En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

05.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

06.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

07.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

01.

De la difficulté à juger les politiques

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 11 min 35 sec
décryptage > Santé
"Tester, alerter, protéger"

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

il y a 1 heure 6 min
décryptage > France
Non, non et non

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

il y a 1 heure 44 min
pépites > France
Coronavirus
La France et l'Europe débordées par le virus : l'Hexagone se reconfine mais laisse ses établissements scolaires ouverts, nouvelles restrictions en Allemagne pendant un mois
il y a 2 heures 3 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 12 heures 12 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 16 heures 15 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 18 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 19 heures 29 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 21 heures 27 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 21 heures 52 min
pépites > France
Enquête en cours
Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé
il y a 20 min 31 sec
décryptage > International
Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire dans cette galère ?

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

il y a 1 heure 46 min
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 12 heures 48 sec
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 13 heures 3 sec
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 17 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 19 heures 8 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 20 heures 31 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 22 heures 4 min
Gros bras

François Hollande maintiendra la dissuasion nucléaire

Publié le 14 juillet 2012
"Nous vivons en paix depuis plusieurs dizaines d'années, parce que nous avons la sécurité que nous offre la dissuasion", a déclaré Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Nous vivons en paix depuis plusieurs dizaines d'années, parce que nous avons la sécurité que nous offre la dissuasion", a déclaré Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.

François Hollande "ne sera pas le président de la République qui remettra en cause la dissuasion nucléaire", a affirmé ce samedi le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, pour qui la force de dissuasion est "une priorité majeure", "un élément essentiel" de la souveraineté française.

"Nous vivons en paix depuis plusieurs dizaines d'années, parce que nous avons la sécurité que nous offre la dissuasion", a déclaré le ministre, interrogé sur France Inter avant le début des cérémonies du 14 juillet. "François Hollande ne sera pas le président de la République qui remettra en cause la dissuasion. C'est clair", a-t-il martelé.

Le débat sur le maintien de la force de dissuasion nucléaire française a rebondi mi-juin après que l'ancien premier ministre socialiste Michel Rocard a suggéré de la supprimer pour faire des économies budgétaires.

"Nous avons 300 têtes nucléaires, les Russes et les Américains en ont dix mille", a souligné M. Le Drian. "Nous avons fait effort de réduction. Nous avons gardé notre stricte suffisance", a-t-il poursuivi, évoquant les pays qui comme l'Iran veulent quant à eux "se doter de l'arme nucléaire". "Il faut assurer dans ce monde instable une sécurité pour notre pays. C'est un instrument aussi de souveraineté au niveau mondial. Nous ne remettrons pas en cause ce concept", a-t-il dit.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ramos
- 15/07/2012 - 08:23
Le traité de non prolifération nucléaire.
Dans Wikipédia on trouve : " Le TNP contient également une clause relative au désarmement (article VI), tous les signataires devant s'engager à négocier en vue de parvenir à un arrêt de la course aux armements nucléaires et à un désarmement général et complet sous un contrôle international. "

Il serait d'après moi extrêmement facile pour les pays ne possédant pas d'arme atomique de contraindre les puissances nucléaires à respecter leur signature : il suffirait que les premières déclarent qu'elle se retireront du traité ( c'est autorisé ) si l'ensemble des armes nucléaires ne sont pas détruites dans une période de 5 ans.
La crainte de voir plusieurs dizaines de pays se doter de ces armes de fous furieux devrait avoir des résultats positifs.
locke
- 15/07/2012 - 08:21
@ARES
Qu'est-ce ça serai sans nos centrales ?
C'est vrai qu'en France on a pas de pétrole et qu'en plus on a pas d'idées.
Et ben on aurai fait autrement. C'est pas les dystopie et uchronie qui manque sur le sujet.
Par contre, on aurai fait du renouvelable dès le début, qu'on aurai pas tout les problèmes d'acceptation et les soucis de maintenances des sites, ainsi que leur financements.
Pour l’anecdote, rendez vous compte que le concept existe depuis bien plus d'un demi-siècle ! Je vous laisse imaginer dans quelle époque obscurantiste nous nous trouvons. Quelle perte de temps !
Mais c'est vrai qu'il nous faut des têtes nucléaires, pour la dissuasion.
Faudrait pas qu'il nous pètent à la figure pour cause de vieillesse prématurée en cas de lancement !
Ramos
- 15/07/2012 - 08:07
La bombe française, une assurance ?
Si la bombe est une assurance contre la guerre pour la France, elle l'est aussi pour tous les pays et la refuser pour les autres n'est pas logique.
D'autre part le traité de non prolifération nucléaire prévoyait la destruction de ces armes par les puissances nucléaires en contre partie de l'engagement des autres signataires de ne s'en pas doter. La France n'a pas respecté sa signature.
Enfin la possession de l'arme nucléaire implique qu'on pourrait l'employer ! Contre qui ? Contre un pays non nucléaire ?
Contre la Russie...... ? La France serait vitrifiée en retour.
Envisager l'emploi contre des populations civiles est déjà en soi un crime de guerre.
Cette arme ne sert à rien et est même contre productive car la répétition ad nauseam qu'elle est une assurance pour la paix pousse d'autres pays à s'en doter.
Hélas, il est vrai aussi que la Corée du Nord n'a pas été attaquée contrairement à l'Afghanistan, l'Iraq et la Libye.