En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

07.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 46 min 6 sec
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 1 heure 22 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 2 heures 19 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 3 heures 49 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 4 heures 35 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 5 heures 55 sec
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 17 heures 55 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 19 heures 33 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 1 heure 52 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 2 heures 23 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 2 heures 56 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 3 heures 38 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 5 heures 4 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 18 heures 26 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 20 heures 19 min
Revue de presse people

Elysée : Valérie Trierweiler sous surveillance, Eric Zemmour : l'épisode "Hélène et les garçons", Karine Le Marchand amoureuse, et pas de n'importe qui...

Publié le 27 octobre 2014
Mais aussi Jude Law papa pour la 5e fois, Antonio Banderas en couple trois mois après son divorce, le décolleté de Natacha Polony, et, et, et... comment/pourquoi Isabelle Adjani est devenue obsédée par son physique. C'est un peu les filles contre les garçons, cette semaine, dans la revue de presse people !
Barbara Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi Jude Law papa pour la 5e fois, Antonio Banderas en couple trois mois après son divorce, le décolleté de Natacha Polony, et, et, et... comment/pourquoi Isabelle Adjani est devenue obsédée par son physique. C'est un peu les filles contre les garçons, cette semaine, dans la revue de presse people !

 

Holà, mais qu'est-ce qu'on apprend ? Jude Law va être papa. Oui, et... ? Et c'est que c'était pas vraiment prévu. Ben, et alors ? Ben, c'est que c'est pas la première fois...

 

Jude Law : et la capote, alors ?

"Après Rafferty, 18 ans, Iris, 13 ans, et Rudy, 12 ans (les enfants de son ex-femme Sadie Frost), puis Sophia, 5 ans, c'est un cinquième bébé qu'il va bientôt pouvoir pouponner avec tendresse... Sauf qu'on ne savait même pas qu'il avait une amoureuse !, s'exclame "Voici". C'est normal, (Catherine Harding, 23 ans, qui se présente comme chanteuse et actrice) n'a tenu que six semaines dans le tableau de chasse impressionnant de l'acteur". La même chose était arrivé en 2008, nous rappelle le mag : "Après une seule nuit avec l'acteur, rencontré dans une fête new-yorkaise, Samantha Burke, serveuse, tombait enceinte. Leur enfant, Sophia, 5 ans, lui rapporte désormais une confortable pension de 146 000 euros par an, soutirée après une rude bataille juridique. Le refus de paternité de Jude avait été désastreux en terme d'image. Alors, cette fois, il a préféré assumer ses responsabilités". L'attaché de presse de Jude Law a en effet annoncé très officiellement que "même si (les parents) ne sont plus ensemble, ils sont impliqués de tout coeur pour élever leur enfant". C'est toujours joyeux, l'arrivée d'un enfant, mais, comme ça... Comme dit "Voici", "faudrait penser à mettre des préservatifs"...

 

Antonio Banderas en couple

Va-t-il faire un nouveau bébé, lui aussi ? "Il aura fallu trois mois à Antonio Banderas pour remplacer officiellement Melanie Griffith, sa femme et la mère de sa fille Stella Del Carmen (seize ans), grince "Gala". Coup de folie ou coup de foudre ? Celle qui succède à l'actrice américaine de cinquante-sept ans, fille de Tippi Hedren, est une sublime blonde de trente-quatre ans, hollandaise, "experte en investissements". Avec sa soeur jumelle Barbara, Nicole Kimpel forment ce que leurs fans appellent "Les Perles". Les magnifiques blondes aux mensurations de mannequin ont présenté une émission sur la chaîne Success Channel (sur YouTube), dont le principe était d'inviter des millionnaires pour raconter leur réussite et plus si affinités. L'émission a fait un flop, mais a permis aux deux trentenaires d'étoffer leur carnet d'adresses. Et de donner un coup de pouce au destin. (...) Depuis qu'ils se sont rencontrés en mai dernier, à l'occasion de la grande fête organisée pour "The Expendables 3", à Cannes, le couple ne s'est pas quitté". C'est Melanie qui doit être contente...

