En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Le Nettoyeur
Comment les nouvelles fonctionnalités des mobiles révolutionnent l'économie des services
Publié le 07 novembre 2014
Chacun de ces nouveaux mobiles a aussi de nouvelles fonctionnalités qui elles-mêmes représentent de nouvelles opportunités de marché. Et ces facteurs ne s'additionnent pas - ils se multiplient.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chacun de ces nouveaux mobiles a aussi de nouvelles fonctionnalités qui elles-mêmes représentent de nouvelles opportunités de marché. Et ces facteurs ne s'additionnent pas - ils se multiplient.

Il y a plusieurs années, Marc Andreessen, un des investisseurs visionnaires de la Silicon Valley, avait écrit un article : “Le Logiciel est entrain de dévorer le monde”, dans lequel il était entrain de signaler que l'informatique est entrain de transformer tous les secteurs de l'économie. Jusqu'à présent, l'évolution de l'industrie informatique était frappante, mais elle restait limitée à son propre secteur ou, lorsque l'informatique était utilisée par un autre secteur, c'était pour faire la même chose plus efficacement, et pas pour transformer ce secteur.

Ce n'est plus le cas : la combinaison de l'informatique, du mobile, d'internet et du cloud fait que le logiciel transforme les secteurs. Par exemple, Uber et les autres services de VTC, ou BlaBlaCar et les services de covoiturage sont entrain de transformer le secteur du transport : il y a déjà plusieurs personnes dans des grandes villes US qui ont abandonné leur voiture pour ne plus utiliser que ces services. Le logiciel ne rend pas juste le transport plus efficace, il transforme le secteur, avec des implications profondes pour l'industrie automobile, le transport en commun, et ainsi de suite.

L'analyste Ben Evans, un collègue d'Andreessen, a récemment effectué une présentation qui est dans la continuité avec le même thème : “Le mobile est entrain de dévorer le monde.” Le mobile n'est pas simplement l'étape suivante de l'informatique, mais un changement de paradigme.

Pourquoi ?

Pour plusieurs raisons principales.

La première, c'est tout simplement la quantité. L'histoire raconte que lorsqu'on a signalé à Staline que les armements allemands étaient d'une qualité bien supérieure aux armements soviétiques, il aurait répondu “La quantité est aussi une qualité.” En 2014, il y a près de 3 milliards de personnes connectées à Internet, la plupart avec des smartphones ; en 2020, ça sera 4 milliards, tous avec des smartphones. Une telle taille de marché rend des choses possibles qui ne l'étaient pas avant.

La seconde est que le mobile rend l'informatique vraiment personnelle et fait qu'elle s'adresse à tout le monde, sans exception. Le PC était surtout vendu à des entreprises et à des familles. Mais maintenant, le smartphone s'adresse à tout un chacun. Qu'il s'agisse d'entreprises, de parents, d'ados, d'individus, chacun est concerné directement. Ce n'est donc pas juste la taille du marché qui change, mais la densité : dans presque chacune des situations de la vie, la technologie mobile est impliquée d'une manière ou d'une autre.

La troisième, ce sont les capacités des technologies mobiles. Evans signale qu'un microprocesseur d'iPhone de dernière génération a 625 fois plus de transistors qu'un Pentium (à l'époque le nec plus ultra) de 1995. Le weekend du lancement de l'iPhone, Apple a vendu plus de transistors qu'il n'y en avait dans tous les PC sur terre en 1995. Les mobiles ne sont plus simplement des mobiles, ce sont des superordinateurs.

Les mobiles ont également beaucoup plus de fonctionnalités : caméras (au pluriel), accéléromètre, GPS, paiment intégré, mesures biologiques sur les montres digitales, etc. Tout cela sont des fonctionnalités que n'ont pas les PC et qui sont ou seront sur tous les smartphones. Chacune de ces fonctionnalité représente au moins une opportunité de marché ou un secteur pour les entreprises qui sauront comment combiner ces fonctionnalités pour créer un service utile. (Par exemple, Uber combine téléphonie et GPS pour faire un service de transport à la personne.)

Donc la quantité et la densité des smartphones sous-estime la taille de l'opportunité puisque chacun de ces nouveaux appareils a aussi de nouvelles fonctionnalités qui elles-mêmes représentent de nouvelles opportunités de marché. Et ces facteurs ne s'additionnent pas - ils se multiplient.

Le mobile est entrain de dévorer le monde.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires