En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Macron skie français

04.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

05.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

06.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

07.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 24 min 41 sec
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 1 heure 51 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 2 heures 19 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 3 heures 2 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 3 heures 20 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 3 heures 29 min
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 4 heures 45 min
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 15 heures 29 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 16 heures 24 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 1 heure 43 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 2 heures 11 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 2 heures 56 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 3 heures 15 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 3 heures 29 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 3 heures 47 min
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 4 heures 28 min
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 15 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 15 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 17 heures 16 min
© PATRICK KOVARIK / POOL / AFP
© PATRICK KOVARIK / POOL / AFP
Rebondissement

Financement libyen : Nicolas Sarkozy est mis en examen pour "association de malfaiteurs"

Publié le 16 octobre 2020
L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "association de malfaiteurs" dans l'affaire du financement présumé libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Dans le cadre de ce dossier, l'ancien chef de l'Etat a déjà été mis en examen en mars 2018 pour "corruption passive" et "financement illégal de campagne".
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "association de malfaiteurs" dans l'affaire du financement présumé libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Dans le cadre de ce dossier, l'ancien chef de l'Etat a déjà été mis en examen en mars 2018 pour "corruption passive" et "financement illégal de campagne".

Nouveau rebondissement judiciaire dans l'affaire du financement libyen. L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "association de malfaiteurs" dans l'affaire du financement présumé libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Cette décision a été annoncée ce vendredi 16 octobre le parquet national financier. C'est la première fois qu'un ancien chef de l'Etat est mis en examen pour un tel chef d'accusation. 

Nicolas Sarkozy avait été entendu ces dernières semaines pendant plusieurs jours par les juges chargés de l'enquête.

Dans le cadre de ce dossier, Nicolas Sarkozy a déjà été mis en examen en mars 2018 pour "corruption passive", "recel de détournement de fonds publics" et "financement illégal de campagne". Il avait été placé sous contrôle judiciaire. 

Le Parquet national financier a signé fin janvier un réquisitoire supplétif élargissant les investigations à des faits d'"association de malfaiteurs", ouvrant la voie à une aggravation des poursuites contre les protagonistes déjà impliqués.

Le 31 janvier, les magistrats ont mis en examen pour "association de malfaiteurs" l'un des anciens collaborateurs de Nicolas Sarkozy, Thierry Gaubert, soupçonné d'avoir touché des fonds provenant du régime libyen. Ces fonds auraient pu alimenter la campagne présidentielle de 2007.

Lors de son audition, en juin 2019, Nicolas Sarkozy avait précisé qu'il était "totalement innocent dans cette affaire". 

Suite à cette nouvelle mise en examen pour "association de malfaiteurs", Nicolas Sarkozy a publié un communiqué sur les réseaux sociaux :

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Monde2Bestfriend
- 18/10/2020 - 11:49
La piste De Villepin et les étonnantes enquêtes bâclées sur lui.
Le dossier ne tient pas debout et encore moins depuis le seul élément nouveau depuis les révélations du JDD à savoir 440 000 € reçu par Thierry Gaubert le 8 Février 2006. Comment imaginer qu'à ce moment Sarkozy qui n'a pas du tout la main sur les relations avec Tripoli et pas plus à Paris, ai pu s'empêtrer dans un tel mic-mac, et réussir à obtenir le soutien des libyens. On a caché beaucoup de choses sur De Villepin qui est celui qui a rétablir les relations avec Kadhafi, et qui d'après Pierre Péan, était déjà adepte des mallettes et de ce genre de combines. Pourquoi si peu d'investigation sur lui et autant de mensonges pour faire croire que c'est Sarkozy par exemple qui a fait cesser les poursuites contre Senoussi? Cela expliquerait aussi le silence du clan Kadhafi durant les bombardements de Mars à Octobre 2011, et le caractère douteux de documents sans doute en partie falsifiés. Voir sur mon Blog demain le détail et qq éléments clés .
Vincennes
- 17/10/2020 - 00:41
Drôle de JUSTICE de GAUCHE qui n'a AUCUNE preuve
mais n'hésite pas à le mettre en examen préférant apporter un crédit invraisemblable "aux déclarations d'assassins-d 'escrocs notoires-de faux témoins"(comme TAKEDINE qui, depuis, a pris la fuite !!) Justice qui se fie, aussi, à une simple photocopie de lettre à l’orthographe douteuse…(l'originale jamais trouvée), brandie par PLEYNEL(grand copain d’Hollande), invité chez son pote Ruquier (la clique en qq sorte) . Quelle belle "justice de castes" qui ne fait aucune recherche, par contre, sur les comptes de campagne de Jupiter ? chercher l'erreur !!!!
Nicolas59
- 16/10/2020 - 14:03
Comme Tapie
Sarkozy devient progressivement un successeur de Bernard Tapie dans les feuilletons judiciaires sans fin. Tapie sera poursuivi jusqu'à la tombe il semble.
Pour Sarkozy c’est bien parti pour durer . Le cirque est en cours depuis 2012 et il cumule déjà trois chefs d ‘accusations assez crapuleux. On a des difficultés à croire que ce n’est que de l’acharnement judiciaire .