En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© France 2
Justice

Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy mis en examen pour abus de faiblesse

Publié le 21 mars 2013
L'ancien président de la République a été mis en examen par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil dans le cadre de l'affaire Bettencourt.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien président de la République a été mis en examen par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil dans le cadre de l'affaire Bettencourt.

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a été mis en examen ce jeudi soir pour abus de faiblesse par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil, à Bordeaux, dans le cadre de l'affaire Bettencourt.

Nicolas Sarkozy a été entendu par le magistrat de 17 heures à 22 heures. Une confrontation entre l'ex chef d'Etat et au moins un ancien membre du personnel de Liliane Bettencourt a été organisée par le juge pour vérifier si Nicolas Sarkozy s'était rendu une ou plusieurs fois chez l'héritière de l'Oréal pendant la campagne présidentielle de 2007.

L'ex président de la République a toujours affirmé s'être rendu au domicile des Bettencourt une seule fois pendant sa campagne présidentielle de 2007. Il y aurait rencontré brièvement André Bettencourt, le mari de la milliardaire, décédé en novembre de la même année.

Interrogé par Europe 1, Cela me surprend à moitié dans la mesure où il ne faut pas oublier que Nicolas Sarkozy est au centre de ce dossier depuis son début [...] Je pense que c'est un faisceau d'éléments qui a conduit le juge d'instruction à prendre cette décision importante.Pour l'avocat de l'ex chef d'Etat, Me Thierry Herzog, cette mise en examen est "incohérente sur le plan juridique, et injuste".

Le député maire de Nice, Christian Estrosi, dénonce "des méthodes au relent politique évident". "La justice ne doit pas permettre plus longtemps l'instrumentalisation de cette affaire", a-t-il ajouté sur son compte Twitter.

"Je considère que Nicolas Sarkozy est toujours innocent. Je suis un peu surpris de cette mise en examen. Franchement, on peut se demander s'il n'y a pas d'arrières pensées des juges avec certaines personnalités. Franchement vous voyez Nicolas Sarkozy abuser de la faiblesse d'une veille dame?", a déclaré, Thierry Mariani, député des Français de l'étranger et vice-président de l'UMP.

Marine Le Pen estime pour sa part que "s'ils étaient avérés, les faits qui motivent l'enquête du juge Gentil seraient particulièrement graves". "Toujours présumé innocent, Nicolas Sarkozy ne peut en revanche en aucun cas rester membre du Conseil constitutionnel", a rajouté la présidente du Front national.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

06.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

07.

G7 à haut risque : des compromis sont-ils possibles dans le monde occidental divisé de Donald Trump ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires