En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

02.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

03.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

04.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

05.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

06.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

07.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 2 heures 22 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 3 heures 59 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 5 heures 30 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 7 heures 39 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 9 heures 25 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 11 heures 27 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 20 heures 34 min
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 21 heures 49 min
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 3 heures 6 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 4 heures 46 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 5 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 8 heures 29 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 9 heures 37 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 11 heures 38 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 21 heures 3 min
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 22 heures 18 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico bourse

Comment améliorer le rendement de votre assurance-vie

Publié le 17 novembre 2014
L’assurance vie représente plus de la moitié des placements à moyen et long terme des Français (2 400 milliards d’euros) et reste leur investissement préféré.
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’assurance vie représente plus de la moitié des placements à moyen et long terme des Français (2 400 milliards d’euros) et reste leur investissement préféré.

L’assurance-vie reste l’investissement préféré des Français. En 2014, la barre des 20 milliards de collecte nette devrait être dépassée. Les raisons sont connues : le livret A ne rapporte plus beaucoup et la fiscalité des contrats d’assurance-vie ne devrait plus bouger à court-terme.

L’aversion des Français pour les risques était pour beaucoup symbolisée dans la part importante de cette épargne dans la partie "euro". Couplée à une garantie sur le capital, ces contrats "euro" devraient rapporter plus de 2% en 2014 soit un taux de rémunération encore assez élevé pour attirer les épargnants en quête de sécurité.

Les choses évoluent néanmoins depuis quelques mois :

  • La part de la collecte nette allouée aux "Unités de Compte" (UC) augmente progressivement, elle atteint désormais près de 16%. Venant de 12% en 2012, cet engouement pour des supports plus risqués que le contrat en euro, mais aussi potentiellement plus performants, est un vrai changement.
  • Les épargnants prennent conscience qu’avec des taux d’emprunts d’Etat à 10 ans en France rapportant moins de 1,2%, le niveau de rémunération des contrats en euros est inévitablement amené à baisser.

 

Que faut-il faire dans ce contexte ?

  1. Attendre et espérer que la gestion des assureurs permettra d’améliorer le rendement des contrats en euros : jusqu’à maintenant les assureurs ont réussi à maintenir un niveau de rémunération satisfaisant ; leurs contraintes prudentielles, imposées pour que le capital des investisseurs soit garanti, les empêchent d’investir plus massivement sur des actifs qui leur permettraient d’améliorer les rendements. La rémunération des contrats en euro est donc limitée, probablement, durablement.
  2. Renforcer la part UC des contrats. Le problème est que les UC sont plus risquées, le poids à y consacrer doit donc être  calculé en fonction de la capacité de chacun à prendre des risques au moins sur un horizon court.
  3.  

Quelles types d’UC Choisir : l’immobilier, les fonds patrimoniaux et les fonds actions de convictions

L’immobilier : une SCPI ou un OPCI (supports investis en immobilier) permettent sur la durée d’obtenir une performance plus proche de 4-5%. Sur l’horizon de placement d’une assurance-vie, le risque en capital paraît limité.

Les fonds "patrimoniaux" ou "flexible" : l’objectif de ces fonds est d’offrir une performance de l’ordre de 5 à 7% en investissant sur l’ensemble des marchés financiers sans contrainte particulière d’allocation. Ces fonds permettent aussi d’éviter les pertes trop importantes dans les périodes de recul prolongé des marchés actions.

Les fonds actions de convictions : il s’agit de fonds dont le gérant se concentre sur des entreprises sélectionnées après une profonde analyse fondamentale et en rencontrant les managers des entreprises avant d’investir. L’intérêt de ces fonds réside dans le fait que le concept est simple, transparent avec, sur la durée, des performances très positives. Investis à 100% sur les actions, ces fonds peuvent connaître des performances négatives sur courte période.

Le poids à allouer à ces 3 types d’investissement

Maximum 10% sur l’immobilier, idem les fonds patrimoniaux ; 5 à 10% suivant le degré d’acceptation au risque sur 2-3 fonds actions de convictions.

La mise en œuvre

C’est un critère clé souvent occulté dans les conseils. La meilleure solution consiste à pratiquer un investissement progressif, en laissant un laps de temps de 2-3 mois entre chaque investissement ce qui permet de lisser les prix de revient. Après le premier investissement, l’épargnant peut juger de sa réelle appétence aux risques avec un poids d’actifs risqués encore assez faible et ajuster sa décision initiale.

Pour améliorer le rendement de son assurance-vie, un épargnant doit progressivement investir dans des UC en privilégiant les supports immobiliers (SCPI/OPCI), les fonds patrimoniaux et les fonds actions de convictions en visant un poids global pour ces 3 investissements de l’ordre de 25% de son actif d’ici quelques mois.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AlainPitous
- 17/11/2014 - 14:24
est-il raisonnable...
Bonjour,
Mon commentaire porte sur un épargnant "financier". Il faut bien sûr adapter ses investissements à sa situation personnelle globale.
Cette vision globale vous permet effectivement (comme dans votre cas) d'ajuster le couple performance/risque de votre patrimoine.
N'hésitez pas à vous faire aider (par quelqu'un d'objectif !)
Cordialement
zeliclic
- 17/11/2014 - 11:05
Est-il raisonnable d'augmenter
son exposition au risque immobilier quand on est déjà propriétaire de sa résidence principale, qui plus est à crédit ?