 

Eric Zemmour : l'épisode "Hélène et les garçons"

Que penserait Eric Zemmour de l'attitude de Jude Law et d'Antonio Banderas ? La trouverait-il "virile" ? Sur le sujet, le journaliste a des idées bien arrêtées... "Lors d'une conférence de presse à Béziers, raconte "Closer", Eric Zemmour a brandi la série des années 90  "Hélène et les garçons" comme symbole de la "féminisation" de notre société : "En vingt ans, on a basculé dans un autre monde, où les garçons sont devenus des filles. On a demandé aux hommes d'être des femmes comme les autres : ne plus devenir père — ces monstres innommables de la société contemporaine —, mais une deuxième mère"". En réponse à l'attaque de Zemmour, explique le people, AB Productions, qui produit la série, a ressorti l'analyse qu'un sociologue du CNRS avait réalisée en 1993 : "C'est une série très moraliste, écrivait-il. (...) ça explique en partie son succès familial : c'est une sexualité rassurante, une vision très traditionnelle des rôles sexuels ! Hélène recoud les boutons de la chemise de Nicolas, Nicolas débouche la baignoire d'Hélène..." Oh, ben, c'est pas comme ça qu'il voit la répartition des rôles à la maison, Eric ? Il se serait pas un peu emmêlé les pinceaux, dans ses fiches ? A ce propos, faudrait ptêt les rafraîchir un poilou, parce qu'"Hélène et les garçons", les années 90, ça date un peu, hmmm ?

 

Les fesses, "le nouveau décolleté"

Après les garçons, et si on parlait des filles, hein ? Pas de n'importe quelles filles — des stars, des filles "de pouvoir", d'influence... celles qui font peut-être peur, d'ailleurs, à Eric Zemmour. Vous le savez, parce que vous avez lu moult articles sur le sujet, les fesses ont le vent en poupe à Hollywood. Il y a d'abord eu le bon petit popotin de Jennifer Lopez, dans les années 2000... Il y a maintenant le big booty de Kim Kardashian. Comme le montre "Public" dans son dossier "Popotins XXL", la femme de Kanye West n'est pas la seule à avoir misé gros sur son postérieur : il y a aussi, bien sûr, Nicki Minaj, mais également la rappeuse Iggy Azalea, et, dernièrement, Khloé Kardashian, la soeur de Kim. "Les fesses sont devenues le nouveau décolleté, explique au mag le docteur Sydney Ohana. Il existe quatre techniques pour augmenter le volume des fesses : la pose d'implants entre les muscles (mais le risque que ces prothèses se déplacent avec le temps existe), l'injection de graisse liposucée sur la patiente, l'injection d'acide hyaluronique qui coûte entre 8 000 et 10 000 euros et, enfin, le lifting des fesses. Cette opération laisse des cicatrices disgracieuses". Alors, tenté(e) ?

 

Le décolleté de Natacha Polony

Et tandis qu'à Hollywood, on met le paquet sur les fesses, à Paris, certaines misent encore sur les seins... A l'occasion de la sortie de son livre "Garde-robes" (L'Archipel), la styliste Nathalie Garçon a photographié dix stars, "vêtues de leur vêtement fétiche", nous explique "Gala", qui publie des photos extraites de l'ouvrage. Parmi elles, un cliché, tiré sur une page, de "Natacha Polony et sa veste en cuir ouverte sur un décolleté coquin". A travers le décolleté, ouvert juste ce qu'il faut, on aperçoit en effet la naissance de deux beaux seins pleins... "Sur un plateau, je me dois d'être sexy sans que cela dévalorise la parole qui est la mienne, explique Natacha Polony dans le livre. Dans la sphère médiatique, ce n'est pas simple d'être féminine. Ce qui m'a aidée, c'est que je suis quelqu'un d'assez réservée, d'un peu raide. Cela a posé une distance". Résultat, commente "Gala", c'est un blouson en cuir dont elle défait le Zip sur son décolleté qu'elle considère comme "son armure préférée (...) avec un côté très masculin, tout en étant sensuel et féminin"". Qu'en penserait Eric ?

