En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Toute la vérité

Affaire Cahuzac : Mediapart réclame l'ouverture d'une enquête judiciaire

Publié le 30 décembre 2012
Depuis plusieurs semaines, le site d'information publie des éléments tendant à démontrer que le ministre du Budget a détenu un compte non déclaré en Suisse. Edwy Plenel, le directeur du site, demande au procureur l'ouverture d'une enquête.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis plusieurs semaines, le site d'information publie des éléments tendant à démontrer que le ministre du Budget a détenu un compte non déclaré en Suisse. Edwy Plenel, le directeur du site, demande au procureur l'ouverture d'une enquête.

Mediapart veut que la justice l'aide à faire la lumière sur une possible fraude fiscale du ministre du Budget Jérôme Cahuzac. Le directeur du site d'information, Edwy Plenel, a déclaré avoir adressé un courrier au procureur de Paris le 27 décembre pour demander l’ouverture d’une enquête sur l’affaire Jérôme Cahuzac. Le ministre délégué au Budget est en effet accusé par le site d’information d’avoir détenu un compte secret en Suisse.

La lettre est publiée sur Mediapart : «Tout en étant vivement démenties par Jérôme Cahuzac, nos informations ne font à ce stade l’objet d’aucune enquête judiciaire» visant à «satisfaire la vérité», écrit Edwy Plenel à François Molins. Il insiste sur le fait que l'enquête préliminaire ouverte après la plainte en diffamation déposée par le ministre contre Mediapart n’est «que de pure forme, ne visant pas le fond de nos informations».

«Pourquoi ne pas confier à un juge indépendant les investigations qu’appellent les informations qui, aujourd’hui, font l’objet du débat public sur ce qui est devenu "l’affaire Cahuzac"?», interroge Edwy Plenel, dont la lettre a bien été reçue par le parquet, qui en examine la demande.

Jérôme Cahuzac a toujours démenti détenir ou avoir détenu "un compte en Suisse ou ailleurs à l’étranger". Pourtant, le site d'investigation Mediapart a affirmé le 4 décembre que Jérôme Cahuzac avait détenu un compte bancaire caché chez UBS en Suisse, qu’il aurait clôturé en 2010 (époque à laquelle il n’était pas ministre) et dont les avoirs ont été transférés, via des montages complexes, à Singapour.


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
laïcité
- 31/12/2012 - 18:47
je n'aime pas spécialement Plenel !
mais s'il cherche à débusquer à droite comme à gauche les "brebis galeuses", je ne peux que l'approuver !...il va bien falloir un jour que les politiques soient irréprochables !...Pour que le "bon peuple" arrête enfin de dire "tous pourris" !
J'accuse
- 31/12/2012 - 18:00
Presse anar
Pourquoi n'a-t-il pas commencé par là ?
"Monsieur le procureur, je vous adresse ci-joint des documents probants impliquant un ministre en exercice, et je demande l'ouverture d'une enquête".
Au lieu de ça, Mediapart a procédé comme d'habitude : des accusations progressives sur Internet, aux allures de diffamation, pour ménager un suspense, faire le plein de lecteurs payants, faire parler de lui, etc.
S'ils sont vraiment les citoyens sans reproche et les pourfendeurs de la corruption qu'ils prétendent être, pourquoi ce journal attend-il des accusations en justice contre lui pour la saisir ?
Je crois que Mediapart, tout comme le Canard ou l'association Anticor; est d'obédience anarchiste, vise plus à salir -surtout des élus et des ministres- qu'à faire connaître la vérité, et n'a donc pas pour habitude de s'en remettre à une quelconque autorité, judiciaire ou autre.
VeLiVoS
- 31/12/2012 - 17:24
faut bien le surveiller le Cahuzac. À une époque…
les francs-maçons coupables d'escroquerie se suicidaient de deux balles dans la tête.