En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Décision prise
Mariage homosexuel : "il y aura une liberté de conscience pour les maires" dit Hollande
Publié le 20 novembre 2012
Devant le congrès des maires, François Hollande a rappelé que "les maires sont des représentants de l'Etat". "Ils auront, si la loi est votée, à la faire appliquer" mais il y aura une "liberté de conscience".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Devant le congrès des maires, François Hollande a rappelé que "les maires sont des représentants de l'Etat". "Ils auront, si la loi est votée, à la faire appliquer" mais il y aura une "liberté de conscience".

"Ma conception de la République vaut pour tous les domaines. La loi s'applique pour tous dans le respect, néanmoins, de la liberté de conscience". François Hollande a ouvert une porte de sortie aux maires concernant le mariage gay. Lors de son discours durant le 95e Congrès des maires de France, le président de la République a assuré qu'ils pourront faire valoir leur "liberté de conscience" dans le cadre de l'application de la future loi.

Le droit au mariage pour tous, qui sera discuté au Parlement début 2013, fait débat en France, où des manifestations hostiles et favorables à ce projet de loi ont été organisées. "Les débats sont légitimes pour une société comme la nôtre", a déclaré François Hollande à l'ouverture du Congrès des maires, à Paris.

Il y a quelques semaines de nombreux maires dont Jean-François Copé, nouveau président de l'UMP, avaient indiqué qu'ils ne célébreraient pas les unions de personnes du même sexe dans leur commune et qu'ils laisseraient leur adjoint prononcer le mariage. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
mariage homosexuel
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
06.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
07.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gabbrielle
- 21/11/2012 - 17:46
Lou François retire la liberté de conscience
Y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.
Avec Lou François, c'est bien le dernier qui parle qui a raison
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/21/97001-20121121FILWWW00574-hollande-retire-la-liberte-de-conscience.php
gabbrielle
- 21/11/2012 - 12:26
Lou François est un homme de convictions
toujours ferme sur ses convictions, jamais louvoyant.
Comment, il n'a pas de convictions? Zut, alors!
http://www.atlantico.fr/decryptage/hollandie-pays-ou-dernier-qui-parle-raison-eric-verhaeghe-538340.html
Quant aux maires, ils appliqueront désormais la loi en toute liberté de conscience. Dorénavant, le mien a décidé de n'accorder les permis de construire que si les projets sont conformes à ses goûts.
Allez, on rit un peu avec Maître Devers?
http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2012/11/21/ce-pauvre-hollande-n-a-vraiment-aucune-conviction.html
walküre
- 21/11/2012 - 12:13
OUI
Cela signifie :
- que les lois de la république sont devenues facultatives.
- que Hollande est assailli de tous les côtés notamment du côté musulman.
- que personne n'a réfléchi au gouvernement en lançant le projet de loi.
Et puis que se passera t-il si personne dans une mairie ne veut célébrer les mariages homosexuels ? Jusqu'où les privilèges des maires iront-ils ?
Si on voulait discréditer la Loi, on ne s'y prendrait pas autrement.
Ces socialos sont vraiment des rigolos. Hollande leur coupe l'herbe sous le pied. Hypocritement bien entendu. Et les roses et les verts et les rouges d'avaler une couleuvre de plus et de sourire béatement...
Le théâtre de Guignol-socialiste nous amuse beaucoup.