En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 9 heures 26 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 10 heures 35 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 11 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 14 heures 6 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 14 heures 45 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 15 heures 55 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 16 heures 15 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 16 heures 33 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 16 heures 40 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 16 heures 59 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 10 heures 15 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 11 heures 14 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 11 heures 54 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 14 heures 18 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 15 heures 32 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 16 heures 23 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 16 heures 34 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 16 heures 50 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 17 heures 11 min
© Reuters
© Reuters
Chronique du pot aux roses

Laissons François Hollande aller au bout de sa mission : achever le système politique français

Publié le 10 septembre 2014
La vraie et seule bonne raison pour que le locataire élyséen actuel aille au terme de son bail est qu'il faut lui laisser le temps d'achever ce qui reste de fausse république dans la cinquième du nom, régime oligarchique frappé d'une paralysie désormais complète.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La vraie et seule bonne raison pour que le locataire élyséen actuel aille au terme de son bail est qu'il faut lui laisser le temps d'achever ce qui reste de fausse république dans la cinquième du nom, régime oligarchique frappé d'une paralysie désormais complète.

1 - François ne fais pas ta Valoche !

Qui se ressemble s'assemble, paraît-il. La maxime laisse peu de raisons à François Hollande de se plaindre de l'attitude de Valérie, Valoche en langage populaire. Les quelques pages que j'ai pu feuilleter de la bluette de cette ex midinette élyséenne sont assez inquiétantes. On a en particulier l'impression que Mou-Président et sa première concubine de l'époque ne sont jamais à moins d'un mètre d'un tube de tranquillisants ou de somnifères. Ce doit être à cela qu'il faut attribuer l'effervescence du pouvoir. Plus amusante est la révélation que les femmes du gouvernement ont été choisies sur photo et catalogue...

Admirable d'abnégation, le dernier carré de la presse socialo-compatible prend maladroitement la défense de son ancien champion. On attente à la dignité présidentielle, on l'attaque sous la ceinture, etc. Mais non mes amis, telle n'est pas la bonne manière de voler au secours d'Air Hollande One, un avion digne de figurer dans la flotte de Malaysia Airlines.

La vraie et seule bonne raison pour que le locataire élyséen actuel aille au terme de son bail est qu'il faut lui laisser le temps d'achever ce qui reste de fausse république dans la cinquième du nom, régime oligarchique frappé d'une paralysie désormais complète. La droite risquant de refuser de cohabiter après une dissolution, Hollande n'a plus qu'une solution : éviter à tout prix le retour aux urnes. Il devra donc céder aux diktats des aubrystes et montebourgeois de tout poil. Le vote de la confiance, le 16 septembre prochain, n'est pas gagné et Valls va devoir avaler son maroquin. Bref, nous sommes entrés dans l'inertie totale.

Du reste, notre Dernier ministre a trouvé un argument magnifique pour refuser d’en appeler aux électeurs : ces cochons de votants sont dangereux car ils s'apprêteraient à élire Le Pen, "aux portes du pouvoir". Si on voulait accréditer l'idée que le Front national est prêt à gouverner, on ne s'y prendrait pas autrement. Bravo, Manuelito, on retrouve le brillant communicant de Jospin. Dans ces conditions, l'argument de 2002 qui servit à la gauche à voter pour Chirac devrait conduire Hollande à ne pas se présenter en 2017 puisque sa présence au deuxième tour permettrait à Marine Le Pen de découvrir les charmes de la rue du Faubourg Saint Honoré. Plafonner à 46 % dans les sondages face au Front national : je dois avouer que je ne m'attendais pas à une performance pareille !

En réalité, la démission à brève échéance d'Hollande et l'élection consécutive probable d'un président issu de l'UMP aurait un gros inconvénient : le processus de déréliction de l'oligarchie française, hybride de technocratie européenne, de bureaucratie hexagonale et de règne des lobbies n'est pas achevé.

Si un chef de l'Etat de droite, encore attaché à défendre ce système (hélas ils le sont tous), arrive demain au pouvoir, son impopularité serait presque aussi prompte que celle de Hollande et il n'y aurait plus alors comme alternative que la victoire du FN. Laissons donc à l’ex de Valoche le temps d'empoisonner l'hydre qui nous gouverne. Ainsi, la droite républicaine n'ira pas se brûler les ailes à tenter l’ultime sauvetage de cette chimère moribonde.

2 - Ô dents en emportent le flan

François Hollande a une dent contre les pauvres, nous dit son ancienne Val-carie. C'est le bête du "j'ai vos dents" colportent aussitôt ses adversaires qui lui promettent oeil pour oeil dent pour dent.