 

Comment/pourquoi Isabelle Adjani est devenue obsédée par son physique

Et puisqu'on parle d'image, et de femme, "L'Obs" nouvelle formule publie ce jeudi une enquête sur... Isabelle Adjani. Son titre, "Adjani en son miroir", est en soi-même tout un programme. "Avec le miroir, les relations n'ont jamais été simples, écrit Sophie des Déserts. "Arrête de te regarder, tu salis la glace", disait le père, si bien que l'adorable brune, ce "miracle" selon Claude Pinoteau, "la femme à l'état pur", pour Roman Polanski, a mis du temps à croire ces messieurs du cinéma. "Alors, j'ai décidé d'être belle, et j'ai essayé de tenir le pari avec la crainte de retomber de l'autre côté à tout moment". C'est ainsi qu'Adjani est devenue obsédée par son physique". Holà, on dirait que "L'Obs" a mis le doigt sur quelque chose, là...

 

Quand Isabelle "se mirait dans ses couverts"

"Un acteur célèbre, amoureux transi, poursuit "L'Obs", se souvient qu'au restaurant la divine, entre deux bouchées minuscules, se mirait dans ses couverts. Un jour, Marlon Brando, qui voulut l'emporter sur son île, lui fit parvenir un miroir accompagné d'un petit couteau, comme pour lui dire "Kill your narcissism". Mais Isabelle a du mal à s'oublier, préfère rester cloîtrée plutôt que de se montrer imparfaite. Elle n'a pas 30 ans quand elle demande aux journalistes de taire sa date de naissance, ou d'écrire qu'elle est plus jeune que Mlle Huppert. L'autre Isabelle, sa soeur Brontë détestée, sa rivale de toujours, celle qu'elle a empêchée de jouer Camille Claudel, celle dont elle jalouse en secret la maigreur et l'impressionnante filmographie".

 

Comment Adjani a basculé dans "une logique de victimisation"

"Gare à ceux qui s'en prennent à Isabelle, écrit encore Sophie des Déserts. Touchée, la sensible réplique au centuple. Son ancien fiancé Jean-Michel Jarre le sait, lui qui, pour ses infidélités, eut droit à la guerre totale dans "Paris-Match". Elle le désigna pervers-narcissique, courut tous les spécialistes en psychiatrie, et conseilla à son public le best-seller de Marie-France Hirigoyen sur le harcèlement moral. Pour la première fois, Isabelle Adjani franchissait la ligne jaune de la vie privée, et entrait dans une logique de victimisation. Si l'on blesse Adjani, si l'on émet la moindre réserve, c'est forcément que l'on est contre elle, et même contre les femmes, les fragiles, les artistes... Un mythe, ça se préserve". A quel prix ?

 

Valérie Trierweiler, atteinte du syndrôme Adjani ?

Aussi incongru que cela puisse paraître, Valérie Trierweiler a quelque chose d'Adjani — elle aussi, semble-t-il, en tout cas, a basculé dans la "logique de victimisation". "La femme trompée, humiliée devant la France entière ne supporterait-elle plus le moindre rejet, le moindre jugement ?", s'interroge "Gala", après "la nouvelle affaire Trierweiler". Reprenant une info parue dans "Le canard enchaîné", le people rapporte en effet que lors de la fête d'anniversaire de mariage de Jean-Luc Romero au Banana Café, à Paris (voir la RP du 4 octobre), l'ex-Première compagne "a agressé verbalement et physiquement une ex-intime, Valérie de Senneville, journaliste aux "Echos" — elle lui a notamment "griffé le bras", selon l'hebdomadaire. Elle a aussi insulté une connaissance de longue date, Nathalie Mercier, chargée de mission durant la campagne de François Hollande. Des faits confirmés à "Gala" par un témoin, précise le journal. (...) Valérie Trierweiler semble n'avoir guère apprécié le dégoût de certains, ni la moindre critique sur son brûlot. (...) "Elle ne supporte pas la contestation ; soit on est d'accord avec elle, soit on est contre elle", insiste un ancien proche". Un peu comme Adjani, donc... 

 

Les projets de Valérie T.

