En direct
Best of
Best Of
En direct
© France 2
Justice
Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy mis en examen pour abus de faiblesse
Publié le 21 mars 2013
L'ancien président de la République a été mis en examen par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil dans le cadre de l'affaire Bettencourt.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien président de la République a été mis en examen par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil dans le cadre de l'affaire Bettencourt.

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a été mis en examen ce jeudi soir pour abus de faiblesse par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil, à Bordeaux, dans le cadre de l'affaire Bettencourt.

Nicolas Sarkozy a été entendu par le magistrat de 17 heures à 22 heures. Une confrontation entre l'ex chef d'Etat et au moins un ancien membre du personnel de Liliane Bettencourt a été organisée par le juge pour vérifier si Nicolas Sarkozy s'était rendu une ou plusieurs fois chez l'héritière de l'Oréal pendant la campagne présidentielle de 2007.

L'ex président de la République a toujours affirmé s'être rendu au domicile des Bettencourt une seule fois pendant sa campagne présidentielle de 2007. Il y aurait rencontré brièvement André Bettencourt, le mari de la milliardaire, décédé en novembre de la même année.

Interrogé par Europe 1, Cela me surprend à moitié dans la mesure où il ne faut pas oublier que Nicolas Sarkozy est au centre de ce dossier depuis son début [...] Je pense que c'est un faisceau d'éléments qui a conduit le juge d'instruction à prendre cette décision importante.Pour l'avocat de l'ex chef d'Etat, Me Thierry Herzog, cette mise en examen est "incohérente sur le plan juridique, et injuste".

Le député maire de Nice, Christian Estrosi, dénonce "des méthodes au relent politique évident". "La justice ne doit pas permettre plus longtemps l'instrumentalisation de cette affaire", a-t-il ajouté sur son compte Twitter.

"Je considère que Nicolas Sarkozy est toujours innocent. Je suis un peu surpris de cette mise en examen. Franchement, on peut se demander s'il n'y a pas d'arrières pensées des juges avec certaines personnalités. Franchement vous voyez Nicolas Sarkozy abuser de la faiblesse d'une veille dame?", a déclaré, Thierry Mariani, député des Français de l'étranger et vice-président de l'UMP.

Marine Le Pen estime pour sa part que "s'ils étaient avérés, les faits qui motivent l'enquête du juge Gentil seraient particulièrement graves". "Toujours présumé innocent, Nicolas Sarkozy ne peut en revanche en aucun cas rester membre du Conseil constitutionnel", a rajouté la présidente du Front national.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
05.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires