En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 3 heures 12 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 10 heures 17 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 11 heures 13 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 11 heures 44 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 12 heures 48 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 14 heures 26 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 14 heures 42 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 9 heures 14 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 10 heures 29 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 10 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 11 heures 10 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 11 heures 25 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 12 heures 7 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 14 heures 35 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 14 heures 49 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Riposte

Accusée de remarques sexistes et homophobes, Laetitia Avia va porter plainte pour diffamation

Publié le 13 mai 2020
Après la publication par Mediapart de témoignages d'anciens collaborateurs, la députée LREM Laetitia Avia dénonce un "tableau mensonger".
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après la publication par Mediapart de témoignages d'anciens collaborateurs, la députée LREM Laetitia Avia dénonce un "tableau mensonger".

Visée par une enquête de Mediapart, la députée LREM Laetitia Avia dénonce des "accusations mensongères". La députée Laetitia Avia a fait adopter ce mercredi une loi à son nom, pour lutter contre les "propos haineux" en ligne. Mais dans un article publié mardi, ce sont des remarques racistes, sexistes et homophobes, attribuées à la députée (La République en marche, LREM), qui sont rapportées par Mediapart. 

Laetitia Avia évoque un "tableau mensonger". Selon des informations du Figaro, elle a annoncé son intention de porter plainte pour diffamation. Dans cet article, cinq anciens assistants parlementaires de l'élue évoquent des expressions connotées de la part de la députée et se plaignent de méthodes de travail harassantes, parfois à la limite de la légalité.

Selon la rédaction de Mediapart et d’après des éléments relayés dans de nombreux médias, Laetitia Avia aurait eu des mots déplacés à l'encontre d'un ancien collaborateur d'origine asiatique, des collègues femmes auraient été insultées et moquées pour leur physique ou leur tenue vestimentaire. L’expression "amendement des PD"  aurait été employée par Laetitia Avia après le vote d'un texte en faveur des réfugiés lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT)... 

Active dans la lutte contre les discriminations, Laetitia Avia voit aussi ses méthodes de travail pointées du doigt, avec des horaires de travail allant "de 7h à 1h du matin", "même le week-end", selon un collaborateur cité par Mediapart.

Certains de ses ex-assistants se seraient également vus confier des missions sans lien avec sa fonction parlementaire, comme la gestion de rendez-vous personnels ou la correction de copies de ses étudiants de Sciences Po.

En réponse à ces accusations, Laetitia Avia a réaffirmé à Mediapart qu'elle ne "tolère pas (...) le racisme, l'homophobie et le sexisme", "y compris dans les cadres privés, y compris pour ce qui est considéré comme étant des blagues, qui ne participent en réalité qu'au racisme ordinaire". 

Elle se défend également de "méthodes brutales" vis-à-vis de ses anciens assistants, dont "aucun ne s'est jamais plaint de harcèlement", selon des précisions sur Twitter.

"C'est de la manipulation honteuse, animée par un seul objectif: me nuire et porter atteinte à mon combat politique", selon la députée.

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 16/05/2020 - 18:33
J'admire la dialectique subtile de mon enfance
« C'est celui qui le dit qui l'est »
hoche38
- 14/05/2020 - 09:22
Juste retour d'expérience?
Après avoir fait profiter l'Afrique de nos leçons de démocratie européenne, n'est-ce pas notre tour de bénéficier des techniques et des méthodes des sociétés politiques africaines?
spiritucorsu
- 14/05/2020 - 00:04
Effet boomerang!
Effet boomerang pour cette créature de la secte en marche, porte drapeau de la loi scélérate de lutte contre la haine en ligne qui n'est rien d'autre qu'un moyen déguisé sous des prétextes fallacieux pour mieux museler la liberté d'expression,comme dans tout régime totalitaire.Avant de faire la morale aux autres,il faut être soit-même irréprochable,avec cette professionnelle de l'hypocrisie,on est vraiment très loin du compte,simplement dans une logique crépusculaire de l'usine à tartuffes et automates décérébrés qu'est devenue la macronie sous l'égide de son chef,un monde éphémère,à bout de souffle dont les souillures seront bientôt emportées par le vent de l'histoires comme autant de feuilles mortes.