En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 6 heures 42 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 7 heures 21 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 8 heures 47 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 9 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 10 heures 58 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 14 heures 45 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 14 heures 46 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 14 heures 49 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 7 heures 10 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 8 heures 33 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 9 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 10 heures 52 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 13 heures 14 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 14 heures 46 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 14 heures 46 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 14 heures 49 min
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Vice-présidente

Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière avant l’élection présidentielle face à Donald Trump

Publié le 12 août 2020
Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a choisi la sénatrice Kamala Harris comme colistière dans le cadre de l’élection présidentielle du 3 novembre. En cas d’élection du candidat démocrate, elle deviendra vice-présidente.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a choisi la sénatrice Kamala Harris comme colistière dans le cadre de l’élection présidentielle du 3 novembre. En cas d’élection du candidat démocrate, elle deviendra vice-présidente.

La course pour l’élection présidentielle américaine vient de connaître une étape importante. A 55 ans, la sénatrice de Californie Kamala Harris a été choisie par Joe Biden pour devenir sa colistière. En cas d’élection de Joe Biden en novembre prochain, elle deviendra sa vice-présidente.  

Joe Biden a publié le message suivant sur les réseaux sociaux pour dévoiler ce choix : 

"J'ai l'immense honneur d’annoncer que j'ai choisi Kamala Harris, combattante dévouée à la défense courageuse des classes populaires et l'une des plus grands serviteurs de l'Etat, comme ma colistière. […] Lorsque Kamala était procureure générale (de Californie), elle a travaillé en étroite collaboration avec Beau" Biden, (le fils de Joe Biden, décédé d'un cancer en 2015 et dont il était très proche). "J'ai observé comment ils ont défié les grandes banques, aidé les travailleurs, et protégé les femmes et enfants face aux mauvais traitements. J'étais fier à l'époque, et je suis fier désormais de l'avoir comme partenaire pour cette campagne".

L'ex-procureure s'est dite "honorée" de cette décision. Originaire d’Oakland, dans la baie de San Francisco, Kamala Harris naît dans la Californie des années 1960, de parents immigrés. Sa mère indienne, chercheuse spécialiste du cancer du sein, aujourd’hui décédée, et son père jamaïcain, professeur d'économie, la plongent très tôt dans la lutte pour les droits civiques dans laquelle ils étaient impliqués.

La magistrate comme la femme politique est réputée pour son intransigeance. Elle s’était distinguée pour ses interrogatoires cinglants, notamment avec l’ancien patron du FBI James Comey ou le candidat conservateur controversé à la cour suprême Brett Kavanaugh.

Joe Biden et Kamala Harris s'exprimeront ensemble mercredi après-midi à Wilmington, dans l'Etat du Delaware.

Après deux mandats de procureure à San Francisco (2004-2011), elle avait été élue, deux fois, procureure générale de Californie (2011-2017), devenant alors la première femme, mais aussi la première personne noire, à diriger les services judiciaires de l'Etat le plus peuplé du pays.

Les appels pour que Joe Biden choisisse une colistière noire se multipliaient depuis les manifestations de ces derniers mois contre le racisme et contre les violences policières aux Etats-Unis après la mort de George Floyd fin mai et dans le sillage du mouvement "Black lives matter". Joe Biden avait promis dès le mois de mars qu'il choisirait une femme à ce poste clé pour l'élection.

Donald Trump s’est exprimé sur Twitter suite à ce choix de Joe Biden : 

"Joe le mou et Kamala l'imposture, faits pour être ensemble, mauvais pour l'Amérique".

Dans le cadre d’une conférence de presse, le président américain s'est dit "surpris" par cette décision, en critiquant la colistière de Joe Biden pour ses performances "médiocres" à la primaire démocrate :

"Elle a eu de très mauvais résultats aux primaires. Et ça, c'est comme un sondage".

A 78 ans en janvier, Joe Biden serait le plus vieux président américain à prendre ses fonctions s'il remportait l'élection.

Joe Biden a laissé entendre qu'il ne ferait qu'un mandat et sa vice-présidente Kamala Harris devrait donc apparaître en dauphine désignée pour l'élection de 2024. Elle pourrait être appelée à le remplacer en cas de problèmes de santé.

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 13/08/2020 - 14:53
Une élection par avance bidonnée
avec de la camelote à risques.
Forbane
- 13/08/2020 - 13:53
Les dindons...
Africaine-americaine?
De mère pure indienne d’Inde et de père mulâtre très pâle jamaïcain...
Quelle farce!
Ganesha
- 13/08/2020 - 08:53
Langue de Bois
Ce qui est amusant, ce sont les ''journalistes'' qui s'émerveillent de cette ''pure africaine'' sur les ''télés poubelles'', comme le JT d'Arte ou de LCI.