En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 4 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 5 heures 22 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 7 heures 2 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 8 heures 8 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 10 heures 47 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 11 heures 6 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 11 heures 47 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 14 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 5 heures 5 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 6 heures 12 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 7 heures 37 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 10 heures 10 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 10 heures 59 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 11 heures 20 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 12 heures 12 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 13 heures 11 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 13 heures 54 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 14 heures 31 min
Revue de presse people

Christiane Taubira : les feux de l’amour au ministère ? Valérie Trierweiler : pas prête à couper les ponts, Brigitte Bardot : mieux vaut l’avoir en poster que comme mère

Publié le 14 juin 2014
Mais aussi la vérité sur la “sex-tape” qui a failli coûter sa carrière à Franck Ribéry, Jay-Z et Beyoncé séparés pour “ prendre du recul ”, comment Mick Jagger se console de la disparition de L’Wren Scott, et, et, et… le divorce de Melanie Griffith et Antonio Banderas. Sale temps pour les amours dans la revue de presse people !
Barbara Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi la vérité sur la “sex-tape” qui a failli coûter sa carrière à Franck Ribéry, Jay-Z et Beyoncé séparés pour “ prendre du recul ”, comment Mick Jagger se console de la disparition de L’Wren Scott, et, et, et… le divorce de Melanie Griffith et Antonio Banderas. Sale temps pour les amours dans la revue de presse people !

 

Un peu de foot, pour démarrer du bon pied ? Au moment où démarre la Coupe du monde, c’est bien le moins qu’on puisse faire, d’autant qu’on a quand même frôlé le méga scandale planétaire. Un peu plus et, pffffft !, finie la carrière de Ribéry ! Oh, mais qu’est-ce que s’est-il donc passé encore ?

 

Ribéry pris en flagrant délit de plaisir

“ Alors qu’il n’avait pas encore déclaré forfait pour la Coupe du monde (…), Franck (Ribéry) s’est accordé quelques jours off sur la French Riviera, raconte “ Closer ”. (…) Le lundi 2 juin, sur la terrasse de sa suite (à l’hôtel Martinez de Cannes), le footballeur  a été filmé à son insu, pris en flagrant délit de plaisir dans son jacuzzi en compagnie d’un joli brin de fille. (…) Le hic, c’est que l’auteur de ce petit film chaud (…) a rapidement vendu la mèche et fait le tour des médias pour proposer la vidée de la “ sex tape ”. Mises au courant des exploits extraprofessionnels de son joueur superstar, les hautes instances de la Fédération française de football et Jean-Pierre Bernès (son agent) l’ont convoqué d’urgence et l’ont sommé de donner des explications pour s’éviter une nouvelle affaire à quelques jours du lancement de la Coupe du monde ”. Et alors ? Et alors !

 

“ On appelle ma femme tout de suite ! ”

“ Décontenancé, surpris, le joueur de 31 ans a dû passer aux aveux, poursuit le people. “ On appelle ma femme tout de suite ! ” a-t-il lancé. Et, en effet, il a confessé que la jeune femme à qui il avait fait l’amour n’était autre que son épouse, Wahiba. Alors pourquoi le mateur-réalisateur ne l’a-t-il pas reconnue ? Tout simplement parce que Mme Ribéry — désormais blonde — sortait d’une cure de remise en forme. Heureux d’avoir retrouvé, après plusieurs jours d’absence, la femme qu’il a épousée voilà maintenant dix ans, Franck Ribéry a donc célébré ces retrouvailles comme un roi dans un palace ”. Et s’est, comme il se doit, acquitté de son devoir conjugal… Pfiou, on a eu chaud !