""Elle est persuadée d'incarner la vraie gauche, d'être la vox populi, celle des femmes trompées", décrypte une relation, interviewée par "Gala". N'a-t-elle pas évoqué à Angers, le 10 octobre dernier, devant des lecteurs conquis, son "histoire particulière", "au bout du compte une histoire universelle" ? Elle devait, ces derniers jours, fêter chez elle son triomphe littéraire, avant de nouvelles dédicaces, peut-être, indique le journal. Reprendre le dessus sur la rumeur de la ville, après le canular très singulier de Nicolas Bedos, qui prétendait être son amant, les railleries de Laurent Ruquier, les soupçons d'écriture à quatre mains avec l'écrivain Laurent Binet... Et embrasser encore la cause des jeunes Nigérianes enlevées par Boko Haram ou quelque mission auprès du Secours populaire, pour les plus démunis". Continuer l'humanitaire, après tout ça... mouais, pas facile, facile... Mais comment va-t-elle rebondir ?

 

Elysée : Valérie Trierweiler sous surveillance

Parce que la voie est étroite, qu'on ne voit pas bien comment "l'Ex" peut se relever du piège qu'elle s'est elle-même tendu, Valérie Trierweiler est "surveillée de près par l'Elysée", nous apprend "Closer". "Selon Vanessa Schneider, journaliste à "M", le magazine du "Monde", qui a enquêté une semaine durant, François Hollande a été traumatisé par le livre "Merci pour ce moment", précise le people. "La seule chose qui l'a vraiment atteint, c'est le livre de son ex-compagne, a-t-elle confié au micro d'Yves Calvi, sur RTL. C'est la première fois que ses conseillers l'ont senti déstabilisé. (...) Ils ont été tellement pris de court que, maintenant, il y a une espèce de cellule de veille mise en place. Ils essaient de se tenir au courant des faits et gestes de Valérie Trierweiler, puisque les contacts sont rompus..."" C'est le pompon !

 

Karine Le Marchand amoureuse, et pas de n'importe qui...

Une jolie nouvelle, pour finir ? "Karine Le Marchand a retrouvé l'amour !", explose de joie "Public". "L'heureux élu a plusieurs cordes à son arc, raconte la people. Thomas Lilti, 38 ans, est médecin, mais c'est surtout le réalisateur du film "Hippocrate", une comédie dramatique sortie le 3 septembre dernier, qui approche du million d'entrées. "Karine et Thomas se sont rencontrés il y a deux mois. Ils prennent leur temps, mais elle est très amoureuse", confie une proche de l'animatrice. Avec lui, elle (re)découvre les plaisirs simples de la vie à deux. Le 6 octobre, le couple se baladait heureux et amoureux, main dans la main, dans le 16e arrondissement de Paris. Il ne reste plus qu'à convaincre Alya, 11 ans, la fille de Karine, que Thomas est le beau-père idéal. On parie que ça ne devrait pas être si compliqué que ça..." Quand on fait un film aussi malin que généreux qu'"Hippocrate", on ne peut pas, effectivement, être un mauvais garçon... On vous souhaite bon vent, les amoureux ! Sur ce, bon week-end, les lapins, aimez-vous bien !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
le Gône
- 25/10/2014 - 16:13
Adjani VS Huppert...
Y'a pas foto..Adjani est devant et de loin !!...la comparaison est même inégale tellement la classe d'Adjani devance celle de la pauvre huppert..qui fait du Huppert dans chacun de ses film..médiocres....Qu'' Adajani jalouse la maigreur de Huppert..pourquoi pas..mais sa filmographie..alors là je me marre!!
Vincennes
- 25/10/2014 - 12:30
"cellule de veille mise en place pour surveiller V.Trierweiller"
c'est une habitude à l'Elysée de surveiller tous ceux qui gênent comme celle mise ne place pour surveiller Sarko dixit Hollande " on se tient au courant de tout ce qu'il fait"!! sans oublier VALEURS ACTUELLES, journal qui nous avait informé du cabinet noir à l'Elysée et qui, cette semaine encore, nous avertit (p. 16) que le fils de V.TRIERWEILLER habiterait encore à l'Elysées dans les appartements qu'occupait sa Mère!!!, profitant du cuisinier voir même voiture avec vitres teintées pour plus de discrétion !!!! elle est pas belle la vie en Hollandie, qui veut que sa vie reste privée mais avec NOTRE argent puisque Gayette viendrait, également, y passer tous les weekends + 3 soirs par semaine !! Puisqu'il utilise les fonds publics......il n'y a plus rien de privé