En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Charles Platiau / Reuters
Le retour

Mariage homosexuel: Frigide Barjot dépose 690 000 signatures au CESE après sa pétition

Publié le 15 février 2013
Alors que le projet de loi sur le mariage homosexuel a été voté en première lecture, Frigide Barjot a annoncé le dépôt de 690 000 signatures pour sa pétition citoyenne demandant la saisine du Conseil économique, social et environnemental (CESE).
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le projet de loi sur le mariage homosexuel a été voté en première lecture, Frigide Barjot a annoncé le dépôt de 690 000 signatures pour sa pétition citoyenne demandant la saisine du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Elle revient. Trois jours après le vote officiel en première lecture du projet de loi sur le mariage homosexuel, Frigide Barjot a déposé 690 000 signatures réunies dans des cartons au Conseil économique, social et environnemental, ou CESE, ce vendredi. La tête d'affiche du collectif "la manif pour tous" était notamment accompagnée de Philippe Brillault, conseiller général divers droite des Yvelines. Présents dès 9 heures du matin, les membres du groupe ont attendu que les portes s'ouvrent vers 11 heures. "C'est une œuvre de démocratie. Ce que vous avez fait ne sert pas a rien. Nous demandons au Cese d'étudier les conséquences de la loi sur la famille", a expliqué Frigide Barjot sur Le Parisien.

Pour appuyer sa demande, le mouvement se réfère à une loi organique de 2011 pour saisir le Conseil économique, social et environnemental. Et pour cause, les citoyens peuvent depuis deux ans se tourner vers cet organisme qui est composé de représentants sociaux, syndicaux ou patronaux par le biais d'une pétition signée par au moins 500 000 personnes majeures.

Le CESE peut donc par la suite décider de la recevabilité de la pétition et doit se prononcer sur les questions soulevées dans un délai d'un an. Néanmoins, l'acte de Frigide Barjot et de son collectif n'est que symbolique car la CESE n'a qu'un statut consultatif. Il ne peut que transmettre son avis sur la pétition au Premier ministre, aux présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

06.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (35)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
CHRISTIAN 69
- 20/02/2013 - 02:55
CARICATURE de Frigide BARJOT ...
Frigide BARJOT revu par Christian
Dessinateur sur :
www.soyons-serieux.fr


C'est ICI :
http://soyons-serieux.fr/frigide-barjot/

Bonne visite !
Freddie
- 16/02/2013 - 13:57
Frigide
Quant aux attaques personnelles sur Frigide, c'est tellement nul qu'il vaut mieux ne même plus relever, je pense.
Freddie
- 16/02/2013 - 13:55
NKM suite
Et j'ajoute : dommage parce qu'il va falloir supporter Hidalgo vraisemblablement.