 

Comment Mick Jagger se console de la perte de L’Wren Scott

C’est la semaine où les polissons se font choper dans les hôtels, on dirait… La situation de Mick Jagger est toutefois assez différente de celle de Franck Ribéry, qui n’est pas un jeune veuf, lui… “ Trois mois. C’est tout ce qu’il aura fallu à Mick Jagger pour remplacer sa compagne L’Wren Scott, qui a mis fin à ses jours le 17 mars dernier. Durant les quelques jours qui ont suivi sa disparition, le chanteur des Stones s’était montré plus qu’abattu, refusant de s’alimenter et même de parler, ce qui avait conduit le groupe à annuler ses dates australiennes. Mais du 1er au 3 juin, voilà que Mick est apparu sous un tout autre jour à Zürich, sur la terrasse de l’hôtel où il est descendu, et en fort bonne compagnie. Une brune visiblement beaucoup plus jeune que lui, avec laquelle les gestes échangés prouvent qu’il s’agit bien plus que d’une simple amie ”. Pour avoir vu les photos publiées par le mag, on vous le confirme : la petite brunette aux côtés de Mick est beaucoup, beaucoup plus jeune que lui et visiblement très, très proche de lui…

 

La sœur de L’Wren Scott accuse : “ Il ne changera jamais ”

“ Les images du bonheur de Jagger en ont choqué plus d’un, poursuit le mag. A commencer par Jan Shane, la sœur de la styliste, qui n’a pas hésité à accuser le leader des Stones : “ Les gens se demandent pourquoi L’Wren était si dépressive ? La fille de Mick prétend qu’il a toujours le cœur brisé, et puis vous voyez ces photos… il ne changera jamais ”. (…) Selon les proches (du rocker) : “ C’est Mick Jagger et il est célibataire. Donc il s’amuse ”. Une autre source avance un début d’explication : “ Certains hommes noient leur chagrin dans l’alcool. Lui le noie dans les femmes ” ”. Mouais… ptêt bien que c’est ça… Ca n’en reste pas moins assez triste et moche, tout ça.

 

Jay-Z : et une maîtresse de plus, une !

Triste et moche, ce qui se passe entre Jay-Z et Beyoncé ? Une chose est sûre : ça s’arrange pas ! “ Depuis la liaison dont l’accusait Solange Knowles début mai, nous informe “ Closer ”, le rappeur aurait en plus fait la conquête de Casey Cohen. D’après l’hebdomadaire “ In Touch ”, la jeune femme de 28 ans, serveuse dans un bar new-yorkais, a rencontré le rappeur à plusieurs reprises. “ Il lui rend visite sur son lieu de travail, assure un témoin. Il la voit deux fois par mois ”. Avant elle, en octobre, il y a eu le flirt avec Miss Belgique, Claudia Scheelen, dans un club à Anvers. L’été d’avant, Liv, un mannequin. En 2011, Shenelle Scott, qui a affirmé avoir eu un fils avec lui. Et Jazmine Cashmere, qui s’est dite enceinte avant de recevoir 3,1 millions d’euros pour disparaître ”. Heu, on veut pas dire, Beyoncé, mais, si tout ça est vrai, tu attends quoi pour le foutre à la porte, le Jay ?

 

Jay-Z et Beyoncé séparés pour “ prendre du recul ”

D’après le people, Jay-Z et Beyoncé auraient “ consulté Chris Rosenthal, le thérapeute qui a aidé Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones. Et décidé, histoire de prendre du recul, de vivre un temps séparément, elle à Scarsdale, dans l’état de New York, lui à Manhattan. A voir le visage fermé de Beyoncé (et comme en attestent des clichés publiés dans “ Voici ”), leurs efforts semblent n’avoir servi qu’à repousser l’inéluctable. Quoi qu’il en soit, impossible pour l’un et l’autre de mettre de la distance entre eux ces prochaines semaines. Car du 25 juin au 6 août, ils doivent faire dix-neuf concerts ensemble dans le cadre de leur tournée, “ On the Run Tour ”. Après, ils pourront se dire bye-bye… ” Hou, ça va être chaud et sympa, cette tournée d’été !

