ces nouvelles spécifiques et la lecture qui en a été faite ont fait plonger le cours d’Airbus.

Ce flot d'incertitudes a modifié le sentiment des investisseurs ; pour nous, la question la plus sensible concerne l’avenir du A380.

En effet, la direction d’Airbus a indiqué qu’après 2018, le groupe devrait modifier l'appareil ou même interrompre sa production, ce qui a fortement déplu à Emirates, le plus gros client de l'A380, avec 140 de ces appareils en commande ou déjà livrés. Les dirigeants d’Airbus ont tenté de rassurer les investisseurs en indiquant qu’un jour une version moins gourmande en kérosène et surtout plus grande serait produite. Une capacité de 1000 passagers a même été évoquée.

Ceci rappelle l’enjeu du transport aérien : toujours plus de passagers et toujours plus de besoins à travers la planète mais aussi des aéroports de plus en plus saturés par la progression du trafic. Le trafic aérien devrait doubler d’ici 2030 avec 6 milliards de passagers transportés. Les avions gros porteurs ont donc de l’avenir.

Airbus a donc tous les atouts en main : une gamme complète d’appareils pouvant servir tous les segments. Le gros porteur A380 qui emporterait 1000 passagers répondrait aussi à la problématique d’engorgements des aéroports !

A 40€, Airbus paraît donc à moyen long terme être un investissement intéressant en cible ; elle pourrait constituer une ligne de 3% d’un PEA par exemple. Sur ces niveaux la valeur se paye 13 fois les résultats 2015 et offre un rendement de 2,5% environ. Ce qui paraît raisonnable dans le contexte. Un objectif de 60€ d’ici 3 à 4 ans paraît réaliste.

Attention toutefois : étant donné les marchés actuellement il faut être prudent, diversifier ses placements et garder des liquidités !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bjorn borg
- 15/12/2014 - 11:55
AIRBUS
A mon humble avis, ce n'est qu'un simple rebond technique. Il vaut mieux être prudent. La hausse de Noël est bien tard cette année. Et quid de 2015? Est-ce que le Qatar va reprendre ses achats ou se tourner vers Boeing? Attendre et voir venir...