En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Oups
Hérault : un ado de 16 ans se fait flasher à 221 km/h au volant d'une BMW
Publié le 08 avril 2013
Le jeune homme avait emprunté la voiture de son oncle pour écouter de la musique avec un ami. Ils ont finalement décidé de partir en virée...
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le jeune homme avait emprunté la voiture de son oncle pour écouter de la musique avec un ami. Ils ont finalement décidé de partir en virée...

Un adolescent de 16 ans a été intercepté dimanche après-midi par les gendarmes alors qu’il venait d’être flashé à 221 km/h au volant de la voiture de son oncle à Pérols, au sud de Montpellier, a-t-on appris auprès du groupement de gendarmerie de l’Hérault.

La voiture a été contrôlée par la brigade motorisée de Castelnau-le-Lez (Hérault) sur une portion de la voie rapide Montpellier-La Grande-Motte limitée à 90 km/h.

Accompagné d’un ami de 17 ans, le conducteur avait demandé les clés de la BMW à son oncle pour écouter de la musique, a précisé la gendarmerie. Les deux mineurs ont alors décidé de partir en virée, laissant l’oncle, qui ne se doutait de rien, jouer au casino de la Grande-Motte, selon la même source.

Les deux adolescents domiciliés à Argenteuil, en région parisienne, étaient en vacances dans l’Hérault. La voiture a été remise à son oncle. Les deux adolescents, eux, vont être convoqués par la justice.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires