En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 6 heures 30 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 10 heures 49 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 13 heures 29 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 13 heures 42 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 13 heures 58 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 14 heures 31 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 14 heures 52 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 20 heures 22 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 9 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 11 heures 44 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 13 heures 10 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 13 heures 35 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 14 heures 15 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 14 heures 47 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 15 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 20 heures 45 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 1 jour 3 heures
Objectif number 1

Pour le futur gouverneur de la Banque centrale britannique, objectif n°1 : la croissance et non l'inflation

Publié le 28 janvier 2013
Mark Carney se dit prêt à voir l'inflation augmenter si cela permet de soutenir la croissance économique.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mark Carney se dit prêt à voir l'inflation augmenter si cela permet de soutenir la croissance économique.

Le signal est clair. Le futur gouverneur de la Banque centrale britannique est prêt à voir l'inflation augmenter si cela permet de soutenir la croissance économique. En estimant au forum économique mondial de Davos qu'une banque centrale avait théoriquement la possibilité de cesser de se fixer un objectif d'inflation - 2 % au Royaume-Uni depuis 20 ans - pour le remplacer par un objectif de PIB exprimé en termes nominaux (c'est-à-dire incluant l'inflation), Mark Carney, l'actuel gouverneur de la Banque du Canada et prochain numéro un de celle d'Angleterre, a sans aucun doute secoué la "vieille dame de Threadneedle Street". 

Dans le monde de la finance, il est difficile d'avoir échappé à Mark Carney en 2012. Le gouverneur de la Banque du Canada a souvent fait la une des rubriques économiques des journaux. Lorsqu’il ne réprimandait pas les ménages canadiens parce qu’ils n’économisent pas assez, il reprochait aux chefs d’entreprise de laisser dormir trop d’argent dans leurs coffres, ou bien alors il tentait de déterminer si l’économie canadienne souffrait du syndrome hollandais.

La désignation, en novembre dernier, de Mark Carney à la tête de la Banque d'Angleterre a impressionné. Le 1er juillet 2013, il deviendra le premier gouverneur non britannique à diriger la prestigieuse institution en 318 ans. Selon le chancelier de l'Echiquier, George Osborne, le Canadien est "le gouverneur de banque centrale d’exception de sa génération".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
sbgf43
- 28/01/2013 - 16:03
Une autre alternative....pour la France
Montebourg peut aussi nationaliser Goldman Sachs