En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 7 heures 16 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 8 heures 5 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 8 heures 50 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 10 heures 17 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 10 heures 36 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 14 heures 1 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 14 heures 39 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 15 heures 2 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 15 heures 5 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 7 heures 40 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 8 heures 27 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 9 heures 42 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 10 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 14 heures 45 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 15 heures 3 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 15 heures 5 min
© Reuters
© Reuters
Réactions

Bernard Tapie sur France 2 : la classe politique brocarde la "théorie du complot"

Publié le 02 juillet 2013
Ce mardi, les réactions se multiplient suite à l'interview de l'homme d'affaires. Pierre Moscovici, Elisabeth Guigou ou encore Jean Peyrelavade ne croient pas en la thèse du complot.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce mardi, les réactions se multiplient suite à l'interview de l'homme d'affaires. Pierre Moscovici, Elisabeth Guigou ou encore Jean Peyrelavade ne croient pas en la thèse du complot.

Tapie a fait du Tapie. Comme à son habitude l'homme d'affaires a été théâtral. Interviewé en direct sur France 2 pendant plus de vingt minutes, il a usé de son franc-parler légendaire. Face à David Pujadas, il a réfuté toute idée d'"escroquerie en bande organisée" dans l'affaire sur l'arbitrage en sa faveur dans son litige avec le Crédit Lyonnais. Il a aussi assuré qu'il y avait "un complot" à l'encontre de Nicolas Sarkozy dans cette affaire. Mais, malgré ses bons mots, Bernard Tapie n'a pas convaincu. En effet, ce mardi, les réactions pullulent. Celles-ci viennent pour l'essentiel de la classe politique qui ne semble pas croire en sa théorie du complot.

C'est le cas de Pierre Moscovici. Le ministre de l'Economie et des Finance était l'invité de BFMTV. Pour lui, "la thèse du complot est une thèse absurde". "Nous avons suggéré au juge de prendre les mesures conservatoires qui permettraient d'assurer la réparation des préjudices", a affirmé le ministre, observant qu'un "certain nombre de faits laissent à penser qu'il y a pu y avoir eu fraude". Cela permettrait, selon le ministre, "s'il devait y avoir un recours et la nécessite de rembourser, de s'assurer que ces sommes sont disponibles". Et de souligner : "N'en déplaise à M. Tapie, dans ce gouvernement nous avons une règle c'est de respecter l'indépendance de la justice et de veiller à la protection des intérêts patrimoniaux de l'Etat".


Pierre Moscovici: dans l'affaire Tapie "la thèse du complot est absurde" - 02/07 by BFMTV

Autre réaction venue de la classe politique, celle d'Elisabeth Guigou. L'ex-ministre socialiste était conviée par LCI pour commenter l'intervention de Bernard Tapie. Et la députée a vu en l'homme d'affaires "un bonimenteur de première, il a une faconde extraordinaire". "On soupçonne un des juges de l'arbitrage d'avoir été partial. Donc quand il a été mis en difficulté là-dessus, il a organisé la confusion", a ajouté la présidente de la commission des Affaires étrangères à l'Assemblée, qui avait côtoyé M. Tapie dans le gouvernement Bérégovoy. Sur la question du complot, elle assure ne pas y croire. "Ca, c'est la stratégie de la victimisation", a-t-elle estimé. Et l'ex-garde des Sceaux de conclure : "Il faut aller jusqu'au bout, regarder si dans cette affaire d'arbitrage, il y a eu spoliation des contribuables français" et savoir "si cela a été orchestré par l'Elysée et par M. Sarkozy est une question légitime".

Enfin, Jean Peyrelavade, l'ex-patron du Crédit Lyonnais de 1993 à 2003, dénonce de son côté "les mensonges" de Bernard Tapie dans cette histoire.L'ancien banquier était ce mardi sur France Info et il a jugé "peu convaincante" l'intervention de l'ancien ministre de la Ville. "Je ne pense pas que les cris, la fureur, les emportements puissent tenir lieu d'argumentation, l'histoire qu'il raconte est toujours la même".


Peyrelevade dénonce les "mensonges" de Tapie by France Info

Reste les réactions de deux protagonistes de l'entretien. "A certains moments, j’avais plus envie de sourire que de partir en courant", a réagi David Pujadas mardi matin sur Europe1 dans l'émission de Jean-Marc Morandini. Et le présentateur de poursuivre : "Il y a beaucoup de mise en scène, de folklore dans tout ça. La prise à partie du journaliste est désormais une figure classique (..) ça fait presque parti du genre". Quant à Bernard Tapie, il s'est lui même prononcé sur sa prestation. ll a confié à L'Express avoir été "très à son aise et sûr de son dossier "face à un Pujadas, pugnace, qui avait lui aussi travaillé son sujet".  "On me dit que j'ai été bon, je veux bien le croire" a-t-il ajouté. Du Bernard Tapie dans le texte en somme. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires