En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Drame
Mort d'un bébé in utero : Marisol Touraine demande l'ouverture d'une enquête
Publié le 03 février 2013
Vendredi, une femme a perdu son enfant après avoir vu son accouchement différé par la maternité Port-Royal à Paris. La ministre de la Santé a demandé dimanche l'ouverture d'une "enquête exceptionnelle".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vendredi, une femme a perdu son enfant après avoir vu son accouchement différé par la maternité Port-Royal à Paris. La ministre de la Santé a demandé dimanche l'ouverture d'une "enquête exceptionnelle".

La maternité Port-Royal a-t-elle commis une faute ? Vendredi, une femme enceinte a perdu l'enfant qu'elle portait, mort in utero. Elle et son compagnon affirment que le bébé est mort faute de place à la maternité Port-Royal à Paris où elle devait accoucher, rapporte ce dimanche Le Parisien

Déborah était attendue jeudi à 7h à la maternité pour le déclenchement de l'accouchement. Le rendez-vous a dans un premier temps été reporté de quelques heures. "On nous a demandé (...) d'attendre 11h", a expliqué au quotidien Stéphane, le compagnon de Déborah. A force d'insister, le couple est dirigé vers les urgences plusieurs heures après. Mais constatant que l'hôpital est saturé, il demande, en vain, à être admis dans un autre établissement, et finit par rentrer chez lui. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le couple part aux urgences, où le personnel hospitalier ne peut que constater la mort in utero du bébé. 

Une autopsie du foetus doit être pratiquée et une enquête a été lancée, selon le patron de la maternité, Dominique Cabrol, cité par Le Parisien. Evoquant un événement "très triste", il reconnaît "une saturation totale" de la maternité le jour où l'accouchement devait être pratiqué. Mais l'examen de la patiente ce jour-là montrait un rythme "normal", a-t-il souligné. "Rien ne laissait présager qu'il y avait un risque", a ajouté le praticien. Pourtant le couple affirme avoir alerté la maternité. "Nous étions déjà venus aux urgences la semaine précédente. Ma femme leur avait dit que le bébé ne bougeait pas beaucoup. Et elle avait mal au côté gauche", a expliqué Stéphane.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, exprimant dimanche sa "très vive émotion", a demandé une "enquête exceptionnelle" sur les circonstances de ce drame. "J'ai demandé une enquête exceptionnelle, à la fois administrative et médicale, qui sera lancée dès lundi pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame", a-t-elle indiqué. Marisol Touraine assure le couple de sa volonté que "tout soit mis en œuvre pour leur apporter les réponses qui leur sont dues", ajoutant que "la sécurité pour les mamans et leurs bébés dans les maternités" reste "une exigence absolue".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
amike
- 04/02/2013 - 07:41
Une enquête exceptionnelle
alors qu'à l'évidence, il s'agit d'un problème structurel (voir le déroulé des faits). On veut croire à une malencontreuse série de malchance ou trouver un lampiste...
le Gône
- 03/02/2013 - 23:08
tien...
elle est revenus de vancances la pouffe incompetante !!
Equilibre
- 03/02/2013 - 22:00
On prend un fait tragique, on demande une enquête
Et après, on légifère...
Là, il va manquer des moyens pour l'hôpital. Pas nouveau, ce problème.
Mais cela pourrait être un motif.
Et dire qu'il voulait faire tout l'inverse de NS...