3 -  Draghozel, l’homme qui parle à l’oreille de Merkozi

Nous sommes sauvés, Draghi aurait enfin décidé d'activer la planche à billets, la vraie, imitant les banquiers centraux d'Amérique, du Japon et d'Angleterre pour fournir la monnaie de singe qui a désormais cours dans la jungle capitaliste mondiale.

Depuis deux ans, le prestidigitateur de Francfort annonce avec force acronymes des mesures sans effet sur la croissance : d'abord un "SMP" (Securities Markets Programme) de plus de 200 milliards d'euros et en septembre 2012, un "OMT" (Outright Monetary Transactions) qui n'a eu aucune suite significative. On connaît le premier obstacle politique et juridique : les Allemands, Tribunal constitutionnel en tête, s'opposent au rachat direct des dettes publiques. Il faut donc passer par des constructions alambiquées où le soutien donné aux banques se transmet trop lentement et trop peu aux Etats et aux entreprises. Mais la difficulté la plus importante tient au fait qu'il y a trop de distance entre la levée du véritable handicap qui pèse sur la croissance européenne : la surévaluation de l'euro et le système complexe de rachat de créances envisagé. Le handicap de compétitivité accumulé par les économies sud-européennes ne serait combattu que par une forte dévaluation (la dépréciation en cours est encore loin d’y suffire) et une action déterminée de la BCE en ce sens, ce à quoi s'opposent aussi les Allemands dont le commerce extérieur se satisfait des parités actuelles. Bref, le providentiel secours de Draghi, ultime planche de salut espérée par Hollande, restera un espoir vain.

4 - Thévenoud : la cage aux phobes

Démissionnant d'un PS qui ne réclamera son départ de l'Assemblée que pour la forme, Thévenoud pourra continuer à voter pour Valls et consorts. On devine l'accord tacite. Nous l’avions mal compris, le pauvre garçon est en fait atteint de phobie fiscale et administrative. Un peu comme les Français sont atteints de phobie gouvernementale.

La manière dont son épouse, victime expiatoire, est traitée justifierait pourtant qu'il se joigne aux rangs des défiants et des abstentionnistes. Mais les partis de gouvernement manquent de rebelles et c'est l'insuffisance de frondeurs qui fait monter le Front.

Au sujet du vénérable principe d’égalité entre citoyens et de cette hilarante affaire, un ami me signale un entrefilet de Ouest France en date du lundi 10 mai 2010 : "Guingamp : il « oublie » les impôts : un an de prison ferme".

A lire de l'auteur de cet article : "Français, prêts pour votre prochaine révolution ?", de Serge Federbusch, publié chez Ixelles, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 15/09/2014 - 06:57
Changer de république, je veux bien mais pour Quoi?
Le problème n'est pas la V eme république, ce sont les hommes qui sont actuellement élus. En France aucun parti ne trouve d'accord avec un autre, aussi le système à 2 tours me semble la moins mauvaise solution.
Au Gorille, je suis d'accord chaque intervention Ganesha nous ressert du " capitalisme financier" expression toute faite, qui lui évite d'avoir des arguments. S'il était en vie dans 100 ans il nous parlerai encore e l'écroulement de cet affreux capitalisme financier. Ce système existe depuis la nuit des temps. Mon cher Ganesha , les capitaux servent à créer de entreprises donc de emplois, mais vous avez du mal a l'intégrer. Je vous vois bien fonctionnaire, payé par qui ? Ces horribles entreprises capitalistes via leur impôts et les charges sociales qu'elle paient plein pot pour des gens comme vous et moi .
DES VESSIES POUR DES LANTERNES
- 12/09/2014 - 00:10
cynique
mais pas impossible , dejà les ciments Lafarge ( Suisse) et Alstom (usa) nous ont quitté . Les emplois vont suivre ...
Ne vas t 'on pas assister au pillage de nos plus belles entreprises ?

Délocalisez , mondialisez ,rationalisez, optimisez les profits ,socialisez les pertes ,vendez , sans oublier d'épaissir le millefeuille le mammouth le social et le socialo
Ah les cons !
Voilà on y est. !!!
Ganesha
- 11/09/2014 - 11:21
Robinson Crusoe
Cher Gorille, le barbu qui se nourrit de noix de cocos, c'est vous : si vous n'êtes pas au courant de se qui se passe actuellement dans l'économie mondiale, je ne vais pas passer ma matinée à vous l'expliquer : vous lirez les journaux à votre retour. Courage...ou, en y réfléchissant : votre île, c'est probablement le paradis !