En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

04.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

05.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 15 min 33 sec
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 1 heure 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 1 heure 20 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 1 heure 23 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 1 heure 37 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 3 heures 37 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 12 heures 2 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 1 heure 18 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 1 heure 21 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 1 heure 29 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 4 heures 5 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 15 heures 15 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 16 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 19 heures 45 min
© AFP
© AFP
Bad news ?

Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe

Publié le 11 décembre 2019
Edouard Philippe a dévoilé ce mercredi matin les grands axes de la réformes des retraites. En voici les points principaux.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edouard Philippe a dévoilé ce mercredi matin les grands axes de la réformes des retraites. En voici les points principaux.

Comme prévu, Edouard Philippe a présenté en détail, ce mercredi matin, le contenu de la réforme des retraites. Durant un discours d'une heure, le Premier ministre a précisé le fond de la réforme, son calendrier et les enjeux à venir pour les Français. Jusqu'à présent la teneur de la réforme était inconnue, et les syndicats n'ont guère été soulagés par les annonces du chef du gouvernement. La grève en cours depuis jeudi 5 décembrre devrait donc se poursuivre et peut être même se durcir.

Fin des régimes spéciaux et instauration d'un régime universel

Si plusieurs axes centraux à la réforme on été évoqué par le Premier ministre, l'un des points principaux reste la fin des régimes spéciaux et le lancement d'un régime universel. Dès les premières minutes de son discours, Edouard Philippe a affirmé  que"le temps du système universel est venu" et que par conséquent "celui des régimes spéciaux s’achève". Face aux critiques qui ont été adressées à la majorité par ses adversaires politiques, Edouard Philippe a soutenue que "l’ambition d'universalité" tel qu'elle est "portée par le gouvernement est une ambition de justice sociale. Nous ne stigmatisons personne (...) Il n'y aura ni vainqueur, ni vaincu". Avec la mise en place d'un système universel viendra également la mise en place d'un système à points, lequel sera fixé par les partenaires sociaux sous "le contrôle du Parlement".

Une pension minimale de 1.000 euros garantie

Pour ce qui est des autres grandes lignes de la réforme, le Premier ministre a tenu à rassurer une nouvelle fois en affirmant que les Français nés avant 1975 "ne seront pas concernés par la réformes". La seule génération à intégrer pleinement le système universel sera celle née en 2014, pour les générations précédentes la "transition sera très progressive". Ainsi, d'après le chef du gouvernement "toute la partie de carrière effectuée jusqu'à 2025 donnera lieu à une retraite calculée sur les anciennes règles" dès lors "seules les années travaillées à partir de 2025 seront régies par le système universel".

Autre point crucial, l'âge de départ à la retraite ne sera pas reculé et demeure donc à 62 ans mais... un âge d'équilibre sera défini à 64 ans. Selon Edouard Philippe, l'idée est d'inciter les Français à travailler plus longtemps "sans les y forcer" dans le but d'atteindre l'âge d'équilobre -64 ans- en 2027. Enfin, le système des retraites réformé garantira "une pension minimale de 1.000 euros net par mois pour une carrière complète au SMIC". Une mesure qui selon le Premier ministre "permettra de mieux protéger les Français les plus fragiles, qui sont de fait trop souvent les oubliés du système".

Le calendrier de la réforme a également été dévoilé, "le projet de loi sera soumis au conseil des ministres le 22 janvier prochain et discuté au Parlement fin février".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

04.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

05.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
spiritucorsu
- 13/12/2019 - 19:25
Clo-ette
Bien dit,on n'a pas fini de déguster mais aussi de trinquer.Si on laisse faire le monarque président, on finira en blocs de foie gras pour gaver la macronie pour Noël.Cdt.
clo-ette
- 13/12/2019 - 11:02
@spiritucorsu
bien d'accord, et l'expression boite de Pandore est pertinente . On n'a pas fini de déguster les joies de la Macronie !
spiritucorsu
- 12/12/2019 - 14:06
Sans avoir l'air...
Sans en avoir l'air,avec sa sa réforme confiscatoire sur les retraites,l'homme à tout faire de l'actuel locataire de l'Elysée vient de dynamiter le pacte social issu de l'après guerre,anéantissant au passage tous les garde fous érigés à cette époque avec sagesse qui garantissaient vaille que vaille la paix sociale et civile dans le pays.Car même si l'équilibre en était précaire,c'est bien ce tacite partage du "gâteau" entre défavorisés,classe moyenne et une oligarchie repue,ce modus vivendi qui permettait aux uns tous les excès quand les autres étaient obligés de se contenter des miettes dont de minables retraites pour le plus grand nombre comptaient pour l'essentiel dans ce cynique partage.Pour des raisons d'ego personnel et de tiroir caisse ,et selon les désirs voraces et imbéciles de la macronie une boîte de Pandore vient d'être ouverte dont on s'apercevra bientôt que les problèmes de comptes d'apothicaires ou de prestige du monarque président ne sont rien à côté de la machine à broyer le pays qu'il vient d'activer aujourd'hui.