En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Météo

Hiver 2012 en France : près de 6 000 décès supplémentaires enregistrés en février-mars

Publié le 04 septembre 2012
L'Institut de veille sanitaire ne donne toutefois pas d'explication officielle à cette surmortalité.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Institut de veille sanitaire ne donne toutefois pas d'explication officielle à cette surmortalité.

L'hiver 2012 a été très froid, mais surtout très meurtrier. L'Institut de vague sanitaire (InVS) a en effet indiqué que près de 6 000 décès supplémentaires avaient été enregistrés en février-mars durant la vague de froid et les épidémies saisonnières, déclarant notamment qu'"entre le 6 février et e 18 mars 2012, un excès de près de 6 000 décès (+13%) a été estimé, comparativement aux effectifs enregistrés les années précédentes". Les régions les plus touchées se trouvaient principalement dans le sud de la France.

S'il n'y a pas encore d'explication officielle à cette surmortalité, l'Institut de veille sanitaire indique dans le Bulletin épidémiologique publié ce mardi que les personnes âgées sont les plus touchées, avec notamment 2 850 décès en excès, soit une augmentation de 18%, chez les personnes âgées de plus de 85 ans, et un millier de décès en excès, une hausse de 31%, chez les plus de 95 ans. Les comparaisons ont été effectuées avec les données des années 2008, 2010 et 2011. L'année 2009 avait également connu un excès de décès pendant la vague de froid.

La statisticienne qui a dirigé l'étude Anne Fouillet explique que "la survenue concomitante de plusieurs facteurs (vague de froid et épidémie saisonnières, notamment grippal) peut au moins en partie explique ce phénomène, mais leur part respective dans cette augmentation reste à évaluer".

Les deux premières semaines de février dernier, le France avait en effet connu une vague de froid "tout à fait exceptionnelle" selon Météo France, jamais vue depuis janvier 1987. Une épidémie de gastro-entérite suivie d'une épidémie de grippe saisonnière avait également marqué la période.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

04.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

05.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

06.

Donald Trump réfléchirait à acheter le Groenland : l'île répond qu'elle n'est pas à vendre

07.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ghislfa
- 04/09/2012 - 09:56
C'est le réchauffement climatique
ma pauv'dame.
Bref, on meurt plus mais on sait pas pourquoi. Çà fait un article.