En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 12 heures 56 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 13 heures 23 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 14 heures 51 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 16 heures 3 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 17 heures 54 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 19 heures 17 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 20 heures 31 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 21 heures 28 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 22 heures 29 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 13 heures 10 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 20 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 15 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 16 heures 47 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 18 heures 33 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 21 heures 15 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 21 heures 46 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 22 heures 45 min
© - / AFP
© - / AFP
Pompiers VS policiers

Manifestation nationale à Paris: de violents incidents ont éclaté entre pompiers et policiers

Publié le 29 janvier 2020
La deuxième manifestation nationale organisée par les pompiers a dégénéré dans les rues de Paris hier en fin d'après-midi. Des heurts ont eu lieu entre plusieurs pompiers en colère et les forces de l'ordre. Que s'est-il réellement passé ?
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La deuxième manifestation nationale organisée par les pompiers a dégénéré dans les rues de Paris hier en fin d'après-midi. Des heurts ont eu lieu entre plusieurs pompiers en colère et les forces de l'ordre. Que s'est-il réellement passé ?

Des heurts et des échanges de coups. Ce mardi 28 janvier 2020 a eu lieu la deuxième manifestation des pompiers. Celle-ci a été organisée suite aux multiples contestations concernant leurs conditions de travail et leur rémunération... Les pompiers demandent entre autres une augmentation de la prime de feu et son harmonisation pour tous les pompiers professionnels. 

"Elle (Ndlr : prime de feu) représente 19% de notre salaire, mais nous voulons un taux unique de 28% pour tous les sapeurs-pompiers professionnels", déclarent les soldats du feu sur France 3 Bourgogne Franche-Comté.

Selon France Bleu Paris, les pompiers en grève ont tenté de bloquer une partie du périphérique intérieur dans le secteur de la porte de Bagnolet. A la mi-journée, les manifestants ont défilé entre la place de la République et la place de la Nation à l’appel d’une intersyndicale. Le groupe a circulé à pied sur la chaussée en amont du rassemblement. Une manifestation sauvage a aussi été tentée en direction du Faubourg-Saint-Martin. Ce que n’a pas manqué de dénoncer, sur Twitter, la préfecture de police de Paris.

En effet, l'institution a souligné que leur parcours ne s’inscrivait pas dans l’itinéraire déclaré "avec un départ en cortège sauvage de plusieurs pompiers professionnels". Elle ajoute que "certains manifestants parmi les pompiers portent leur casque et leur tenue de feu" contrairement aux engagements pris lors de la signature de la déclaration de manifestation.    

Des grenades de gaz lacrymogène utilisées par les policiers envers les pompiers

C'est à 14 heures que des incidents entre les pompiers et les forces de l'ordre ont commencé. Les policiers ont d'ailleurs répliqué avec des grenades de gaz lacrymogène. Ils ont dû faire face à un groupe d'une cinquantaine de manifestants très déterminés. Par la suite, le périphérique a été à nouveau bloqué et la police a dû intervenir pour rétablir la circulation. Elle a utilisé des canons à eau pour tenter d'empêcher les soldats du feu de franchir des barrières qui protégeaient l'accès au périphérique.

La préfecture de police de Paris trouve cette action "inadmissible". Elle déplore le "non respect des engagements pris lors de la signature de la déclaration : certains manifestants parmi les pompiers portent leur casque et leur tenue de feu".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gré
- 30/01/2020 - 22:13
répugnant
Ces gens risquent leur vie à chaque intervention. Ils méritent un respect inconditionnel tant qu'ils ne s'en prennent pas à la vie de quelqu'un, ce qui n'est pas le cas ici. Faut-il que les policiers soient déshumanisés pour accepter l'ordre de violenter ces personnes ! C'est répugnant !
assougoudrel
- 29/01/2020 - 19:17
Le comble pour ces pompiers, c'est
de prendre une douche avec le canon à eau des forces de l'ordre.
ajm
- 29/01/2020 - 16:34
Confusion.
Il ne s'agit évidemment pas des pompiers militaires de Paris, Marseille et Toulon. Il s'agit des pompiers civils ultra syndiqués. Pas du tout le même univers.