En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

06.

Coronavirus : l’après crise sera violente

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

ça vient d'être publié
décryptage > International
Le bon vieux temps ?

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

il y a 32 min 33 sec
décryptage > International
Enseignements

Si l’union (européenne) fait la force, mais comment survivent la Corée du Sud, Taïwan… dans la compétition internationale ?

il y a 1 heure 9 min
décryptage > International
Règles strictes

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

il y a 1 heure 58 min
décryptage > France
Libertés publiques

Non la démocratie n’a pas été dissoute en France. Mais des questions sérieuses se posent sur l’État de droit

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 1er avril en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 6 min
light > Culture
Impact de l’affaire Matzneff
Jean-Marie Gustave Le Clézio décide de quitter le jury du Prix Renaudot
il y a 14 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 16 heures 31 min
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 17 heures 12 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 18 heures 57 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 20 heures 22 min
décryptage > Science
Prouesse

Super décodeur : une machine réussit désormais à traduire des ondes cérébrales en phrases

il y a 50 min 35 sec
décryptage > Politique
Premier ministre face à la crise

Edouard Philippe joue la carte de l'humilité (et s'avère meilleur acteur qu'Emmanuel Macron)

il y a 1 heure 43 min
décryptage > High-tech
Confiance

Espionnage et renseignement par temps de Coronavirus (ou comment ne pas rater informations et matériels essentiels quand il faut même se méfier de ses alliés)

il y a 2 heures 15 min
pépites > Politique
Lucidité
Baccalauréat, confinement, élections municipales, pénurie de masques : les principales annonces d’Edouard Philippe sur TF1 sur la crise du coronavirus
il y a 12 heures 20 min
pépites > Terrorisme
Rebondissement
Meurtre de Daniel Pearl : le Pakistan annule la peine de mort d’Omar Sheikh, le citoyen britannique condamné
il y a 13 heures 57 min
light > Science
Découvertes scientifiques
Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures
il y a 15 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 16 heures 46 min
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 18 heures 31 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 20 heures 2 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 20 heures 54 min
© Reuters
© Reuters
Soupçons

Jean-François Copé soupçonné d’avoir favorisé ses proches : le président de l'UMP riposte, le parti divisé

Publié le 27 février 2014
L’hebdomadaire Le Point assure ce jeudi 27 février que le président de l’UMP a fait appel à une agence de communication pendant l’élection présidentielle de 2012 fondée par deux de ses proches pour fournir des prestations à l'UMP.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’hebdomadaire Le Point assure ce jeudi 27 février que le président de l’UMP a fait appel à une agence de communication pendant l’élection présidentielle de 2012 fondée par deux de ses proches pour fournir des prestations à l'UMP.

C’est une affaire potentiellement embarrassante pour Jean-François Copé, le président de l’UMP. Selon Le Point, ce dernier aurait fait appel à une agence de communication, appartenant à deux proches, pour l’organisation de meetings de la campagne présidentielle, en 2012. Montant de la facture : 8 millions d’euros, et des prestations que l’hebdomadaire explique surfacturées.

Selon les documents dont Le Point dit avoir eu connaissance, Event & cie, filiale événementielle de Bygmalion, a organisé des meetings dans toute la France a des tarifs très élevés, en 2012. "Lors des meetings, les frais de traiteur, de retransmission vidéo et d'éclairage atteignaient parfois le double des tarifs habituels !", écrit l’hebdomadaire. Toujours selon Le Point, au sein même du parti certains qualifieraient l’affaire de "hold-up".

Derrière Bygmalion, créée en 2008, se trouvent des proches de Jean-François Copé, qualifié "d’amis" par l’hebdomadaire : Bastien Millot et Guy Alves. Ils ont travaillé plus de dix ans à ses côtés, à la mairie de Meaux puis à son cabinet, chaque fois où il a été ministre.

D’après Le Point, un autre actionnaire de la société serait une SARL basée au Luxembourg. Derrière celle-ci se dissimule un holding familial d'Emmanuel Limido, un gestionnaire de fonds très lié au Qatar. Or, en 2006 et 2007, Jean-François Copé, qui était ministre du Budget du gouvernement Fillon, avait donné son accord à la vente au Qatar de deux joyaux immobiliers de l'Etat. Dans ces deux transactions, l'intermédiaire n'était autre que le fonds d'investissement dirigé par Emmanuel Limido. "Un mélange des genre", écrit Le Point.

A LIRE AUSSI - Finances de l'UMP : ce qu'il y a vraiment dans Le Point sur Jean-François Copé et son entourage, et leur réponse

Jérôme Lavrilleux, le directeur de cabinet du président de l’UMP, a dénoncé ce jeudi sur BFMTV "des mensonges complètement fabriqués", rapporte FranceTVInfo. Il a ensuite précisé que Jean-François Copé allait porter plainte pour diffamation. Interrogé par iTélé, ce dernier dénonce un "coup monté lamentable" ajoutant que c'était "absolument immonde".

Il met également en cause directement le directeur de la publication de l'hebdomadaire : "[...] Il y a derrière ça, un homme, Franz-Olivier Giesbert, qui depuis des mois et des mois nous attaque, Nicolas Sarkozy comme moi même, pour nous détruire". Ce même directeur de la publication lui a répondu, le jour même, dans un édito : "En me désignant pour faire diversion et en prenant toute la droite en otage, Nicolas Sarkozy compris, Jean-François Copé est tombé, une fois encore, dans le comique involontaire"

A droite, la discrétion est de mise. Interrogé jeudi matin, Alain Juppé et Eric Woerth sont restés relativement discrets sur le sujet, le premier renouvelant "sa confiance" à Jean-François Copé, et le second assurant qu'il n'avait pas d'information. A l'UMP toutefois, certains ont fait entendre un tout autre son de cloche, notamment le député Lionel Tardy. Sur son compte Twitter, il affirme ce jeudi que "tout le monde savait" : 

@LePoint #UMP Tout le monde savait pour @jf_cope : c'est la raison pour laquelle je n'ai pas participé au #Sarkothon http://t.co/RlYng7dUO0

— Lionel TARDY (@DeputeTardy) February 27, 2014

 

Un tweet d'un député de l'UMP, proche de François Fillon, qui a fait bondir à droite. Jérôme Lavrilleux, le directeur de cabinet de Jean-François Copé a annoncé sur RMC une plainte à venir contre Lionel Tardy.

Via le compte Twitter d'iTélé, Guy Alves, le PDG de Bygmalion, assure, lui, qu'il n'a "rien à cacher" et qu'il compte bien répondre "juridiquement à ce qui est écrit dans le papier", ajoutant que "l'UMP choisit ses prestataires et décide du montant qu'il les paye". 

Guy Alves, PDG de Bygmalion, mis en cause dans l'affaire #Copé : "l'#UMP choisit ses prestataires et décide du montant qu'il les paye"

— itele (@itele) February 27, 2014
Depuis le Salon de l'Agriculture, François Fillon n'a pas souhaité entrer dans les détails de cette "affaire Copé". "Je n'ai pas de commentaire à faire, je ne connais rien à cette affaire. J'ai eu Jean-François Copé au téléphone ce matin, il m'a dit qu'il démentait tout, je n'ai pas de raison de ne pas le croire. (...) Pour moi, ce n'est pas un sujet" a expliqué le l'ex-Premier ministre.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
En savoir plus
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

06.

Coronavirus : l’après crise sera violente

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires