En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 7 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 8 heures 30 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 10 heures 44 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 12 heures 30 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 13 heures 4 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 13 heures 23 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 13 heures 38 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 13 heures 49 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 8 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 8 heures 37 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 12 heures 24 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 12 heures 47 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 13 heures 46 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 14 heures 48 sec
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
© Reuters
Politico scanner

L’étrange rapport des Français à la réforme : un changement profond de leur vision de l’État mais une difficulté à en tirer les conséquences

Publié le 08 octobre 2014
Au fil des échecs successifs des pouvoirs publics à résoudre les problèmes du pays, les Français pensent majoritairement que la France a besoin de réformes et sont convaincus de la nécessité de réduire les déficits. Une opinion qui ne se retrouve pas toujours dans les mesures qu'ils plébiscitent.
Robin Rivaton est chargé de mission d'un groupe dans le domaine des infrastructures. Il a connu plusieurs expériences en conseil financier, juridique et stratégique à Paris et à Londres.Impliqué dans vie des idées, il écrit régulièrement dans...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Robin Rivaton
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Robin Rivaton est chargé de mission d'un groupe dans le domaine des infrastructures. Il a connu plusieurs expériences en conseil financier, juridique et stratégique à Paris et à Londres.Impliqué dans vie des idées, il écrit régulièrement dans...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au fil des échecs successifs des pouvoirs publics à résoudre les problèmes du pays, les Français pensent majoritairement que la France a besoin de réformes et sont convaincus de la nécessité de réduire les déficits. Une opinion qui ne se retrouve pas toujours dans les mesures qu'ils plébiscitent.

Atlantico : Selon un sondage Ifop paru le 5 octobre, 93% des Français estiment que la mise en oeuvre de réformes est urgente, et qu'elle doit aller dans le sens des économies budgétaires pour 65%. Dans une autre question en revanche, celle sur le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, ils ne sont plus que 50% à approuver la mesure. Comment expliquer ce décalage entre un engouement largement partagé pour les réformes, mais une frilosité devant les mesures concrètes ?

Robin Rivaton : L’analyse qu’on peut en faire réside en le fait que certains débats ont porté davantage sur le fait que le remplacement d’un fonctionnaire sur deux par exemple se traduirait par la disparition des infirmières… Et ceux-ci viennent parasiter le débat technique alors qu’au fond, les Français comprennent très bien que réduire certaines dépenses revient à décider de coupes dans les budgets, et ils sont plutôt favorables à des baisses de fonctionnaires plutôt que des baisses d’aides sociales.

Dans un sondage BVA datant de 2013, et à la question de savoir quels acteurs de la société sont les plus crédibles pour changer les choses, les entrepreneurs apparaissent à la deuxième position (après la société civile) avec 55% d'opinions. Peut-on considérer qu'il y a une rupture dans la confiance des Français à croire que l'Etat peut régler les problèmes ?

Cliquez pour agrandir

Ce qui est intéressant, ce n’est pas tant de voir le rapport des Français à la réforme technique, car ils n’ont pas tous le niveau de compétences pour y être confronté et en comprendre entièrement les tenants et les aboutissants. La vraie question se porte effectivement davantage dans le changement culturel des Français, de plus en plus convaincus de la nécessité de la diminution du rôle de l’Etat. Une grande majorité d'entre-eux veulent plus de libertés pour les entreprises, et donc les entrepreneurs. D’ailleurs le souhait de devenir son propre patron –passé de 2% à 16% en l’espace de 10 ans-, de créer une activité augmente sensiblement là où il y a encore quelques années le fonctionnariat prévalait. Ils se sentent donc concernés par l’entreprise, et y transfèrent leurs espérances.

 

Les Français étaient également 81% à faire confiance aux PME pour sortir de la crise, dans un sondage TNS Sofres réalisé également en 2013. Comment expliquer cette nouvelle "foi" en l'entreprises ?

La complexité bureaucratique des services publics est telle qu’elle empêche une grande partie de l’activité économique du pays. Certains secteurs leurs sont ou entièrement interdits, ou très réglementés –on en a entendu parler dans l'actualité-. L’intérêt d’un marché concurrentiel est immédiatement évoqué à l’augmentation des prix pratiqués à la SNCF  par exemple, alors que le monopole soutient soit disant le maintien des prix bas.

Il y a une lassitude autour de la solution provenant du secteur publique, qui échoue régulièrement et depuis 40 ans. La voix du changement se révèle alors séduisante, même si l’on n’envisage pas dans sa globalité les implications. Le diminution de l’emprise de l’Etat sur la vie publique se retrouve alors dans la position du dernier "debout sur le ring". De même, cette idée est très bien illustrée dans la confiance que les Français donnent aux associations pour s’occuper de certaines problématiques sociales. Elles fonctionnent mieux, les gens les côtoient au quotidien, en gère aussi parfois…

On le voit dans le sondage, les Français ne sont pas si réticents que cela à la mise en place concrète des réformes. Si vous considérez la population sans les fonctionnaires (24% de la population active ndlr) qui ne peuvent dans votre exemple rationnellement pas afficher une position pour la réduction de leurs effectifs, cet engouement prends alors une nouvelle ampleur.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lafronde
- 02/04/2015 - 11:10
L'opinion publique et sa représentation politique.
Si la presse économique, l'expérience des acteurs d'entreprises engagés dans la compétitivité à l'international, convainquent peu à peu l'opinion de la nécessité de davantage de liberté économique tant mieux. L'article relève justement l'écart entre cette opinion publique et la velléité réformatrice des gouvernants.
C'est que précisément entre l'opinion (le corps électoral) et le Parlement, il y a l'effet du lobbying. Ce lobbying étatiste est connu : il s'agit de tous les corps d'administration, et de tout le secteur plus ou moins subventionné, ou favorisé. Ce lobby pousse à la dépense et à la réglementation pour juguler la concurrence. En face où est le lobby de la simplification réglementaire et législative ? Où est le lobby de la réduction du périmètre de l'Etat, et de la réduction des dépenses publiques ? Où et quand se font ses réunions et manifestations ? Face à l'Etat, le citoyen isolé ne compte que pour un. Les citoyens groupés par leurs intérêts légitimes (ou non) sont bien plus à même d'influencer le parlementaire.
Si vous ne faites pas de politique pour défendre vos intérêts, la politique se chargera de poursuivre ses intérêts au détriment des vôtres !
Mao Zedong.
kayric
- 08/10/2014 - 21:45
Puissance publique
La société française est une société bloquée. La bureaucratie à scléroser le système économique.
Une révolution culturelle est nécessaire.
Nos élites politiques et administratives ne sont plus à la hauteur de la situation