 

Melanie Griffith et Antonio Banderas, c’est fini

Et puisque nous en sommes à parler infidélité et frasques en tout genre, c’est désormais officiel : après dix-huit ans d’amour, Melanie Griffith et Antonio Banderas ont décidé de divorcer. Cette nouvelle, raconte “ Voici ”, “ a surpris jusqu’à leurs proches : “ Ils ont traversé des mauvaises passes, confie un de leurs amis au site “ People ”, mais je n’aurais jamais pensé que cela puisse arriver. Il y avait tellement d’amour entre eux ”. De l’amour, certes, mais aussi des problèmes. En 2012, déjà, le couple avait été proche de la rupture. Après avoir appris qu’Antonio avait batifolé avec une jeune femme au Mexique, Melanie avait retiré son alliance pendant des semaines… S’ils s’étaient retrouvés, leur amour n’était plus aussi fort qu’au moment de leur rencontre, en 1995, sur le plateau de “ Two Much ”. Elle le trouvait volage et trop absent, il ne supportait plus sa jalousie et ses recours abusifs à la chirurgie esthétique. Ils ont donc décidé de divorcer à l’amiable ”. Snif.

 

Melanie ou les ravages de la chirurgie 

C’est triste à dire, mais quand on voit les ravages de la chirurgie sur le visage de Melanie, on ne peut pas s’empêcher de comprendre Antonio… “ Closer ”, qui ne s’embarrasse pas trop de manières, a d’ailleurs choisi d’illustrer l’annonce du divorce par des clichés de Melanie sortant de chez le coiffeur, le cheveu plat et mouillé, la figure figée et la bouche très, très en cul-de-poule. Misogyne, “ Closer ” ? “ Voici ” n’est guère plus tendre, qui montre le couple, côte à côte, lui, beau à croquer, malgré ses rides et sa chevelure poivre et sel, elle, effrayante, paraissant trois fois son âge, malgré les signes évidents de petites retouches prétendument “ esthétiques ”. Mais le mag publie également une série de photos dévoilant en parallèle l’évolution physique de l’actrice et celle de son homme. Verdict : “ Elle, c’est de pire en pire. Lui, c’est de mieux en mieux ”. Et c’est malheureusement vrai. Ah la la, c’est sûr qu’on n’est pas aidées, nous les femmes, pour résister au travail du temps ! Pour peu qu’ils se surveillent un peu, nos amoureux, eux, souvent, embellissent encore avec les années. C’est vrai qu’à ce jeu-là, la partie reste assez inégale… mais à trop faire jouer le bistouri, on vous le dit, elle est perdue d’avance !

 

Communiqué : “ Valérie Trierweiler veut redevenir normale ”

Naturelle ou “ nature ”, Valérie Trierweiler ? D’après “ Elle ”, qui lui consacre une “ enquête ” de quatre pages, “ Depuis qu’elle a quitté l’Elysée, brisée par les révélations de “ Closer ” et la glaciale indifférence du Président dans son communiqué de rupture, Valérie Trierweiler ne semble aspirer qu’à une chose : redevenir normale. “ J’ai 49 ans et j’ai passé seulement dix-neuf mois à l’Elysée. je n’ai pas perdu l’habitude du quotidien ”, observe-t-elle. Elle a retrouvé son appartement de la rue Cauchy dans le 15e arrondissement de Paris. Elle fait du sport tous les matins, se programme des déjeuners avec de vieilles copines, fait ses courses rue Saint-Charles, regarde des films avec le plus jeune de ses trois fils, âgé de 17 ans… (…) C’est elle qui a envoyé en février un texto à Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, pour congédier les deux policiers postés en bas de son immeuble, faisant ainsi sauter les derniers verrous d’une vie sous surveillance ”.

 

Valérie Trierweiler veut-elle vraiment redevenir normale ?

