En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

07.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 9 heures 21 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 11 heures 12 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 12 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 14 heures 56 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 16 heures 20 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 17 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 17 heures 57 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 18 heures 32 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 10 heures 26 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 11 heures 43 min
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 13 heures 46 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 14 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 14 heures 38 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 15 heures 16 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 19 heures 2 min
© MARTIN BUREAU 000_1WE8JC
© MARTIN BUREAU 000_1WE8JC
ATTAQUE ARMÉE

Niger : qui étaient les victimes ?

Publié le 11 août 2020
Huit personnes, dont six français, sont morts ce dimanche lors d'une attaque survenue dans le secteur de Kouré, au Niger.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Huit personnes, dont six français, sont morts ce dimanche lors d'une attaque survenue dans le secteur de Kouré, au Niger.

Ils étaient huit. Six Français et deux Nigériens avaient comme projet de visiter une reserve de girafes dans le secteur de Kouré. Ils  ont été tués par des hommes armés lors d’une excursion touristique  à 60 km au sud-est de Niamey. 

 Parmi les victimes françaises figurent quatre femmes salariées de l’ONG Acted, une organisation de solidarité internationale. Les victimes étaient âgées de 25 à 50 ans.

 

Khadri Abdou, 50 ans

C'était le guide touristique de cette excursion. L'association des guides de girafes de Kouré a annoncé dès dimanche la mort de son président.

 

Boubacar Garba Soulay, 50 ans

Le Nigérien Boubacar Garba Soulay était le chauffeur de cette excursion. Âgé de 50 ans, il était père de quatre enfants et devait, avec son épouse, accueillir un bébé prochainement.

 

Charline Fouchet, 30 ans

Jeune docteure française de 30 ans, Charline Fouchet avait fait une partie de ses études à l'université d'Aix-Marseille. Elle travaillait pour une ONG au Niger depuis mai, et avait été en poste pendant deux ans à l'ambassade de France au Nigeria.

 

Nadifa, trentenaire

 Nadifa venait de rejoindre Acted et le Niger au mois de juin. Diplômée de plusieurs masters en droit et en gestion, elle préparait une thèse sur le commerce des armes à l'université d'Aix-Marseille.

En 2015, elle avait rejoint le ministère des Armées, et avait notamment été en poste en République centrafricaine.

Elle s'était réorientée vers l'humanitaire après avoir suivi une formation notamment à l'Institut Bioforce, spécialisé dans la gestion de projet humanitaire.

 

Stella, 28 ans

Stella venait de rejoindre l'ONG Acted. Elle était diplômée d'un master en marketing. Elle aussi était passée par l'Institut Bioforce, au sein duquel elle avait suivi une formation en coordination de projet de solidarité internationale.

Elle avait déjà effectué une première mission dans l'humanitaire pour Oxfam, en République centrafricaine.

 

Myriam

Myriam était diplômée de l'université Dauphine en Affaires internationales et en "Peace studies". 

Elle travaillait pour l'ONG Acted depuis deux ans, à Paris, en Tunisie, au Tchad, puis au Niger depuis seulement quelques mois.

 

Antonin, 26 ans

Assistant de recherche dans un centre rattaché à l'Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique (Ensae), il était spécialisé en économie environnementale et géographique avec une prédilection pour les pays en voie de développement.

Il aurait effectué une première mission pour Acted au Mali, avant de se rendre au Niger.

 

Léo, 25 ans

Léo avait un contrat de volontaire pour l'ONG Acted et s'occupait notamment des questions logistiques pour l'association au Niger, depuis avril. Il avait auparavant été en poste au siège de l'ONG à Paris.

Il venait d'être diplômé d'une école de commerce de Rennes.

 

Vu sur : Cnews
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Sahel, attaque, Niger
Thématiques :
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 12/08/2020 - 16:55
Les victimes étaient des humanitaires (suite)
Les victimes étaient des ''humanitaires'' payés par l'ONG Acted...Cette ONG, dont le siège est à Paris, fonctionne avec un budget de 300 millions d'€.La directrice générale est Marie-Pierre Caley et l'Association travaille à des opérations de micro-finance, via sa filiale OXUS, et est gérante de l'entreprise OXUS Développement. Il s'agit d'une SARL dans laquelle Marie-Pierre Caley est seule mandataire social et avec un capital social de 7.622,45€ pour une Entreprise privée, elle arrive à brasser 300 millions d'argent public à travers l'ONG.. Ma région (l'Occitanie) a donné des sous de mes impôts aux ONG qui déversent des terroristes ''clandestins'' chez nous!.. Je ne suis pas d'accord!
Nicolas59
- 12/08/2020 - 09:02
Complotiste
A lire le cv des personnes assassinées on peut rester pensif.
Ce sont des gens jeunes et fort diplômés. On peut remarquer que peu d’entre eux ont des formations spécifiques d’humanitaires au moins a
mon sens.
On observe des passages par certains services de l’Etat . Ne serait on pas plutôt dans quelque chose qui serait du « renseignement »
habillé en ONG ?
De plus en plein bled ils croisent un commando de tueurs qui passaient par là par pur hasard.
Cela pue l'exécution organisée de gens qui se rendent quelque part avec un but précis qui n’a pas à Voir avec le tourisme .
Il ont été victime d’une fuite par une taupe dans l’entourage de l'ambassade probablement.
En tout cas la sidération des services de l'état qui a suivi sème le doute.
Ce n’est pas la première fois que ce genre de chose arrive et avec des gens dont on n’explique pas rationnellement la présence sur place.
Iguane19
- 11/08/2020 - 22:24
C'est à en pleurer
Est-ce que les fumiers irresponsables qui envoient des jeunes de 25 à 30 ans à la mort, en omettant de leur dire que l'histoire est tragique, auront un quelconque sentiment de culpabilité et un quelconque remord, j'en doute.
"L'humanitaire" comme on dit pompeusement de nos jours, comme s'il s'agissait de la plus noble mission d'un être humain, est un business, très à la mode car permettant d'afficher son appartenance au camp du bien, très rentable pour certains et très gratifiant pour de pauvres jeunes (et moins jeunes) qui cherchent un sens à leur vie et qui parfois, malheureusement, trouvent une mort insensée, car il faut être stupide ou avoir été trompé pour parcourir des régions reconnues comme dangereuses et fortement déconseillées par les autorités Françaises.
L'Islamisme, c'est à dire l'Islam en marche, est en guerre déclarée contre l'Occident et de jeunes Français vont faire de" l'humanitaire" dans des zones infestées par des djihadistes. C'est à en pleurer d'absurdité.