En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 7 heures 9 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 8 heures 44 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 9 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 11 heures 29 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 11 heures 52 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 13 heures 13 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 13 heures 52 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 14 heures 8 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 14 heures 44 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 8 heures 5 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 9 heures 27 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 9 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 11 heures 33 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 12 heures 8 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 13 heures 59 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 14 heures 14 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 14 heures 53 min
© Reuters
© Reuters
Rhabillés pour l'hiver

Quand Nicolas Sarkozy juge Hollande "vraiment nul" et estime que Fillon est "un loser"

Publié le 07 mai 2013
Un an après sa défaite, l'ancien candidat UMP, qui dit s'inquiéter pour la France, penserait à faire son retour en politique, rapporte Le Parisien.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un an après sa défaite, l'ancien candidat UMP, qui dit s'inquiéter pour la France, penserait à faire son retour en politique, rapporte Le Parisien.

"Je serai peut-être obligé de revenir." Nicolas Sarkozy, qui part mercredi à Las Vegas où il donnera une conférence, penserait de plus en plus à faire son retour en politique, presque un an jour pour jour après sa défaite à l'élection présidentielle, rapporte Le Parisien de ce 7 mai. "Le pouvoir socialiste est en train de s'effondrer sur lui-même. Je suis extrêmement inquiet", a confié l'ancien chef de l'Etat à ses proches selon le quotidien.

Il juge François Hollande "vraiment nul" et critique notamment son "manque d'autorité". "Quand le chef ne donne pas le cap, il ne faut pas s'étonner...", aurait-il dit à propos de l'opposition entre Arnaud Montebourg et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui se serait fait insulter au téléphone par le ministre du Redressement productif. 

La situation actuelle l'inquiète : il se soucie des "1 500 chômeurs de plus par jour" et affirme que "la société est très fragile, il suffit d'une allumette". "Cela peut exploser", ajoute Nicolas Sarkozy qui n'écarte donc pas un retour à la politique, constatant des sondages en sa faveur.

Par ailleurs, l'ancien président de la République ne cache pas non plus son exaspération après les couacs à l'UMP. "Nicolas Sarkozy s'est mis 'en colère' lorsqu'il voit son ancien bras droit Claude Guéant s'expliquer sur la provenance de 500 000 euros sur son compte en banque", explique Le Lab / Europe 1. Il aurait été "atterré" que François Fillon et Laurent Wauquiez "tombent dans le piège" et dévoilent leur patrimoine. Et à en croire Le Parisien, Nicolas Sarkozy aurait qualifié François Fillon de "loser". Au temps de sa présidence, Nicolas Sarkozy désignait son Premier ministre comme son "collaborateur".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires