En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 5 heures 37 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 8 heures 1 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 9 heures 15 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 11 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 11 heures 52 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 12 heures 51 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 13 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 14 heures 6 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 14 heures 30 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 15 heures 5 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 8 heures 26 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 10 heures 27 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 11 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 12 heures 7 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 13 heures 30 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 13 heures 51 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 14 heures 23 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 15 heures 6 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Riposte

Accusée de remarques sexistes et homophobes, Laetitia Avia va porter plainte pour diffamation

Publié le 13 mai 2020
Après la publication par Mediapart de témoignages d'anciens collaborateurs, la députée LREM Laetitia Avia dénonce un "tableau mensonger".
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après la publication par Mediapart de témoignages d'anciens collaborateurs, la députée LREM Laetitia Avia dénonce un "tableau mensonger".

Visée par une enquête de Mediapart, la députée LREM Laetitia Avia dénonce des "accusations mensongères". La députée Laetitia Avia a fait adopter ce mercredi une loi à son nom, pour lutter contre les "propos haineux" en ligne. Mais dans un article publié mardi, ce sont des remarques racistes, sexistes et homophobes, attribuées à la députée (La République en marche, LREM), qui sont rapportées par Mediapart. 

Laetitia Avia évoque un "tableau mensonger". Selon des informations du Figaro, elle a annoncé son intention de porter plainte pour diffamation. Dans cet article, cinq anciens assistants parlementaires de l'élue évoquent des expressions connotées de la part de la députée et se plaignent de méthodes de travail harassantes, parfois à la limite de la légalité.

Selon la rédaction de Mediapart et d’après des éléments relayés dans de nombreux médias, Laetitia Avia aurait eu des mots déplacés à l'encontre d'un ancien collaborateur d'origine asiatique, des collègues femmes auraient été insultées et moquées pour leur physique ou leur tenue vestimentaire. L’expression "amendement des PD"  aurait été employée par Laetitia Avia après le vote d'un texte en faveur des réfugiés lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT)... 

Active dans la lutte contre les discriminations, Laetitia Avia voit aussi ses méthodes de travail pointées du doigt, avec des horaires de travail allant "de 7h à 1h du matin", "même le week-end", selon un collaborateur cité par Mediapart.

Certains de ses ex-assistants se seraient également vus confier des missions sans lien avec sa fonction parlementaire, comme la gestion de rendez-vous personnels ou la correction de copies de ses étudiants de Sciences Po.

En réponse à ces accusations, Laetitia Avia a réaffirmé à Mediapart qu'elle ne "tolère pas (...) le racisme, l'homophobie et le sexisme", "y compris dans les cadres privés, y compris pour ce qui est considéré comme étant des blagues, qui ne participent en réalité qu'au racisme ordinaire". 

Elle se défend également de "méthodes brutales" vis-à-vis de ses anciens assistants, dont "aucun ne s'est jamais plaint de harcèlement", selon des précisions sur Twitter.

"C'est de la manipulation honteuse, animée par un seul objectif: me nuire et porter atteinte à mon combat politique", selon la députée.

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 16/05/2020 - 18:33
J'admire la dialectique subtile de mon enfance
« C'est celui qui le dit qui l'est »
hoche38
- 14/05/2020 - 09:22
Juste retour d'expérience?
Après avoir fait profiter l'Afrique de nos leçons de démocratie européenne, n'est-ce pas notre tour de bénéficier des techniques et des méthodes des sociétés politiques africaines?
spiritucorsu
- 14/05/2020 - 00:04
Effet boomerang!
Effet boomerang pour cette créature de la secte en marche, porte drapeau de la loi scélérate de lutte contre la haine en ligne qui n'est rien d'autre qu'un moyen déguisé sous des prétextes fallacieux pour mieux museler la liberté d'expression,comme dans tout régime totalitaire.Avant de faire la morale aux autres,il faut être soit-même irréprochable,avec cette professionnelle de l'hypocrisie,on est vraiment très loin du compte,simplement dans une logique crépusculaire de l'usine à tartuffes et automates décérébrés qu'est devenue la macronie sous l'égide de son chef,un monde éphémère,à bout de souffle dont les souillures seront bientôt emportées par le vent de l'histoires comme autant de feuilles mortes.