Convaincu par les déclarations de l’ex-Première dame, “ Elle ” ? Padtafait, visiblement… “ Pour autant, s’interroge le mag, l’ex-Première dame peut-elle redevenir anonyme ? Et, surtout, le veut-elle ? (…) Le 4 juin dernier, quand elle tweete : “ Heureuse de ne pas avoir à serrer la main de Poutine… ”, Valérie Trierweiler montre (…) qu’elle n’est pas prête à quitter les feux de l’actualité. “ Quand on a été Première dame, on le reste à vie. Elle peut jouer cette carte pendant encore vingt ans si elle le veut. Et, après tout, cette notoriété, c’est tout ce qui lui reste ”, tranche, cinglante, une ancienne consoeur. Une notoriété au service de son image. Et vice versa. “ Je ne suis plus une personne publique désormais, je n’ai pas besoin de travailler mon image ”, assure-t-elle pourtant sur le site du Secours populaire. Mission humanitaire après mission humanitaire, elle pourrait laisser croire le contraire ”. Effectivement…

 

Valérie Trierweiler pas prête à couper les ponts

“ Valérie Trierweiler prétend qu’elle va rester en dehors du marigot de la politique et de l’actualité française. Professionnellement, en tout cas, poursuit “ Elle ”. Entretiens avec des personnalités, grands reportages, notamment en Centrafrique, ou au service des associations qu’elle soutient. Elle espère une émission à la télévision et déjeune avec des producteurs. “ Je vis au jour le jour, sans me projeter ”, confie-t-elle. (…) Elle s’est fixé septembre comme horizon pour décider de son avenir professionnel. En attendant, elle réinvestit son appartement. C’est là (…) qu’elle reçoit ses anciens collaborateurs et amis de l’Elysée, comme Patrice Biancone, son ex-directeur de cabinet, devenu conseiller de François Hollande, et Stéphane Ruet, le photographe officiel de l’Elysée. Preuve que les ponts n’ont pas tous été coupés. Dans le couloir qui mène à son salon, les cartons de l’Elysée n’ont pas été déballés. Sans doute n’a-t-elle pas eu le temps. Ou est-ce la banale illustration de sa difficulté à tourner la page ? ” Bonne question…

 

Christiane Taubira : le mystérieux “ conseiller spécial ”

Et puisqu’on parle de question, “ Closer ” en soulève une, à sa façon… “ Divorcée de Roland Delannon, le père de ses quatre enfants, indique le people, la garde des Sceaux s’est livrée en janvier dernier à d’étonnantes déclarations dans “ Paris-Match ” : “ Je souffre d’un chagrin d’amour. Je souffre de remords. Je suis toujours amoureuse de mon mari ” (voir la RP du 3 janvier). Pourtant, un homme en costume-cravate et petites lunettes s’est immiscé depuis quelque temps dans son premier cercle. Il s’agit de Jean-François Boutet, son “ conseiller spécial ”. Ne le cherchez pas longtemps au ministère, car l’homme de 57 ans n’y passe pas tous les jours. Jean-François Boutet (qu’elle a connu au Parti radical de gauche) passe la majeure partie de ses journées à son cabinet d’avocat, puisqu’il est avocat à la Cour de cassation et au Conseil d’Etat. Une activité qu’il a maintenue malgré son entrée au ministère, situation qui suscite bien des critiques, certains dénonçant le “ mélange des genres ” et le risque de conflit d’intérêts ”. Pfiou, encore une histoire simple… Bon, et sinon, où veut en venir exactement “ Closer ”, hmmm ?

 

Les feux de l’amour au ministère ?

“ En mars 2013, continue le mag, “ L’Express ” écrivait que Jean-François Boutet était aussi le “ compagnon de la ministre ”. (…) Tandis qu’en réponse à “ L’Express ”, Jean-François Boutet démentait toute relation intime avec sa ministre dans un droit de réponse à l’hebdomadaire, Christiane Taubira, quant à elle, se fendait d’un tweet énervé : “ “ L’Express ” assène. Serait drôle, sauf que femme qui dérange couche forcément ”. Serait drôle, sauf que femme qui dérange aurait bien besoin, une fois n’est pas coutume, d’une épaule sur laquelle s’appuyer. Si elle n’a toujours pas d’homme dans sa vie, conclut le journal, Christiane Taubira a, en tout cas, un conseiller privilégié. C’est déjà ça… ” Hou, que c’est sibyllin, cette petite chute !

