En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

03.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

06.

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

07.

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 10 heures 26 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 12 heures 5 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 14 heures 58 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 16 heures 6 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 17 heures 19 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 17 heures 45 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 19 heures 1 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 19 heures 9 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 19 heures 33 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 11 heures 6 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 12 heures 20 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 16 heures 24 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 16 heures 56 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 17 heures 37 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 18 heures 44 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 19 heures 8 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 19 heures 34 min
© Reuters
© Reuters
Revue de blogs

Blogs et réseaux sociaux : Hong Kong manifeste, la Chine censure

Publié le 30 septembre 2014
Hongkong connaît les plus importants troubles civils depuis son passage sous tutelle chinoise en 1997. Cette mobilisation dénonce la décision de Pékin, fin août, de limiter le choix du futur chef de l'exécutif local.
Claire Ulrich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hongkong connaît les plus importants troubles civils depuis son passage sous tutelle chinoise en 1997. Cette mobilisation dénonce la décision de Pékin, fin août, de limiter le choix du futur chef de l'exécutif local.

Le mouvement a son hashtag, OccupyCentral, signifiant le centre-ville et civic square, où une manifestation pro-démocratie d'étudiants a été brutalement réprimée samedi et a provoqué depuis une mobilisation générale des Hongkongais. Il a déjà son logo : un simple parapluie, celui qui sert aux manifestants à se protéger des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

Le mouvement des parapluies est d'une ampleur sans précédent à Hong Kong, comme le montre une capture aérienne par drone, mais le chef Leung Chun-ying de l'exécutif de Hong Kong, ce mardi matin, refuse de céder aux revendications, comme on pouvait s'en douter.

 

Pékin demande aux pays étrangers "de ne pas s'immiscer". Pendant ce temps, les réseaux sociaux de Hong Kong, comme les très populaires Instagram et Twitter, débordent. C'est un moment clé. 

 

Photo du compte Facebook du mouvement "Occupy Central"

Sur le compte Facebook du mouvementdes livestreams permettent de voir en temps réel du monde entier différents lieux clefs des manifs. Après trois jours de manifestations, les Hongkongais sont fiers d'être la seule manifestation sans voitures brulées, vitrines brisées et d'aller jusqu'à trier les bouteilles en plastique après avoir défilé. Shanghaiist, le grand blog historique des news de Chine en anglais, publie sur son compte Facebook depuis la Chine et avec une certaine fascination les photos et propos des manifestants, soudain rendus euphoriques par l'explosion de la tension. "Qu'ils viennent avec leurs chars. je serai en première ligne !", jure une dame âgée.

Les Hongkongais aiment Instagram. Une carte peuplée des innombrables photos envoyées depuis les manifestations sur ce réseau constitue un minute-par-minute des événement. La Chine, sans surprise, a donc bloqué Instagram et toute mention des manifestations sur les réseaux sociaux en Chine. Le Global Post publie les "21 photos des manifestations que la Chine ne veut pas que vous voyiez".

Vox ne croit pas que la Chine puisse, sous les yeux du monde entier, lancer les répressions qu'elle se permet en Chine continentale et au Tibet  et remarque "qu'elle pourrait payer aujourd'hui le fait d'avoir expulsé ou refusé des visas à de nombreux journalistes et correspondants étrangers ces derniers temps. Ils se trouvent actuellement tous à Hong Kong, justement, et sont fins connaisseurs du PC chinois".

La crise est politique. Les Hongkongais demandent à la Chine de respecter son engagement d'élections libres et démocratiques en 2017, mais les réseaux sociaux, à Hong Kong, depuis des années, révélent à intervalles réguliers la tension croissante provoquée par des causes plus banales, quotidiennes, dans une ville envahie par les Chinois du continent. Une vidéo d'une altercation dans le métro entre passagers hongkongais et une visiteuse chinoise, qui laisse son enfant manger dans le wagon (chose interdite à Hong Kong) est éloquente et avait été vue plusieurs millions de fois en 2012.

Les tensions qui s'accumulent depuis des années face à l'invasion sont multiples : la concurrence pour l'entrée dans les universités et la course à l'emploi, le tourisme des maternités, la hausse des prix, le pillage par les Chinois des produits alimentaires. Une page Facebook spéciale a été créée par des Hongkongais pour protester contre le tourisme des maternités des Chinoises qui viennent accoucher à Hong Kong pour que leur bébé obtienne un titre de séjour à Hong Kong. Un citoyen hongkongais, en 2012 toujours, avait créé un forum en ligne, Baby Kingdom, pour les parents furieux de voir des milliers de Chinois du continent dévaliser leurs rayons, et surtout le rayon des laits et aliments pour bébés, à chaque crise alimentaire chinoise. Expat Arrival, site pour les expatriés, a constaté la hausse vertigineuse des loyers entrainée par l'invasion des Chinois de Chine. Les locaux ont d'énormes difficultés à se loger. Le Spectator a analysé par les chiffres les inégalités créées par cette cohabitation difficile à Hong Kong. 

Photo @poyea via Global Post

Au printemps dernier, un petit film de science-fiction hongkongais a été censuré en Chine (mais vu 700 000 fois sur YouTube ailleurs). Il s'appelle : "Dans 33 ans, Hong Kong sera détruite". Le film envisageait une chute d'astéroide sur Hong Kong. Il n'avait pas envisagé une "révolution des parapluies".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 02/10/2014 - 02:55
Les dernières dictatures socialistes sont menacées par des
manifestations pacifiques, partout dans le monde! La France gauchiste devrait se méfier, car les mêmes causes produisent les mêmes effets: remplacement de population, incompétence économique, censure médiatique, choc de civilisations...bientôt une révolution des parapluies contre Manuel Gaz?...
zouk
- 30/09/2014 - 10:08
Hong Kong
Dommage, la page 2 est inaccessible