En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Luke MacGregor / Reuters-Dans une mosquée de Londres
Lieux de culte

Montrouge : fermeture de la mosquée contestée, une manifestation organisée samedi

Publié le 24 avril 2013
Un arrêté municipal pris en février et entré en vigueur la semaine dernière interdit l'ouverture au public de cette salle de prière pour des raisons de sécurité.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un arrêté municipal pris en février et entré en vigueur la semaine dernière interdit l'ouverture au public de cette salle de prière pour des raisons de sécurité.

Les musulmans de Montrouge vont descendre dans la rue. Une grande manifestation est annoncée samedi 27 avril afin de lutter contre la fermeture de leur mosquée par le maire de la ville. Selon Le Parisien, un arrêté municipal (disponible ici) pris en février et entré en vigueur la semaine dernière interdit l’ouverture au public de leur petite salle de prière aménagée depuis 2005 dans un ancien garage, rue Auber.

Selon  l'association Fraternité Montrouge (AFM), propriétaire et gestionnaire de la mosquée de cette ville des Hauts-de-Seine, l'arrêté n'est autre que de la "discrimination" visant la seule mosquée de la ville. Ce que dément Jean-Loup Metton, le maire UDI de la commune, expliquant qu'il s'agit d’un "problème d’urbanisme et de règles de sécurité". Toujours selon Le Parisien, l'AFM a déposé des recours auprès du tribunal administratif de Cergy, et reçu le soutien du CRCM, le conseil régional du culte musulman. Le maire de Montrouge avait déjà tenté il y a 4 ans de fermer cette mosquée en attaquant l'AFM et son président pour "pour violation aux dispositions du Code de l’urbanisme". Une procédure qui s'était soldée par une dispense de peine par le tribunal correctionnel de Nanterre, selon Al Kanz.

Selon le communiqué de l'association, une marche samedi 27 avril qui partira de la mosquée de Montrouge à 14h30 pour finir devant le parvis de l’Hôtel de Ville.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)