 

Brigitte Bardot ou la fibre maternelle zéro

S’il est une qualité qu’on peut reconnaître à Brigitte Bardot, c’est bien la franchise. “ Gala ”, qui l’interviewe cette semaine, le lui dit d’ailleurs en préambule : “ Brigitte, vous êtes réputée pour votre franchise. Que provoque en vous le fait d’être nouvellement arrière-grand-mère ? ” —“ Ecoutez, répond BB, moi j’ai eu un fils qui n’a pas provoqué en moi un développement terrible de la fibre maternelle — ce n’est pas de ma faute…—, mais je trouve ça mignon ”. —“ Comment avez-vous apprécié la nouvelle ? ”, embraye le mag. —“ Concernant mon arrière-petite-fille, je suis attendrie parce qu’elle est très mignonne, très jolie. J’ai eu des photos par l’intermédiaire de mon fils. Mais mes petites-filles ne parlent pas très bien le français, même pas du tout, donc, j’ai des rapports très lointains avec cette descendance installée en Norvège ”. Cette “ descendance ” ? Wow, en voilà une façon de parler de sa famille ! On comprend que les “ rapports ” soient “ très lointains ”. C’est peut-être pas par hasard, d’ailleurs, si le fils de Brigitte est parti s’installer en Norvège…

 

BB : mieux vaut l’avoir en poster que comme mère (et comme grand-mère !)

“ Pourquoi ne pas les accueillir pour un séjour tropézien ? ” demande “ Gala ” à l’ex-idole des sixties. “ Je ne sais pas… Je n’en ressens pas l’envie. Voilà. Mais la porte est ouverte. S’ils en manifestaient l’envie, je ne dirais pas non. J’ai beaucoup d’affection, de tendresse, mais je n’ai pas eu de liens physiques avec mes petites-filles. Je ne les ai pas serrées dans mes bras. Je ne les ai pas vues grandir… Ajouté à la barrière de la langue… Il serait difficile de se comprendre ”. C’est sûr, enfin, ça n’a pas l’air de te tourmenter plus que ça, hein, Brigitte ? Entre ta famille et les animaux, tu as fait ton choix. Sur ce, on vous souhaite un joli week-end — et que l’amour que vous portez à votre chien ou votre chat ne vous prive pas de dire aux vôtres combien vous tenez à eux, hmmm ?

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
papamadi
- 19/06/2014 - 09:34
people!
tiens! Atlantico fait dans le Closer, maintenant? après 3 pages, résumons nous : "circulez, y a rien à voir"!
ISABLEUE
- 16/06/2014 - 15:57
on est tous d'accord
La Lambert est une vacharde.
Connait-elle la vie de BBardot pour la critiquer ? De quoi je me mèle de toujours juger ??
elle est journaliste, la Lambert ou bonne soeur ??
opossum
- 15/06/2014 - 10:42
@laparisiennedecrete
Merci de votre invitation à la prudence. Mais...1) je n'ai rien personellement contre madame Lambert. 2) J'aime Atlantico, et serais désolé de ne plus pouvoir le lire. 3) Je déteste les polémiques qui ne mènent à rien. Il me suffit d'avoir le droit d'exprimer mon opinion, sans vouloir blesser, et sans désirer être le point départ de réponses et reréponses sans fin (ce qu'on nomme je crois un "thread" ?) motivées par la rage d'avoir raison. Je pense que ma nationalité allemande se prète mal à ce petit jeux, qui me fatigue tellement dans les duels que je peux suivre sur tant de médias francais (ici, problème de cédille sur mon clavier allemand). Mais, encore une fois, merci de votre amicale mise en garde.