En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
Au revoir
La Rochelle : Martine Aubry fixe le cap à ses successeurs
Publié le 26 août 2012
Lors de son discours de clôture de l'université d'été du Parti socialiste, le première secrétaire n'a jamais prononcé le mot "départ".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors de son discours de clôture de l'université d'été du Parti socialiste, le première secrétaire n'a jamais prononcé le mot "départ".

Martine Aubry a clôturé l'université d'été pour la dernière fois en sa qualité de Première secrétaire. Elle aura défendu son bilan et donné les lignes directrices à suivre. Elles se résument en "quatres exigence", selon elle : le "soutien au président et au gouvernement""la poursuite de la réflexion" au profit des idées nouvelles, l'approfondissement de la "rénovation" et enfin, "l'européanisation" du PS.

 

Martine Aubry devrait passer le relais lors du Congrès de Toulouse, en octobre prochain. D'ici là, la première secrétaire continuera son travail à Solférino. "Je veux laisser un parti en ordre de marche sur les bons rails et dans les bonnes mains", a-t-elle confié au JDD.

 

Pour l'heure, elle n'a pas manifesté sa préférence entre les deux prétendants au poste : Harlem Désir, numéro deux du parti, et Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris."Je veux que le parti soit dans de bonnes mains, celles de quelqu’un qui rassemblera, qui s’intéressera au fond, qui poursuivra la rénovation car il reste beaucoup de choses à faire", a-t-elle simplement expliqué.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Hausse des salaires : Jeff Bezos peut-il révolutionner le capitalisme américain ?
06.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
07.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
01.
Alliot-Marie : scandale ou acharnement ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 27/08/2012 - 10:35
C'est clair !
"Je veux laisser un parti en ordre de marche sur les bons rails et dans les bonnes mains" j'ai essayé mais la rampe est très basse
antiflambyste18
- 27/08/2012 - 09:41
FLAMBIDOU/Son ventre pousse, le peuple le repousse!
Alors Martine, il paraît que Flamby fait du racommodage, et Zéro le naze comme tu dis, dit être confiant et que c'est n'est pas facile de racommoder 10 ans de droite...Il vaut mieux entendre cela que d'être sourd.
Belle autosatisfaction coutumière et toujours pas de crise à la Rochelle, on le savait, une ville socialiste sans pauvres.
Toujours en décalage les sociopathes avariés du 19 ème siècle et leurs freins idéologiques.
"Ne pas prévoir, c'est déjà gémir." Léonard De Vinci.
carredas
- 27/08/2012 - 08:41
Sans mauvais esprit...
Martine Aubry qui fixe le cap à ses successeurs... il n'y a que des socialistes pour y voir un évènement à commenter à longueur de flashs sur les chaînes infos.