En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 4 min 11 sec
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 35 min 54 sec
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 2 heures 5 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 14 heures 7 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 14 heures 39 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 17 heures 8 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 21 min 23 sec
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 52 min 46 sec
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 1 heure 40 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 2 heures 52 min
décryptage > France
Question prioritaire

La sécurité, bien partie pour être la clé de 2022… et certains prennent une longueur d’avance

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 13 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 14 heures 19 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 15 heures 33 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 17 heures 53 min
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Enfants en danger

Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance

Publié le 20 janvier 2020
Après l'enquête de "Pièces à conviction" menée il y a un an par France 3 sur les défaillances de l'Aide sociale à l'enfance, un nouveau documentaire paru dimanche sur M6 a suscité un tollé, en révélant les graves manquements de l'État lors de la prise en charge de mineurs dans des foyers.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après l'enquête de "Pièces à conviction" menée il y a un an par France 3 sur les défaillances de l'Aide sociale à l'enfance, un nouveau documentaire paru dimanche sur M6 a suscité un tollé, en révélant les graves manquements de l'État lors de la prise en charge de mineurs dans des foyers.

Le sort des "sacrifiés de la République" reste inchangé. Il y a tout juste un an, le documentaire diffusé par France 3, filmé en caméra caché, levait le voile sur le sort des enfants placés. Il pointait déjà du doigt les dysfonctionnements de l'Aide sociale à l'enfance, censée protéger les jeunes en les éloignant de leurs parents et en les plaçant en "lieu sûr". Mais bien souvent, le calvaire continue.  Éducateurs dépassés, parfois maltraitants, des enfants en pleine détresse dans des situations d'une extrême gravité : certains sont sexuellement abusés par leurs camarades. D'autres, âgés de 15 ans, sont placés dans des chambres d'hôtel, livrés à eux-mêmes. Côté familles d'accueil, les contrôles sont rares. Certaines assistantes familiales condamnées pour maltraitance continuent à accueillir des enfants. Après le tollé suscité par ces révélations, le gouvernement avait réagi en nommant Adrien Taquet au gouvernement, auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé.

Mais un an après la nomination du Secrétaire d'État, rien ne semble avoir changé. Dimanche, après la diffusion de l'enquête menée par "Zone Interdite" sur le sujet, le Adrien Taquet avait exprimé, dans un communiqué, son "émotion" et sa "détermination à agir face à ces dysfonctionnements majeurs". Du reportage, il retient "des adolescents pris en charge dans des conditions indignes, victimes de violences de la part d'adultes qui devraient prendre soin d'eux et les protéger." Dans un entretien au quotidien La Croix, il a demandé aux préfets de lui "transmettre, dans les trois mois, un état des lieux de la manière dont ces établissements sont contrôlés".

Des enfants humiliés et maltraités

Inflitrés à l'aide de caméra cachées, les journalistes révèlent dans le documentaire des conditions sanitaires désastreuses, notamment dans un foyer de Seine-Saint-Denis. "Il y a de la merde dans l'eau. Ça sentait très fort. Donc on s'est dit qu'il y avait peut-être un rat mort qui a infecté l'eau. Ils avaient vu un rat, les gamins. Ils en avaient filmé un en train de courir", raconte une travailleuse sociale. Le documentaire revient aussi sur des violences commises par des éducateurs dans un foyer situé à Jarsy (Savoie). Une éducatrice y raconte comment elle a été témoin d'humiliations et d'actes de maltraitance subis par les enfants : "Le jeune était attaché avec une corde à la barrière, assis par terre en position de chien, et il lui demandait d'aboyer", raconte-t-elle. Deux responsables de ce foyer ont été condamnés en 2018 à un an de prison ferme

Dans un foyer de Dijon (Côte-d'Or), l'enquête de M6 révèle que des éducateurs non formés administrent des neuroleptiques à une adolescente de 13 ans, "ingérable" en raison de ses problèmes psychiatriques, mais non suivie par un psychiatre. Aucune infirmière, censée contrôler la prescription, n'est présente lors de l'administration des médicaments.Certains enfants se sont vu par ailleurs administrer des tranquillisants sans prescription et sans qu'on leur ait diagnostiqué des troubles psychiques. Une ex-pensionnaire du foyer de Jarsy accuse l'ancienne directrice de l'établissement. "Le soir, à table, elle disait aux éducateurs : 'Donnez-leur leurs gouttes, mettez la dose, comme ça ils ne nous feront plus chier après.' C'était du Tercian", un neuroleptique notamment prescrit pour traiter la schizophrénie ou les troubles graves du comportement. La directrice reconnaît dans le documentaire avoir drogué certains pensionnaires "une ou deux fois, mais pas systématiquement".

Des cas de prostitutions signalés

Toujours dans le foyer de Dijon, l'enquête de "Zone interdite" révèle que des jeunes filles fuguent et sont laissées dans la nature pendant plusieurs jours sans être recherchées par la police. D'après le personnel, certaines d'entre elles vendraient du cannabis et se prostitueraient. "Elles, c'est drogue, prostitution. Le chef de service était allé les chercher, il les avait trouvées dans une chambre d'hôtel", explique une employée, sans savoir qu'elle est filmée en caméra cachée, à propos de deux adolescentes de 13 ans. Une autre pensionnaire du foyer confirme les faits : "Elle baise pour de l'argent, une prostituée. J'ai fugué avec elle et je l'ai vu faire tout ça." 

L'enquête s'intéresse aussi à un foyer situé dans le Vaucluse où "des jeunes filles placées (…) sont des proies pour les proxénètes", affirme M6. Interrogé par La Croix, Adrien Taquet estime que "le sujet concerne, certes, des jeunes de l'ASE qui sont des proies faciles. Mais il est plus vaste". "On estime que 8 000 enfants sont prostitués en France, un fléau qui n'épargne aucun milieu social, continue-t-il. Nous allons lancer un groupe de travail avec la police, la justice, les associations afin d'élaborer une réelle politique publique." 

En France, plus de 350 000 mineurs font l'objet d'une mesure de protection de l'enfance. Parmi eux, la moitié sont placés dans des foyers ou des familles d'accueil.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 22/01/2020 - 13:37
On rêve (bis)!
Quand on laisse des parents montrer leur enfant comme on le faisait avec des ours au Moyen-Âge et qu'en plus c'est devant l'Assemblée nationale, on peut se révolter devant la coupable incompétence des services de l'Aide à l'enfance.
Ullman
- 21/01/2020 - 17:20
ON RÊVE ?
Donc, avant TAQUET, il n’y avait PERSONNE pour veiller sur des gamins en difficulté et en souffrance ? Depuis combien de temps ?
Dans le ministère des Solidarités (quel beau nom!), il n’y a aucun responsable à qui demander des comptes ? Les maltraitants ne sont pas poursuivis ?
Dieu merci, un secrétaire d’État a été nommé il y a 12 mois et depuis son compte bancaire se porte au mieux : ouf, on respire !
Notre Constitution désigne un responsable du fonctionnement des Institutions : il s’appelle comment ?
tubixray
- 21/01/2020 - 14:01
C'est la France quoi !
Nous apprenions hier à un JT national que nous tenions le record européen de consommation de cannabis devant les pays bas et l'Espagne ou sa commercialisation est légale .....
Malgré un pognon de dingues dépensé dans le "social" les résultats sont calamiteux.
La protection de l'enfance n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.
Une satisfaction pour certains gauchistes pédophiles peut être.