En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

07.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 13 min 27 sec
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 49 min 52 sec
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 1 heure 19 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 1 heure 50 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 2 heures 24 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 3 heures 5 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 4 heures 31 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 17 heures 54 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 39 min 21 sec
décryptage > France
Réhabilitation

Crise du logement : le Covid, l’occasion d’accélérer la transformation de bureaux en habitation

il y a 58 min 21 sec
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 1 heure 46 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 3 heures 17 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 4 heures 2 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 4 heures 28 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 17 heures 22 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 19 heures 49 sec
© GONZALO FUENTES / POOL / AFP
© GONZALO FUENTES / POOL / AFP
Suivi de l'épidémie

Déconfinement : Emmanuel Macron estime qu’il est trop tôt "pour crier victoire" mais "la voie suivie est bonne"

Publié le 13 mai 2020
Sibeth Ndiaye a rapporté les propos du chef de l’Etat Emmanuel Macron mercredi, à l’issue du conseil des ministres. L'hypothèse d'un reconfinement, même si "incertaine", reste toujours possible en cas de nouvelles contaminations trop importantes.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sibeth Ndiaye a rapporté les propos du chef de l’Etat Emmanuel Macron mercredi, à l’issue du conseil des ministres. L'hypothèse d'un reconfinement, même si "incertaine", reste toujours possible en cas de nouvelles contaminations trop importantes.

Alors que la France vit son troisième jour de déconfinement, Emmanuel Macron a estimé qu'il était "bien trop tôt (...) pour crier victoire mais il a souhaité souligner que la voie suivie était bonne". La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a relayé les propos du président de la République après le conseil des ministres de ce mercredi 13 mai.

La porte-parole du gouvernement a précisé que le chef de l'Etat avait déclaré à ses ministres qu'il fallait se préparer à trois échéances :

"La première est celle du mois de mai, comme le Premier ministre avait eu d'ores et déjà l'occasion de l'indiquer, puisque en fonction de l'évolution de l'épidémie, le déconfinement pourra franchir pour le mois de juin une nouvelle étape après le week-end de la Pentecôte".

Emmanuel Macron a évoqué une seconde échéance: "Celle de la saison estivale qui pose des questions spécifiques en matière de déplacement sur le territoire national et à l'étranger et il a indiqué que cette question devait faire d'une nécessaire coordination européenne", selon Sibeth Ndiaye. 

D’après la porte-parole du gouvernement, "le président de la République a enfin évoqué une troisième échéance. Celle possible mais incertaine, d'un reconfinement si la situation devait se dégrader. Il a invité le gouvernement à s'armer dans cette perspective."

L'exécutif est mobilisé afin d’éviter une nouvelle vague de l'épidémie de coronavirus.

A l'Elysée, le président et son gouvernement devaient adopter, lors de ce conseil des ministres entièrement consacré à l'épidémie, une longue série de projets de loi habilitant les dizaines d'ordonnances prises dans l'urgence dans de nombreux domaines, de l'économie à la justice en passant par l'éducation et le travail.

Avec le début du déconfinement, les autorités gardent aussi un oeil sur l'Allemagne ou la Corée du Sud qui ont dû rétablir des restrictions après de nouveaux cas de contaminations au Covid-19. 

Vu sur : Challenges
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LOTHARINGIEN 31
- 13/05/2020 - 16:53
MACRON-LA-CATA..
toujours aussi content de lui ... imbuvable , il s'est trompé tout le temps , les mesures étaient prises à contre temps et souvent malheureuses , mensonges d'Etat à tous les étages etc etc . Quand on connaîtra réellement (si un jour on le sait ...) le nombre de morts du covid on sera certainement championne du monde des mauvais résultats ... Un tiers de morts à l'hosto ,un tiers dans les Ephad, un tiers à domicile . On sera plus près des 40000 que des 30000 et on nous expliquera qu'on a le meilleur système de santé du monde , les meilleurs fonctionnaires qui nous pondent les meilleures normes possibles pour notre plus grand bénéfice....
Et Macron sera toujours aussi content de lui et nous expliquera qu'on doit le réélire .
spiritucorsu
- 13/05/2020 - 16:30
Désastre sanitaire,économique et social:la météo est à l'orage!
Après un désastre sanitaire,social et économique,la météo va très vite tourner à l'orage pour le roitelet qui laisse derrière lui un pays en deuil et en ruines du fait de son incurie et son impéritie .La victoire ce sera pour les Français quand le plus mauvais président de la Vème République prendra définitivement le chemin de la sortie sous l'opprobre des millions de citoyens qui n'auront bientôt d'autres perspectives d'avenir que le chômage,la faillite et leur corollaire la pauvreté.Cela risque donc de chauffer très bientôt pour le matricule de celui qui n'a toujours rien compris à la gravité de la situation et qui ne trouve que satisfaction et plaisir que dans la contemplation narcissique de son auguste petite personne et qui aggrave sérieusement son cas n continuant de pérorer.