En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
25 ans plus tard
Comment la CIA a aidé l'Irak de Saddam Hussein à gazer l'armée iranienne
Publié le 26 août 2013
Des documents de l'agence de renseignement américaine révélés ce lundi prouvent que les Etats-Unis ont fourni à l'Irak des informations ayant garanti le succès de ses attaques chimiques contre l'Iran.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des documents de l'agence de renseignement américaine révélés ce lundi prouvent que les Etats-Unis ont fourni à l'Irak des informations ayant garanti le succès de ses attaques chimiques contre l'Iran.

Ce lundi, alors qu’un haut responsable américain évoque pour la première fois des "signes forts" montrant que la Syrie a eu recours à des armes chimiques, Foreign Policy révèle que 25 ans plus tôt les services de renseignement américains ont aidé l’armée irakienne à gazer les troupes iraniennes au cours de la guerre qui les opposait. Le site s’appuie notamment sur des documents déclassifiés de la CIA et sur les témoignages de hauts-gradés. 

Le 23 mars 1984, alors que la guerre Iran-Irak bat son plein, un rapport de la CIA intitulé "Irak : utilisation de gaz innervant" (dont fait parti le gaz sarin) rapporte que l’allié officieux des Etats-Unis, l’Irak de Saddam Hussein, a commencé à expérimenter ses armes chimiques sur les troupes iraniennes. "Une fois que la production de masse commencera [probablement à l’été 1984 estime le rapport], l’Irak devrait être en mesure de produire assez de gaz innervant pour remplir 40 bombes de 250 kg par jour", peut-on lire dans ce rapport. Des armes pourtant interdites par le protocole de Genève ratifié par les Etats-Unis neuf ans plus tôt, comme le rappelle Le Monde

En 1988, les Etats-Unis ne sont cette fois pas restés passifs : ils ont délibérément fourni à l’Irak des informations décisives sur les positions des troupes iraniennes sans ignorer que le pays pouvait faire usage de son arsenal chimique. Cette année-là, quatre attaques chimiques de grande envergure causèrent des milliers de morts parmi l’armée de la République islamique d’Iran, précipitant le succès de l'Irak.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires