En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Enquête

Un cabinet noir fouillerait illégalement les archives de Nicolas Sarkozy, l'Elysée dément

Publié le 30 octobre 2013
L'information est révélée par "Valeurs Actuelles" dans son numéro du 1er novembre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'information est révélée par "Valeurs Actuelles" dans son numéro du 1er novembre.

L’Élysée dispose-t-elle d'un "cabinet noir" pour enquêter illégalement sur Nicolas Sarkozy et les affaires qui l'ont touché de près ? Selon Valeurs Actuelles, qui révèle l'information dans son numéro du 1er novembre, une cellule serait chargée de fouiller dans les archives de l'ancien président de la République. Une procédure totalement hors-la-loi. C'est Bernard Muenkel, l'ancien chef du service des télécommunications et de l'informatique de l'Élysée, qui détaille l'affaire.

Il raconte comment il a été convoqué dans le bureau d'Eric Bio-Farina, commandant militaire de l'Élysée, afin d'effectuer des recherches dans les archives de Nicolas Sarkozy pour retrouver trace, entre autres, de documents ayant trait à Bernard Tapie et de l'arbitrage dont il a bénéficié. Les noms de Jean-Louis Borloo, Christine Lagarde et des juges Bredin, Mazeaud et Estoup sont notamment cités. Or, comme le raconte Bernard Muenkel, seul l'ancien chef de l'Etat a accès à de tels documents, censés être remis au service des archives de l'Élysée.

Muenkel, qui ira remettre le disque dur aux archives afin que personne n'y ait accès, recevra, selon lui, à plusieurs reprises l'ordre de violer la loi mais signifiera son désaccord. Une situation qui l'amènera à perdre son emploi et à être rétrogradé pour devenir "adjoint de lui-même". Il explique : "Au début, j’avais proposé une transaction de trois mois plus mes congés pour partir et trouver un autre travail. Ils ont laissé traîner les choses et n’ont pas voulu me licencier parce que l’affaire était trop proche de la punition. Ils m’ont alors donné un petit bureau et une fausse mission : répertorier l’ensemble des prises réseau dans tous les bureaux de la présidence et faire des propositions de travaux…"

Son remplaçant se verra confier la même mission à propos d'autres affaires tandis qu'il finira par démissionner - il y a une semaine. L'Élysée n'a, pour le moment, pas réagi à la divulgation de cette information. C'est la deuxième fois que Valeurs Actuelles publie une enquête sur le sujet. C'est la diffusion du premier article, paru le 4 juillet dernier, qui a amené Bernard Muenkel à témoigner pour le journal.

Ce mercredi midi, la présidence française a démenti les informations de Valeurs actuelles qui affirme donc qu'une cellule a été créée à l'Elysée pour fouiller les archives de Nicolas Sarkozy. "La présidence de la République n'a fait qu'exécuter les réquisitions adressées par les juges d'instruction et par le Conseil constitutionnel. En aucun cas elle n'est allée au-delà des demandes des juges" dit le communiqué. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

04.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

05.

Il meurt après une relation sexuelle lors d'un déplacement professionnel, la justice estime que c'est un accident du travail

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

07.

Inégalités : petits contre-arguments aux nouvelles thèses de Thomas Piketty sur la propriété privée

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires